Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Mer 12 Oct - 22:28

Bonjour la compagnie,

Un nouveau post qui me trotte en tête depuis quelques temps. Quel est pour vous le BA BA dans l'éducation d'un jeune cheval (ou pas forcément jeune mais vert dans le travail) destiné à du loisir ? Quels sont les pré requis indispensables selon vous ?

Et au vu de tout ça, comment parvenez vous à vos fins ? Quel serait votre protocole "type" à mettre en place pour mener à bien l'éducation d'un jeune cheval, mettons jusqu'au débourrage ?

J'ai sous la main les 2 pouliches de 2 ans et demi, nées à la maison qui seront probablement proposées à la vente eu printemps prochain, ainsi qu'une ponette de 3 ans et demi. Elles ne seront pas débourrées avant la vente mais pour le moment elles sont juste licolées et connaissent les soins de base mais c'est tout. J'ai l'intention d'avancer au max durant l'hiver pour arriver à avoir des pouliches qui acceptent la selle, sont éduquées en main (respect de la bulle, déplacements en tous genres, pourquoi pas les LR), sortent en extérieur en main etc.
Du coup pour arriver à tout ça j'ai des choses en tête mais je ne suis pas certaine de ne rien oublier et j'avoue que je manque un peu de cadre, j'ai du mal à voir par quoi commencer et j'ai tendance à m'éparpiller en voulant tout faire... Je pense évidemment aux 7 jeux Parelli, que je connais et j'utilise mais je cherche des exercices plus concrets, à mettre en place et utiliser facilement.

Merci pour vos avis et vos partages !
Revenir en haut Aller en bas
Maë'

avatar


MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Mer 12 Oct - 22:42

Pour moi le B.A.B.A c'est prendre les pieds sans soucis (oui oui je connais beaucoup de chevaux qui réchigne ou qui veulent botter), marcher en main avec respect de la bulle (j'avais établie un code avec Dune c'est dès que je voulais m'arrêter je levé la main et elle avait bien compris ..), et enfin les 3 allures à la voix, je trouve ça indispensable avant de commencer le travail monté, ça aide beaucoup le cheval surtout pour le galop monté !Après il faut pas oublier d'apprendre à faire bouger les épaules, les hanches et reculer mais ce que j'ai citer avant me parait le plus important et je commence dès petit (genre le geste de la main pour s'arrêter je le faisait en liberté dans le pré donc c'est venu plus facilement )
voilà ma maigre contribution je pense que d'autre apporteront des réponses plus complète ^^
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Jeu 13 Oct - 7:55

D'accord avec tout ce qu'a dit Maë. Après, l'immobilité à l'attache, se laisser attraper au pré, se laisser prendre un pli de peau (j'achèterais pas un cheval qui est une galère à vacciner perso).
Et puis pas mal de désensibilisation, notamment aux trucs qui peuvent passer derrière les postérieurs (on peut faire ça avec un drapeau par exemple).

Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Jeu 13 Oct - 12:42

Pour moi, un jeune cheval de loisir (un jeune cheval tout court d'ailleurs) doit être très bien manipulable, sous toutes les coutures (se laisser toucher la tête, les oreilles, prendre les pieds, passer derrière sans soucis...), se laisser licoler, tenir à l'attache et marcher en main (céder à la pression du licol, respecter la bulle de l'humain et marcher derrière (mais ça c'est propre à chacun, certains préfèrent marcher sur le côté, moi je préfère derrière))

Ca c'est vraiment le minimum selon moi. Après, tu peux en effet rajouter tout ce qui est désensibilisation car ça ne fait jamais de mal (selle, tapis, bâche, eau, trucs qui font du bruit, trucs de couleurs flashi, préparer le sanglage avec une sur-sangle ou un surfaix etc...). A tout cela tu peux également rajouter des balades en main et/ou en dextre (si tu as le cheval de tête adéquat) pour leur faire découvrir le monde extérieur.

Tout ce qui est travail en longe, je dirai non ou alors vraiment 2-3 tours pour lui apprendre car c'est vraiment pas le top pour un jeune niveau articulations (personnellement, je serai réticente à acheter un jeune cheval où il y a écrit "sait tourner en longe" car si ça se trouve le cheval s'est tapé des heures et des heures de travail en cercle et c'est très préjudiciable sur un jeune). Par contre, si tu sais manier les longues rênes, tu peux leur faire découvrir doucement les codes du mors (pour la 3 ans et demi, pas pour les 2 ans hein ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Jeu 13 Oct - 12:52

Flakiss a écrit:
Pour moi, un jeune cheval de loisir (un jeune cheval tout court d'ailleurs) doit être très bien manipulable, sous toutes les coutures (se laisser toucher la tête, les oreilles, prendre les pieds, passer derrière sans soucis...), se laisser licoler, tenir à l'attache et marcher en main (céder à la pression du licol, respecter la bulle de l'humain et marcher derrière (mais ça c'est propre à chacun, certains préfèrent marcher sur le côté, moi je préfère derrière))

Ca c'est vraiment le minimum selon moi. Après, tu peux en effet rajouter tout ce qui est désensibilisation car ça ne fait jamais de mal (selle, tapis, bâche, eau, trucs qui font du bruit, trucs de couleurs flashi, préparer le sanglage avec une sur-sangle ou un surfaix etc...). A tout cela tu peux également rajouter des balades en main et/ou en dextre (si tu as le cheval de tête adéquat) pour leur faire découvrir le monde extérieur.

Tout ce qui est travail en longe, je dirai non ou alors vraiment 2-3 tours pour lui apprendre car c'est vraiment pas le top pour un jeune niveau articulations (personnellement, je serai réticente à acheter un jeune cheval où il y a écrit "sait tourner en longe" car si ça se trouve le cheval s'est tapé des heures et des heures de travail en cercle et c'est très préjudiciable sur un jeune). Par contre, si tu sais manier les longues rênes, tu peux leur faire découvrir doucement les codes du mors (pour la 3 ans et demi, pas pour les 2 ans hein ^^).

C'est un peu ça que j'avais en tête en effet. Smile Et en plus de ça je pense vraiment axer sur tout ce qui est désensibilisation diverses pour les aguerrir un peu et leur apprendre à analyser les choses, à pas partir en courant systématiquement (ah, le côté chaud des chevaux de sang...^^).

Pour la longe je longe très très peu et quand je le fais c'est façon étho en cherchant l'autonomie du cheval dans l'allure, donc un cheval qu'on a pas besoin d'assister pour maintenir l'allure. Du coup je pense que ça peut être positif dans l'apprentissage d'un jeune cheval mais c'est plus réaliser 2/3 tours à une allure que des séances de longe longues.
Et oui pour les longues rênes, j'ai ça en tête aussi. Par contre je le ferai sans doute cette hiver avec les pouliches, ça ne me pose pas de problème de le faire à 2 ans de demi dans la mesure ou ce sera de toute façon sans mors.
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Jeu 13 Oct - 13:10

Pour les LR si tu ne mets pas de mors c'est en effet faisable sur les 2 ans Wink
Revenir en haut Aller en bas
LeVieux



Localisation : 03

MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    Ven 14 Oct - 0:05

Les longues rênes, ce n'est pas mal pour habituer le (la) jeune au contact du mors - et au signal d'arrêt quand on tire en arrière -et aux ordres de direction.....
Je pense que ça évite des défenses quand on ordonne au cheval, monté, de s'arrêter ou de prendre la 'bonne' direction..... ou au montoir (quand on n'est plus aussi leste qu'à 20 ans, que les mains font bouger le mors, puis que le cheval commence à avancer un peu avant que le cavalier soit correctement installé sur la selle Sais pas

sans mors: je ne vois pas l'intérêt; avec le mors: juste avant le débourrage , ou à 3 ans, une fois qu'il a COMPRIS le principe de la longe.

La longe pour le plaisir de le faire tourner vite et bien rond, aux 3 allures :Bôf.......
nb la longe avec le mors et la longe passée en Colbert, ça fait longtemps que j'ai abandonné. Un bon licol, ça suffit - avec un espace de travail bien clos, ça oui, que ce soit un rond classique ou une cour propre et surtout sans échappatoire .
Même si le petit s'amuse quelquefois à tracter le longeur jocolor il s'arrête forcément à la barrière, il n'y a plus qu'à le remettre sur le cercle .... et soi-même à se placer correctement et redemander le départ....   ce doit rester un jeu pour le cheval..... simplement nous on s'arrange pour qu'il ait envie de faire ce qu'on souhaite....

En fait ça leur apprend à avancer sur demande (chambrière / voix... ), sans précipitation, à ne pas tirer comme une brute sur la longe -à la respecter et à respecter ses indications- et, peut-etre surtout, à faire doucement les transitions descendantes. A comprendre le 'doucement' et à s'arrêter sur une simple invitation de la voix. Aux 2 mains bien sûr.
Là aussi ça servira monté....
Les 20 minutes à tourner en rond au trot moyen par contre, ça valorise le longeur, ça fait sportif, mais à part ça......


Pour les diverses manips à pied, que dire de plus?
Maintenant, peut-être par sensiblerie, j'essaie de toujours avoir la confiance du jeune, qu'il 'comprenne' et réponde 'librement' ( Question ) à la demande, pas par contrainte forte.
Pour la marche en longe, qu'il veuille précéder, marcher à côté ou suivre, pas grave. Même, si  elle (1 de mes dernières) est menacée par un grand méchant copain cheval quand je  viens le chercher au pré, elle a droit au 1/2 tour pour mettre ses fesses à l'abri d'un coup de dents . Et même que je chasse le grand méchant pour sauver la malheureuse petite accrochée à la longe  cat
Par contre pas question de bousculer le bonhomme, ni de tenter d'arracher la longe, ni de foncer comme une folle en lui tournant autour.... .
Si Mademoiselle se plante et ne veut plus suivre c'est pas grave: j'ai tout mon temps. Une petite caresse d'encouragement, et la vue de la cravache vers les fesses (carotte + bâton bounce ) ça fait repartir.... Parfois un petit coup symbolique même....

Les pieds?
Ne sois pas contraignante, suffit qu'il accepte que tu les soulèves, immobilise plus ou moins, et passes le cure-pieds à la volée. Bien donner le pied sans bouger et un temps suffisant, ça il l'apprendra à la venue du maréchal; avec ton aide bien sûr, pour lui faire admettre que le maréchal, c'est comme toi, il sait, et il faut le respecter....
Avec le Saîf, j'avais voulu qu'il soit parfait pour donner les pieds avec moi...... ça a été la guerre (que j'ai perdu, hélas) puis en y allant tout tranquillement maintenant ça va.....

De toutes façons si tu es cool avec lui, il sera sympa avec toi...... et il pardonnera tes maladresses comme toi tu prendras à la rigolade ses fantaisies parfois incongrues.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le B.A BA de l'éducation - jeune cheval de loisir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» éducation du cheval
» club d'éducation canine
» éducation, à quel age?
» cours d'éducation canine
» ESSAI D'ÉDUCATION de Cookie la sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: Discussions générales :: Le cheval et l'équitation-
Sauter vers: