Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La crinière comme protection ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Earl

avatar


MessageSujet: La crinière comme protection ?    Ven 20 Oct - 9:43

Salut à tous,


je me posais une question l'autre jour, en regardant un documentaire sur les Przewalsky et en voyant des zèbres... J'ai toujours entendu dire que la crinière était une protection efficace du cheval contre les mouches et les insectes en général.

Sauf que si c'est le cas, pourquoi les équidés qui sont les plus sauvages et donc qui doivent le plus se défendre seuls contre les insectes n'en ont quasiment pas ?

Et pourquoi les chevaux qui ont le plus de crins, souvent venus des pays nordiques, sont précisément ceux qui ont le plus de crins alors que théoriquement... c'est aussi ceux qui souffrent le moins des insectes, non ?

Bref, si quelqu'un a une explication, je suis preneuse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pan

avatar


MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Ven 20 Oct - 12:08

Bon sang, je ne m'étais jamais posé la question mais tu as raison Shocked

Après y avoir réfléchi deux minutes, j'ai trouvé deux semblants d'explication (qui ne sont en rien des faits scientifiques, juste des idées comme ça) :
- une crinière longue peut être un désavantage face à un prédateur (cela assure une prise supplémentaire)
- une crinière longue peut être un nid à parasites (-> affaiblissement du système immunitaire)

Si quelqu'un a d'autres idées ou mieux, une véritable explication, je suis preneuse aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Ven 20 Oct - 12:49

Pour les chevaux des pays nordiques, ça doit aussi jouer un petit rôle isolant j'imagine.
Pour les autres, peut-être juste le hasard qui a avantagé ces chevaux là à un moment ? Genre une période très chaude et sèche où il y avait peu d'insectes ?
Revenir en haut Aller en bas
Clemie

avatar

Localisation : Auxerre, Paris

MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Dim 29 Oct - 22:25

Je me pose toujours la question de laisser sa brosse à Quaïd l'été ou non donc ça m'interesse ^^
Je ne connais donc pas la réponse, mais juste pour les zèbres il me semble que les rayures ont le rôle de répulsif d'insectes déjà donc c'est peut être pour ça qu'ils n'ont pas besoin de crinière ?
Revenir en haut Aller en bas
Licha



Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Lun 30 Oct - 14:02

Ne montant que des chevaux à la crinière rasée, je ne vois pas vraiment la différence concernant les insectes. Il ne me semble pas qu'ils soient plus envahis par les insectes que les chevaux retraités ou les jeunes non débourrés qui eux ont toujours leur crinière... Après peut-être sommes-nous dans un coin où il n'y a pas trop d'insectes ? confused

Là où je pense que cela fait une petite différence c'est au niveau de la chaleur corporelle l'hiver. Tous les chevaux à la crinière rasée ont tendance à faire une plus grosse épaisseur de poils sur l'encolure car forcément, la crinière, ça tient chaud (il n'y a qu'à voir comment un cheval transpire sous sa crinière après 10 min de travail, été comme hiver). Après là où je peux nuancer c'est que souvent la crinière ne tombe que d'un côté donc... peut être qu'un côté tient chaud et l'autre évacue si besoin le surplus de chaleur ?

Je pense que ça explique pourquoi les chevaux des pays chauds ont peu ou pas de crinière, et pourquoi dans les pays froids les chevaux ont une crinière bien fournie Smile
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Lun 30 Oct - 17:29

Je n'ai pas d'explication non plus,  quand on cherche un peu sur le net on trouve que personne ne sait d'où vient la crinière des chevaux domestiques, ni s'il s'agit ou non d'une évolution résultant d'une sélection par l'homme. A noter toutefois que les ânes,  domestiqués eux aussi, n'ont pas spécialement développé de crinière???

Concernant le fait que la crinière soit plutôt une caractéristique  des chevaux nordiques, je ne trouve pas vraiment : celle des fjords, assez proches des équidés sauvage, est dense mais plutôt courte, même lorsqu'elle n'est pas taillée en brosse. Les PS anglais ont souvent très peu de crins, voire quasiment pas de toupet. Par contre les barbes et andalous originaires des pays les plus chauds ont souvent une crinière  très longue et très fournie.
Même les PS arabes ont en fait souvent une crinière  assez longue lorsqu'elle n'est pas toilettée, par contre elle est peu volumineuse.

De toutes façons,  qui dit nordique ne dit pas moins d'insectes loin s'en faut! La toundra finlandaise par exemple est un véritable paradis pour les mouches noires et les moustiques, et un véritable fléau pour nous!

Autre fait remarquable : les crinières très abondantes et longues sont plutôt l'apanage des mâles.  Ils en perdent d'ailleurs souvent une bonne partie après la castration. Pourquoi? Serait-ce comme pour les lions un moyen d'impressionner le concurrent et de séduire les femelles? Et que serait venue faire la sélection par l'homme dans tout ça ?

Le sujet est intéressant en tout cas, et visiblement n'a pas encore été beaucoup exploré...merci de l'avoir soulevé ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Lun 30 Oct - 21:01

Pour les crinières des mâles, protection contre les morsures lors des combats entre étalons ?
Revenir en haut Aller en bas
Aendel




MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Mar 31 Oct - 16:01

ou juste un charactère selectionné par les humains !
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Mer 1 Nov - 14:10

Pour moi, avoir le poil long est un désavantage pour passer dans les broussailles et branches basses. C'est comme ça en tout cas que j'interprétais la queue rase et le crinière fine de l'appaloosa... Donc plutôt à nuancer en fonction de l'environnement ? Quoique les apaloosa dans les grandes plaines, je ne sais pas s'ils ont beaucoup de broussaille ^^

Après, pour les mouches, pour moi c'est surtout la queue et le toupet qui protège ; on voit quand même rarement des mouches sur l'encolure, plutôt sur la tête, et les chevaux secouent rarement leur crinière comme ils secouent leur queue...
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    Mer 15 Nov - 16:07

Et puis les mustangs vivent au même endroit que les apaloosas, en plus ils sont issus des mêmes ancêtres ibériques aussi, mais ils ont conservé leur crinière et leur queue, eux: on dirait donc que pour l'apaloosa ce serait plutôt le résultat d'une sélection par l'homme (volontaire ou non, au passage d'une sélection sur d'autres critères comme la robe), contrairement à la crinière courte des chevaux très proches de l'origine sauvage...
Je sèche...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La crinière comme protection ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
La crinière comme protection ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je les entends rire, comme je rale
» Korrigan dans la crinière
» LE COMBAT DE CHIEN ET LE KARABASH
» "s'entendre comme chien et chat"
» lentille d'eau comme nourriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: Discussions générales :: Le cheval et l'équitation-
Sauter vers: