Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avec ou sans céréales ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 11:41

Bonjour à toutes Smile

Je reviens enfin ici ! Le temps me manque cruellement, d'où ces grandes pauses sans participer... Mais me voilà avec 5 minutes de libre, donc hop, un petit message à lancer Smile

J'aimerais bien avoir votre avis sur l'alimentation des chevaux : avec ou sans céréales ?

Ca fait... Gros débat! Sur le fameux Facebook, on ne voit que du sans céréales fleurir partout... J'en vends moi-même... Mais je vais être honnête : je suis perdue !

Perdue, car je discute du coup avec différents professionnels, vraiment connaisseurs des chevaux et de l'alimentation à leur donner... Et j'ai deux sons de cloche venant d'eux ! Certains sont pro-céréales, et conseillent le sans céréales seulement si le cheval a une intolérance aux céréales ou une maladie qui fait que c'est contre-indiqué. Certains sont anti-céréales, et donc que le cheval ai ou non un soucis avec les céréales, ils vont automatiquement vers le sans céréales.

Alors ce qui reviens beaucoup pour le avec céréales : "les chevaux ne sont pas fait pour manger des céréales", "on a des soucis d'ulcères" etc etc

Pour le sans céréales : "attention c'est bourré d'huile, c'est beaucoup plus gras" "à la longue (au bout d'un ou deux ans) le cheval maigri, les reins sont flingués à force de drainer énormément de choses".

Alors... Je constate une première chose, par rapport aux personnes qui me contactent pour changer l'alimentation de leurs chevaux : les 3/4 du temps (si c'est pas 100%...), les chevaux n'ont pas assez de foin ; ont des quantités bien trop importantes de rations avec céréales ; donnent une qualité médiocre ou moyenne comme ingrédient ; le distribuent mal (du type à donner ce qui serait intéressant le soir, au lieu du matin) ; font des boulettes qui peuvent emmener à des soucis digestifs

Donc déjà, quand on revoit la distribution du foin et de l'aliment, en général, on arrange les soucis digestifs basiques. Après, la question de la qualité entre en jeux, et là, j'avoue pour le moment voir une bonne amélioration entre la qualité bof bof et la haute qualité.

Mais du coup, ça me fait penser que du moment qu'on adapte la bonne quantité / le bon aliment / le fourrage correct au cheval en question, normalement on n'a pas de soucis avec les céréales.

Par contre, quoi penser du sans céréales ? Qu'en pensez-vous ? L'utilisez-vous pour vos chevaux et depuis longtemps? Car mon soucis est là : autant je peux constater à l'heure actuelle, les améliorations des chevaux de mes clients, lorsqu'on change soit l'aliment donné / soit la façon de donner les choses car on est sur un constat "rapide". Par contre, sur le sans céréales... Si je dois attendre un ou deux ans pour voir si les chevaux maigrissent ou ont les reins flingués par l'alimentation... C'est très bof ! D'autant plus que je ne serais pas ravie d'avoir vendu ça pendant deux ans !!

Donc es-ce que vous avez d'autres infos, es-ce que vous savez un peu ce qui est intéressant ou non?

De mon côté, je travaille avec un nutritionniste équin pour éviter les erreurs (puisque vous le savez, je n'ai pas la formation adéquate), je préviens toujours mes clients des doutes que j'ai sur le sans-céréales, faute d'avoir pour le moment, une seule réponse, et en être sûre. Et après... Chacun fait ce qu'il veut, mais au moins j'ai donné les infos.

J'aimerais cependant pouvoir me fixer sur une réponse, et en être "sûre" et non pas "bon dans un sens on me dit ça, dans l'autre ça, donc ... A vous de voir" Pour le moment j'ai tendance à dire qu'il vaut mieux ré-adapter ce que l'on donne, et rester sur du avec céréales, mais de bonne qualité sauf soucis qui fait passer au sans céréales... Mais j'aimerais être sûre d'être dans la bonne démarche... Et j'avoue que les vétérinaires ne m'aident pas plus, car la formation nutrition... On dirait que c'est un peu loupé avec ce que j'entends par moment Shocked donc... Comment démêler le vrai du faux ?! Que pensez-vous de tout cela? Smile

Merci par avance !
Revenir en haut Aller en bas
Alysee

avatar

Localisation : 57

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 12:24

La science a en effet bien avancé sur la question (et avance encore) et il semblerait bien que le sans céréale soit meilleur pour la santé. J'ai notamment consulté une étude francaise sur les juments gestantes et poulains en croissance à ce sujet et ça m'avait assez interpellé. Il faut que je retrouve le lien et les références et je les mettrai ici.

Pour ma part, je continue malgré tout les céréales car j'en donne très peu : mes chevaux sont au foin à volonté et j'utilise les céréales comme un moyen de donner plus facilement le cmv Smile ça ne dépasse pas 2L par jour par cheval.

Mais après avoir consulté ce compte rendu de recherche scientifique, c'est vrai que si je devais complementer de façon plus importante, j'aurais maintenant tendance à m'orienter vers le "sans céréales". Mais il est certainement vrai que tous les produits ne doivent pas être équivalents en terme de qualité et de composition... Et que certains seront peut être sources d'autres déséquilibres...
Revenir en haut Aller en bas
http://mieuxlesaimer.canalblog.com/
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 12:27

Ah oui, si tu retrouve les liens, je prend ! Smile

Et dans tes lectures, ils précisent par quoi sont remplacés les céréales ...? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alysee

avatar

Localisation : 57

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 12:31

Pour l'étude si mes souvenirs sont bons, il y avait un groupe avec uniquement du fourrage. Et un avec en plus des céréales. Mais vraiment il faut que je retrouve, je regarderai ça ce soir.
Je ne suis pas sûre qu'il y ait eu à ce jour des recherches scientifiques sur des aliments alternatifs aux céréales, c'était juste avec ou sans (les céréales n'étant remplacées par rien d'autres dans le cadre de cette étude).
Revenir en haut Aller en bas
http://mieuxlesaimer.canalblog.com/
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 12:43

Ah d'accord ! Ça marche ! Ça m'intéresse aussi, dès que tu as le temps bien sûr Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alysee

avatar

Localisation : 57

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 18:38

L’alimentation de la jument en gestation et du poulain en
croissance est primordiale pour le bon développement du
poulain et sa future carrière sportive et peut-être
reproductive : bilan du projet Foetalim 2

Citation :
2.1 Présentation et objectif de l’étude
Les études présentées ci-dessus indiquent que la supplémentation des juments gestantes avec des céréales,
riches en sucres solubles, peut altérer le métabolisme et la régulation de la satiété et augmenter le
développement de lésions d’ostéochondrose chez leurs poulains. De plus, l’apport excessif de céréales
(surtout des gros repas) au poulain conduit à une croissance trop rapide et induit un risque accru de
développer des lésions d’ostéochondrose.
Le but de notre étude était d’étudier l’effet de la distribution de céréales aux juments en fin de
gestation sur la croissance, le métabolisme et le statut ostéoarticulaire des poulains surnourris
entre 20 et 24 mois et sur la maturité testiculaire des poulains prépubères.

Citation :
- Nourrir les juments avec des concentrés en fin de gestation permet de maintenir un état corporel stable et
optimal tout au long de la gestation. Cependant cela altère leur métabolisme glucidique et augmente le risque
pour les poulains de développer des lésions d’ostéochondrose au moins à 6 mois.
- Sous-nourrir modérément les juments avec des fourrages qui ne sont pas de qualité suffisante ou distribués
en quantité insuffisante entraine un retard de maturité des poulains (maturité testiculaire à 12 mois, largeur
des canons moins importante dès 19 mois) et altère le métabolisme des poulains au moins jusqu’à 19 mois.
- Une surnutrition des poulains après 20 mois entraîne une augmentation de l’adiposité et une altération de
la régulation du stockage du glucose. Cela peut entraîner par la suite des pathologies qui diminueront les capacités des poulains voire arrêteront leur carrière sportive et/ou reproductive.

Le papier fait 9 pages :
http://mediatheque.ifce.fr/doc_num.php?explnum_id=21210
Revenir en haut Aller en bas
http://mieuxlesaimer.canalblog.com/
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 20:38

Pour l'instant ce qui me gène avec l'alimentation sans céréales c'est que les gens qui en parlent le plus sur les réseaux sociaux sont la plupart du temps des gens qui en commercialisent ou qui sont liés d'une façon ou d'une autre à une marque ou à un revendeur. Du coup j'ai beaucoup de mal à faire confiance à ce qui peut être dit.

A mes yeux, il faut avant tout privilégier un fourrage de qualité et un complément également de qualité en fonction des besoins du cheval. Je vois Reinette, qui est compliquée à garder en état en hiver, depuis que je gère moi son alimentation je n'ai plus aucun souci d'amaigrissement (ou du moins c'est rien en comparaison à ce que c'était) pourtant, elle a nettement moins de grain qu'à une époque. Je lui donne juste un grain de meilleure qualité et surtout une quantité de foin qui répond à ses besoins. Partant de là je me dis qu'un cheval qui a une vie de cheval, adaptée à ses besoins en tant qu'individu (par exemple, Reinette toujours, si je ne la couvre pas l'hiver je suis sure que je m'expose à du stress, un risque de colique, ainsi qu'une perte de poids massive donc je mets de côté mes idéaux et je la couvre) associé à une alimentation plus qualiteuse et adaptée aux besoins permettent déjà de réduire les risques.
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Lun 12 Mar - 22:19

L'autre inconvénient du sans céréale c'est que c'est bien souvent bourré de luzerne et donc hyper riche en calcium (avec un important déséquilibre phospho-calcique). Effectivement pas bon du tout pour les reins et le métabolisme.

A part ça globalement je me méfie du "c'est pas naturel" (c'est de toute façon pas du tout naturel de donner un aliment concentré aux chevaux) et je pense sincèrement qu'une ration bien équilibrée et adaptée à chaque cheval réussira, céréales ou pas.

Ceci étant dit, personnellement je ne me suis même pas posé la question avec mon cheval ulcéreux, c'est sans céréale obligatoire. Je ne sais pas ce que je ferais avec un cheval qui n'a pas ce souci.
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Mar 13 Mar - 4:53

Merci pour vos réponses ! Smile

Alysée, je vais lire ça de plus près Smile

Ptitegrenouille, je te rejoins à 100% ! Comme je disais au début : en général si on revoit la quantité de foin donné / l'aliment donné, pour une question de qualité ou de dosage déjà on améliore beaucoup de choses ! Le gros soucis, c'est trouver des personnes compétentes pour en parler... Même sur des personnes non vendeur d'une marque : ils sont pas plus d'accords entre eux sur la question... Razz

Barya : je te rejoins aussi... On ne ferais plus rien avec l'argument du "c'est pas naturel"... Après oui, dans ton cas mieux vaut le sans céréales, en effet Smile

Merci à toutes ! Je pense que je vais rester sur ma démarche du : sans céréales ok si le cheval a une intolérance ou maladie qui fait que c'est déconseillé sinon, je reste sur les céréales... Et je vais lire l'article! Very Happy Et n'hésitez pas à continuer de débattre si vous avez d'autres remarques moi je prend !
Revenir en haut Aller en bas
PerlouDélice

avatar

Localisation : Lot 46 (études à Barcelone)

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Mar 13 Mar - 11:05

ça m'intéresse aussi ce sujet Smile avec tout ce qu'on entend sur Facebook, les nouvelles modes qui voient le jour chaque semaines ^^

Comme vous, je pense que pour beaucoup de chevaux foin de bonne qualité à volonté et compléments (si nécessaires) de bonne qualité suffisent aussi.

ça m'agace pas mal quand je vois des personnes sur les réseaux sociaux qui prônent le sans céréale alors que leur cheval n'a accès qu'à une petite quantité de foin par jour. Pour moi, dans l'ordre des choses, on devrait commencer par foin à volonté ou bonne quantité, et ensuite ajuster en fonction de ses besoins naturels ou de son activité si il y a besoin de rajouter du grain et en quelle quantité Smile

Mes chevaux de loisirs vivent au pré toute l'année avec foin à volonté dès que nécessaire, ils ne sont pas complémentés par du grain. La seule fois où je les ai complémenté c'était pendant la gestation de Perle et la croissance de Délice et c'était avec des céréales de bonne qualité adaptées à leur besoin.

Si c'était à refaire, sauf bien sur si j'achète un cheval à ulcères par exemple, je complémenterais de nouveau avec des céréales parce que je n'ai pas trop confiance dans le "no céréales" pour l'instant, je préfère attendre de voir d'ici quelques années ce qu'on l'on en conclut Smile
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Ven 16 Mar - 11:19

Je pense que tu as déjà dis beaucoup de choses très pertinentes dans ton premier message. Il serait intéressant que tu creuses un peu plus la question et ensuite proposer des conférences (avec le nutritionniste par exemple) pour informer les gens, sachant que toi tu vends les deux et donc que tu n'as pas d'avantage commercial direct à recommander l'un ou l'autre.

Mon avis : il est déjà toujours intéressant de comprendre historiquement pourquoi on a donné ce type d'alimentation à cet animal.
Chez le lapin, c'est connu depuis longtemps qu'il ne faut pas donner de céréales et pourtant nos grands-parents en donnaient. Pourquoi ? Pour les engraisser. Aujourd'hui, on ne cherche plus à faire grossir rapidement et à faible coût un animal de consommation, donc c'est normal que l'alimentation évolue également.
Chez le chien, nos grands-parents donnaient une part de féculent pour que l'animal ait une ration équilibrée (avec également légumes et viande) ; l'alimentation pouvait varier en fonction du contexte économique bien sûr mais on a toujours sur qu'ils se portaient mieux s'ils avaient viande et os plus légume/féculent qu'uniquement une bouillie (que les pauvres donnaient plus facilement, voir contexte de guerre...). Les féculents ont par contre explosés dans leur alimentation depuis l'utilisation d'aliments industriels où on recherche un rendement maximal et que les féculents sont peu chers. On apporte une alimentation naturellement déséquilibrée mais peu cher et on rajoute par-dessus les vitamines et minéraux dont le chien a besoin. Forcément, ça coince pour les plus fragiles d'entre eux et les rations ménagères font leur retour.
Ne parlons même pas du chat qui autrefois, était à peine nourri car il chassait les souris (à part l'écuelle de lait, qui n'est pas nocive quand le chat en a depuis toujours et qui apporte un peu de matière grasse, de sucre, et incite à la prise de boisson - je ne le recommande pas aujourd'hui mais j'explique ce qui se passait autrefois).

Mais chez le cheval ? On a toujours donné de l'herbe et du foin en priorité (avec accès aux pâturages), mais AUSSI des céréales, et cela pas par souci d'engraissement (comme les lapins) ni économique (comme le chien) sinon on serait resté juste au fourrage... Nos anciens ont remarqué que les chevaux avaient besoin de plus que du foin pour être au meilleur de leur forme. L'orge apporte une base énergétique, l'avoine est réputée énergisante, le maïs fait grossir le faible qui a besoin de se remplumer. Ils avaient besoin de chevaux en bonne santé (pas de place pour les infirmes). Bien sûr, chez le cheval de guerre, avoir une ration d'avoine permettait aussi de compenser une moindre consommation de fourrage mais il n'était pas à la guerre toute l'année, toute sa vie.

Si l'alternative aux céréales est certainement indiquée dans bien des cas, je pense honnêtement que le cas du cheval face aux céréales ne ressemblent pas du tout à celui du lapin, du chien ou du chat. A force de lire "ne donne pas de céréale à ton chien, ce n'est pas naturel", "ne donne pas de céréale à ton lapin, ce n'est pas naturel", les gens ont en toute logique voulu le transposer à leur cheval, sans chercher à comprendre le pourquoi du comment.

Je viens donc aux arguments plus scientifiques, qui est donc le pourquoi du comment : céréales ou pas céréales, la question est, comme tu l'as déjà dis, en premier lieu : fourrage ou pas fourrage ? Activité physique indispensable à la bonne digestion du cheval ou non ? Quelle quantité de céréales ingurgité par le cheval ?
Je pense que quand on donne une grande consommation de céréales à un cheval qui a déjà un système digestif fragilisé par un très grand manque de respect de ses besoins physiologiques, il est normal qu'à un moment il sature et y réagisse (d'où l'apparition de maladies chroniques ou aiguës). Pour revenir sur une comparaison à deux balles, chez l'homme il y a énormément d'intolérances à tout et à n'importe quoi, mais le problème n'est pas forcément la trop grande présence de ces composés, plutôt que notre corps est hyper mal sollicité depuis sa naissance donc à un moment, faut bien qu'il n'arrive plus à gérer ce qui est un peu plus complexe à assimiler.

Bref, honnêtement, le cheval au fourrage à volonté, qui a une ration adaptée à ses besoins et dans des quantités normales, j'attends de voir celui qui ne supporte plus ses céréales.
Par ailleurs, l'étude dont parle Alysée, comme il n'y a pas de rapport concentrés avec céréales / concentrés sans céréales mais juste concentrés / absence de concentrés, je pense qu'on ne peut en aucun cas dire que ce qui prêche, c'est la présence de céréales dans ces concentrés. Il est tout à fait possible (probable selon moi, d'ailleurs) que le résultat aurait été le même en donnant des concentrés sans céréales à ces chevaux : ce qui prêche, c'est d'augmenter la quantité nutritionnelle de la jument gestante et du poulain ce qui entraîne une croissance rapide. Cela serait aussi le cas avec des aliments concentrés alternatifs aux céréales, puisque l'idée c'est de proposer les mêmes rapports nutritionnels mais avec des substituts.

L'alimentation sans céréale, j'ai tout comme toi trop peu de recul pour savoir ce qu'il en est. J'en vois beaucoup en alimentation du cheval en pathologie (Cushing) ou Senior pour faciliter l'assimilation et éviter une surcharge rénale ou hépatique, de plus en plus en "conviction" sur un cheval sain, mais pas depuis très longtemps. Il y a deux ou trois ans personne n'en donnait, maintenant tout le monde en a (par chez moi, en tout cas). Sauf que voilà, dès qu'on propose un substitut de quelque chose, l'homme cherche tout simplement ce qui pourrait le mieux y ressembler, mais avec un autre nom, et pas trop cher non plus pour garder une rentabilité. Bref, quand on dit juste "je vais faire du sans céréales, remplaçons juste les céréales par autre chose", j'ai du mal à croire qu'on ait finalement quelque chose de bien meilleur. Revoir toute l'alimentation, pourquoi pas. Mais juste remplacer un ingrédient par un autre, j'ai du mal à penser que ce soit réellement pertinent, sauf sur les chevaux qui bien entendu ont du mal (ou pourraient avoir du mal) avec cet ingrédient là. Parce qu'un ersatz est rarement aussi bien que l'original.

Le sans céréale, c'est un vrai filon pour les revendeurs d'alimentation, on aurait tort de ne pas passer à côté mais honnêtement je pense qu'il est plus difficile, pour cette raison là, de trouver quelque chose de réellement adapté au cheval (je ne dis pas que ça n'existe pas). D'autant plus que comme ça devient à la mode, de plus en plus de marques proposent leur gamme, donc de plus en plus de recherche de rentabilité, de moyen de se démarquer... Alors que les marques qui ont débuté sur ce créneau il y a une dizaine d'année avaient peut-être une meilleure approche globale de l'alimentation équine car ils croyaient à leur truc...

Je me rends compte que ce que j'ai écris était vachement négatif, je n'ai rien contre le sans céréales en soi, mais pour conclure, pour moi le problème ce n'est pas les céréales c'est tout le reste autour du cheval (quantité de fourrage, quantité de mouvement, quantité de chaque ration) ; le reste c'est plutôt marketing, même s'il y a très certainement de très bons produits sans céréales et qu'il y a effectivement de plus en plus de chevaux qui ne peuvent plus en manger.
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   Ven 16 Mar - 13:58

Oh merci pour ta réponse A&A !

Oui moi, personnellement, je me moque de vendre avec ou sans céréales, j'ai les deux Cool

Mais c'est vraiment l'aspect conseil et proposer le plus adapté au cheval, à son cas et sa situation qui m'intéresse. Tes remarques sont très intéressantes, car je ne connaissais pas ces points sur les lapins, un peu plus les chiens et les chats mais bon... Sans m'y être trop penché !

J'ai l'impression que le sans céréales, c'est la mode du "retour au naturel", donc on casse ce qu'on a pu connaitre avant... Facilement.

Enfin je te rejoins à 100%, le soucis ce ne sont pas forcément les céréales, mais tout ce qu'il y a autour (et la qualité aussi car quand même... Faut avouer que la qualité n'est pas la même partout). Mais bon, le commerce prend du terrain là dessus car la demande est forte :/

Enfin... Le temps nous le dira ! Mais j'y vois plus clair, je vais creuser en effet, et encore une fois c'est très intéressant ce que tu dis là ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avec ou sans céréales ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avec ou sans céréales ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: En particulier :: Soins, santé et nutrition-
Sauter vers: