Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Travailler un poulain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
FleurDHiver




MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Mar 13 Sep - 18:20

Pour le reculé, j'ai évité car face aux nouveautés qui font peur, il vaut mieux que la seule option possible soit aller vers l'avant Smile

Pour le pas espagnol, il y a pleins d'avis différents la dessus quant à l'âge auquel on peux l'apprendre... de ma propre expérience je remarque que mon cheval vient lui même chercher la hauteur avec les antérieurs, qu'il à un joli mouvement fluide, et surtout... qu'il adore cet exercice et me le sort à tour de bras ^^ Alors certes si on je lui demandais un mouvement à la Clémence Faivre, et ce plusieurs fois par jour d'une façon intensive, j'imagine en effet que ca ne doit pas être très bon... mais à petite dose, moi ce que je vois c'est un cheval qui se délie, se musclé en douceur et s'amuse ! Smile
Dans le cas d'un cheval non musclé de toute façon il ne fera pas un mouvement qu'il ne peut pas faire physiquement, du moment bien-sûr qu'on l'écoute et qu'on veille à ne pas dépasser les limites. Ils nous envoient des signaux quand on demande trop, je pense qu'un peu de feeling et.de bon sens suffit Smile ( sans vouloir être injurieuse pour celle et ceux qui se pose la question !)
Des contres intoxications... a vrai dire je l'ignore mais c'est au cas par cas, chaque tour appris doit l'être en connaissance de cause ! On sait ce qu'on apprend au cheval et au moins vite fait les répercutions biomecaniques que ça peut avoir.
Une ponette que j'avais au travail me sortais d'elle même de superbe jambettes à gauche mais un plié timide à droite tout en tordant son encolure d'une façon presque comique. J'ai suspecté une douleur et n'est pas insisté : et en effet elle avait l'épaule droite bloquée !
Revenir en haut Aller en bas
EnolaPegase

avatar

Localisation : Paris-Province

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Mar 13 Sep - 21:10

Merci pour cette précision Smile
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Mar 22 Nov - 23:42

Le travail d'un poulain c'est plein de nœuds dans le cerveau en perceptive Razz

J'ai quelques questions concernant le travail, et surtout le "jusqu'où aller".

Pour résumer rapidement, je connais Gaïa depuis qu'elle a deux mois, aujourd'hui elle en a bientôt 8 et elle est sevrée depuis un bon mois.
Avant le sevrage c'était une pouliche archi confiante, avec l'arrivée dans sa nouvelle maison, pendant un mois elle a été distante et on a eu des soucis avec le licol.
J'avais finalement décidé de ne plus rien lui demander jusqu'à son arrivée à la maison pour arrêter de se prendre la tête, mais c'est finalement depuis cette résolution que les choses se débloquent.

Il y a 3 semaines :
Je prenais son licol dans les mains en le manipulant, en gratouillant. Je ne demandais rien, mais l'habituait au fait que son licol pouvait bouger, faire du bruit... tout en la maintenant à moi puisque je tenais le licol.
Petit à petit j'ai commencé à la faire marcher quelque pas derrière moi avec ce licol.

Il y a 2 semaines :
Avec ma longe en bandoulière, je faisais la même chose en finissant par lui passer la longe, la gratouiller, lui enlever et recommencer.
Ici encore, même si elle ne se braquait pas, elle ne peut pas fuir car je la tiens.
A la fin de cette semaine là on a pu lui passer un licol supplémentaire par dessus l'actuel.

Cette semaine :
On passe un licol supplémentaire par dessus l'actuel (en la tenant en longe), toujours en la tenant en longe, je lui présente le licol, et la touche de partout avec.
Elle devient réellement détendue, je peux lui poser le licol sur les fesses et le bouger à côté d'elle sans qu'elle ne se tende, ce qui n'était pas le cas avant.
On a aussi fait notre premier petit tour en main avec un autre cheval (à l'origine je voulais juste aller dans la cour de la ferme, mais vue la boue et le calme de la pouliche, on a préféré marché au sec)

Toutes ces séances sont très courtes (entre 2 et 5min en fonction de ce que l'on fait, 10min pour la balade). J'utilise la récompense pour la guider.
Gaïa est réceptive tout le temps et ne se braque pas (sauf une fois où j'ai été longue), elle reste à mes côtés dans la minute qui suit l’enlèvement de la longe.
A aucun moment je n'ai eu du mal à l'approcher quand l'exercice se termine.
Et même plus je la "travaille", plus elle est facile à attraper et plus elle est curieuse et demandeuse.

Seulement, comment je sais si j'en fais trop ?
Avec Quittou j'ai l'habitude de travailler le 100% liberté, et il propose beaucoup. Là les poulains avec elle sont comme ça, mais Gaïa si je ne la tiens pas (= je l'empêche de partir car c'est "pas confortable"), elle s'en va et ne se prête pas aux apprentissages.
C'était pas dans ma vision "idéale" de la manipulation des poulains de devoir la "contraindre", mais en même temps je n'ai pas l'impression que ça lui fasse du mal, elle retient très bien et progresse vite, n'a pas de mouvement de recul et lors de la balade elle était vraiment géniale et zen (marche dans l'eau, doublée par des voitures, passe en tête). Puis surtout, depuis le moment où j'ai commencé à ui mettre la longe et bosser sur le licol, je la trouve réellement mieux, et plus disponible.

Est-ce que j'en fais trop ? Est-ce que je me trompe totalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Mer 23 Nov - 11:51

Je pense que tu te pose beaucoup de questions :p

Tu le dis toi même : elle progresse bien - plus tu la travaille, plus elle est facile, curieuse et demandeuse! Si tout ça ce n'est pas une preuve que tu n'en fais pas trop, qu'es-ce que c'est? Smile

Lui demander d'accepter le licol et de marcher en main, rien que 10 minutes, ça ne pose pas de problème physique, c'est plutôt ludique car ça lui permet de découvrir des choses... Bref, au contraire je trouve ça positif et vu comme elle à l'air de bien y répondre, c'est qu'elle doit y trouver son intérêt Smile

Le mieux, à mes yeux, c'est de bien proposer les choses, pour que les expériences restent agréables : tu en demanderais trop si d'un coup tu la sors du champs, tu pars la faire marcher une grosse demi-heure, sans un autre cheval, que tu sent qu'elle se crispe mais tu la fais continuer quand même... Là je me dirais "ça pue pour la suite car elle lui crée des expériences négatives et après pour rattraper, c'est moins top". Mais là, de ce que tu dis, on dirais que tout est positif Smile

Un petit truc aussi pour la suite :

- Un jeune à besoin d'une routine pour évoluer plus facilement et positivement.

C'est à dire que quand tu vas la voir, tu essai de procéder de la même façon : je viens, je te met le licol la longe, et après je ne sais pas : Es-ce que tu la gratte? Es-ce que tu la brosse? Tu fais ça, et soit tu arrête là car c'est assez, soit tu lui demande d'aller marcher un peu, au moins elle vois des choses, et quand tu la ramène tu peux avoir un petit "rituel", genre donner un petit bout de friandise, avant de partir.

Et à chaque fois que tu va la voir, tu refais la même sur le début et la fin : type mise du licol et de la longe, et à la fin, petite friandise avant de la "libérer". Entre les deux tu lui propose ce que tu veux de nouveau : le pansage, la balade, ça c'est toi qui gère en fonction des apprentissages à faire.

Mais au moins ça donne un cadre au cheval, il rentre un peu dans une routine, et au début c'est rassurant pour lui car il "sait" ce qui va se passer, donc ça à tendance à le rassurer et à l'aider à faire plus petit à petit.

C'est un conseil donné par la gérante de la pension où j'ai Alios actuellement. La précédente m'avais dit exactement pareil. Et par expérience, j'ai vraiment l'impression que c'est vrai. A comparaison, c'est un peu comme un enfant où on crée la routine du "tu te lève à telle heure, tu déjeune, tu te prépare et on te mène là", après dans la journée, chaque jour il va voir découvrir et apprendre de nouvelles choses, mais il sait qu'ensuite il aura droit à son goûter, à s'amuser, à manger à nouveau le soir et à aller dormir.

Ca crée une routine rassurante et positive pour l'enfant.

Encore une fois, la comparaison peut-être mal prise, le but n'est pas de faire de l'anthropomorphisme mais il y a une p'tite similitude entre les deux je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 9:03

Je suis un peu plus "tempérée" que Laetitia quand je te lis Mathilde.
J'ai l'impression que tu vous mets beaucoup la pression, avec l'envie de faire "autant" que les poulains de J. mais du coup j'ai peur que tu ne respectes pas totalement le rythme de Gaïa. Je me trompe peut être, c'est difficile de se faire un avis via un écran, mais quand tu dis que quand tu proposes quelque chose à Gaïa elle s'en va sauf si tu la tiens, je pense que tu tiens un début de solution face à votre "problème" avec le licol, et à mon sens, tant que ça n'est pas résolu, c'est prématuré de sortir parce que ça montre bien qu'elle ne t'as pas encore identifiée comme zone de confiance et de sécurité. Ca viendra avec le temps et la patience mais prends le temps de vraiment attendre que les apprentissages soient acquis avant de passer à un autre. Tu as tout le temps de le faire. Essaie d'encourager sa curiosité aussi quand tu ne la tiens pas pour que ça soit elle qui ait envie de passer du temps avec toi et pas l'inverse. A mon avis, quand tu auras débloqué ça vous aurez fait un pas de géant et tout le reste passera tout seul.

Par contre je suis complètement d'accord avec Laetitia sur le fait de ritualiser tes venues, en proposant toujours la même chose pour essayer que ça soit vraiment acquis.
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 9:51

Mes visites sont de plus en plus ritualisées, je me suis rendue compte que c'est effectivement quelque chose qui l'aide à être disponible, et finalement si je recoupe avec mes cours pour les enfants c'est logique. En gros, je fais toujours la même chose, en introduisant des petites variations à la marge.

En fait PG, normalement je suis entièrement d'accord avec toi Wink
Mais vraiment, plus je lui en """demande""", plus elle est réceptive à côté de ça... Hier, même après 5min de "travail" (mettre la longe, grattouilles avec le licol, un coup de brosse à crins et marcher en main), elle était très réceptive et restait avec moi. Alors que tant que je n'ai pas été la manipuler, elle ne vient pas forcément "dire bonjour" et reste brouter avec les autres.
Avant que je commence à la manipuler, j'arrivais très difficilement à aller vers elle, maintenant elle ne fuit pas du tout !
C'est là d'où vient mon questionnement...
Je devrais considérer qu'en tant que bébé, elle devrait venir et être curieuse comme les deux autres et que si elle ne l'est pas c'est qu'elle n'a pas confiance ?
Ou alors, je peux penser que comme les chevaux adultes (en général, si je prends l'exemple des 4 chevaux du pré, ils ne viennent pas forcément spontanément et si c'est le cas ils ne restent pas longtemps et si on ne les a pas attrapé, ils sont plus durs à aller voir après), elle préfère manger tranquillement que de se faire grattouiller ?


(Par contre non j'ai bien conscience que je ne peux pas suivre les poulains de J. dans le rythme de Gaïa. A la base je voulais promener Gaïa avec Galio, et quand elle m'a dit "on va aussi loin que possible, au moins 20min", j'ai laissé Gaïa car je sais très bien que pour elle c'était réellement trop, on a fait 5 petites minutes très très très calmes après. Pareil quand elle leur présente la toise ou qu'elle les manipule longtemps, moi je me contente de 5/10min en arrêtant toujours avant qu'elle ne se lasse, alors que J. elle, va chercher à aller à la limite toujours. Ses poulains sont très curieux et pas du tout rancuniers, donc même si elle les ""braque"" un peu, 30s après c'est oublié, avec Gaïa impossible, et de toutes façons pas souhaitable. On a des poulains réellement différents).
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 10:17

Je trouve que du coup ça interroge aussi ta façon de te présenter à elle quand tu arrives. Pourquoi est ce que vous avez besoin de passer par une étape où tu la tiens pour ensuite pouvoir partager un moment plus relax? (Après t'es pas obligée d'y penser, c'est des questions comme ça que je pose). 
Personnellement, je considère qu'en tant que bébé, c'est pas tellement la curiosité à encourager après tout chaque cheval est différent et heureusement que j'attend pas de Reinette qu'elle soit curieuse pour lui proposer des chose, mais bien le fait de considérer l'espace autour de toi comme une zone de confort. Déjà pour une raison toute bête, mais si elle a peur d'un truc en extérieur, il faut que la zone autour de toi soi suffisamment sécure pour qu'elle accepte de rester près de toi plutôt que de foncer rejoindre les copains.
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 10:32

C'est intéressant comme questionnement !
Maintenant, quand j'arrive au champ, je commence systématiquement par m'intéresser au reste du troupeau : les deux poulains pots de colle, Quiétude sa grande copine et Mirwen l'hongre que l'on travaille beaucoup sur l'approche au champ car quand on veut l'attraper il fuit beaucoup.
Après avoir commencé à m'occuper des autres, je finis par aller voir Gaïa (je lui laisse le temps de venir si elle le souhaite de cette manière). Je lui parle et la grattouille sur les fesses et le reste du corps si elle est disposée.

Si je reprends des périodes plus anciennes, Gaïa était très pot de colle le tout premier mois quand elle était au champ avec sa maman, un étalon, et une jument adulte. Là elle était toujours collée à l'humain, mais je pense que c'était pour combler un manque de jeux.
A partir du moment où elle a été mise avec des poulains, elle était moins avenante. Elle venait pas mal, mais en grandissant de moins en moins d'elle même, il arrivait même parfois qu'elle accepte 3 caresses et parte manger au loin (ça dépend des jours et des heures dans la journée aussi).
Alors peut-être que c'est sa personnalité qui s'est développée, ou alors moi qui ai mal fait les choses, mais je ne lui demandais jamais rien à l'élevage, donc bon...
Pour toi il y a quelque chose que je fais mal ?

A côté de ça, je ne dirais pas qu'elle n'a pas confiance en moi par contre... Pour la manipuler elle se laisse bien plus faire avec moi qu'avec les autres, elle m'accepte avec elle quand elle est couchée...
Lors de la balade à pied, il y avait Mirwen devant, mais finalement elle me regardait beaucoup et quand on est passé en tête elle n'a pas du tout stressé car elle me suivait je pense, a aucun moment elle ne regardait derrière elle pour voir où en était Mimi.
Du coup pour moi si sans longe elle part c'est en grande partie parce que c'est plus agréable pour elle de brouter que de se faire papouiller. A la rigueur quand j'ai du pain, son comportement n'est plus le même et elle est avenante pour avoir son morceau !

Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 12:42

Après les histoires de gratouilles, c'est aussi aléatoire sur des questions peut-être de temps. Je vois Alios, si tu le vois au printemps, ou à l'automne, je peux le gratter x temps avant qu'il ne parte (c'est plutôt moi d'ailleurs qui stoppe, sinon j'y passerais ma journée^^) à l'inverse, en été et en hiver, il est moins en recherche de ces gratouilles.

Je veux dire par-là que ce n'est pas forcément négatif qu'elle n'en veule pas plus que ça, ou plus par période et moins à d'autres : c'est juste que même si un poulain est bien au contact d'un humain, il n'a pas forcément toujours envie des mêmes choses.

Après moi je trouve ça plutôt sain aussi, qu'elle ne te colle pas trop. Il semble normal que si elle a de quoi brouter, des poulains, des chevaux avec elle, elle ne soit pas là à te coller comme un petit chien... Puisque sa vie, sa reste celle d'un cheval. Donc ses besoins sont quand même plus porté sur sa vie dans le troupeau que sur l'arrivée d'un humain.

Ce qui n'empêche bien sûr pas d'avoir une bonne relation, de lui apprendre des choses, que ça se passe bien... Après, normalement si tes séances sont intéressantes pour elle (pour une histoire de papouilles, ou de friandises par exemple), et si elles sont toujours positives, alors elle aura tendance à venir plus facilement te voir. C'est sûr que si elle dégage quand tu arrive, ça peut aussi donner le sentiment que tu lui en demande trop, ou qu'à la séance précédente il s'est passé quelque chose de désagréable pour elle. Mais bon, à te lire j'ai l'impression qu'elle va mieux vers toi, du coup j'ai plutôt le sentiment que c'est positif Wink
Revenir en haut Aller en bas
Licha



Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 15:18

Personnellement, je trouve que les balades en main sont peut être un peu prématurées et pas forcément indispensables à son âge.

Manipuler ok, mais la sur-manipulation est aussi néfaste que la non-manipulation. Attention, je ne dis pas que tu sur-manipules Gaïa, pas du tout hein ! Mais qu'il faut faire attention à ne pas tomber dans cela, car tu sembles vouloir aller très vite. Il ne faut pas oublier que c'est un bébé et qu'il ne faut pas la saturer de "travail" alors qu'elle n'a même pas un an...

Quand je vois où en est Gora dans ses apprentissages : le licol, le respect de l'humain à l'heure de la bouffe, se laisser toucher/approcher et c'est tout... Balade en main et compagnie, ce sera pas avant un an révolu... Elle a encore jamais vu une brosse, jamais marché en main...

Après c'est personnel, je le conçois bien. Moi, je ne trouve pas utile de lui apprendre plus de chose à son âge, on aura tout le temps, d'ici son débourrage pour lui apprendre le reste. Wink
Revenir en haut Aller en bas
titabeille

avatar

Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 16:28

je nuancerais les propos des autres. En effet, quand on a un poulain depuis si jeune, on a tendance à vouloir faire aussi vite les choses que s'il avait déjà deux ans et demi et on se retrouve vite à court de "nouveautés" à proposer si on ne veut pas faire les choses trop tôt.

en gros, je te dirais: si tu as eu envie de faire une petite balade en main avec Gaïa parce que ça te faisait vraiment plaisir ET qu'elle était réceptive à ça, y a aucun mal ! mais ne commence pas à te fixer des objectifs du genre "je vais faire une balade tous les X". si elle fait une seule balade ce mois-ci, c'est très bien. de même pour le licol. ne travailles pas systématiquement le licol.
tu peux le mettre et l'enlever et c'est un point de sécurité important en cas de souci, maintenant tu peux lui ficher la paix avec ça, venir la voir pour le plaisir, la gratouiller, en liberté. venir juste t'asseoir dans son pré et l'observer, passer du temps avec elle sans forcément avoir de demande envers elle.

elle aura tout le temps de faire plein de choses. prends aussi le temps de la connaitre pour le plaisir et pas "pour apprendre quelque chose". ceci dit, je ne pense pas que quelques promenades en main la tueront et ça peut aussi renforcer votre lien.
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 17:58

Le licol le soucis c'est qu'elle manque encore de travail et que pour le moment je ne peux pas lui enlever celui du dessous sans risquer de ne plus pouvoir le lui mettre. Tant que ce n'est pas acquis on va travailler dessus car ça me rassurerait bien de pouvoir l'enlever, mais qu'il faut aussi niveau sécurité être capable de l'attraper.
Pour les petites balades je n'ai pas d'objectifs bien au contraire. J'en ferais sûrement une dimanche puis après sans doute pas d'ici janvier (ou alors une à l'occasion).

Mon seul objectif c'est de pouvoir lui passer le licol comme un acte anodin, la brosser (elle aime ça), et bientôt lui curer les pieds (de toutes façons faut qu'elle passe bientôt au parage).
Je lui présenterai le van quelques fois avant son départ aussi, histoire qu'elle ne l'associe pas encore une fois au fait de quitter ses amis.

Après j'entends bien aussi le fait qu'il ne faille pas sur-manipuler, mais je sais pas ce où l'on fixe la limite, parce que pour moi si ce n'est pas un soucis que ta pouliche ne marche pas en main Flakiss, ce n'est pas adhérant que d'autres du même age le soit non ?
Et je pense que le risque pointer par Titabeille est réel, je vais veiller à ne pas aller trop vite. Surtout que finalement je m'organise toujours pour aller la voir sur des créneaux longs (au moins 1h00 de route A/R, donc souvent j'y reste ce temps là), donc ça incite à ne pas y aller ""pour rien"", quand elle sera à la maison, je pourrai la voir juste pour 5min certains jours sans me dire que c'est dommage.




En attendant, aujourd'hui visite à Gaïa. Beaucoup de progrès concernant le licol (bientôt je ne vais plus avoir besoin de lui mettre la longe avant de la licoler), et on a marché en main jusque dans l'abri sans les autres. Pas un seul mouvement d'inquiétude quant au fait de s'éloigner, et le troupeau est vite venu nous rejoindre.
Gaïa était vraiment câline et avenante, elle est venue dès le départ et restait même une fois le "travail" terminé. Je pense donc que ce que je lui propose lui convient quand même car sinon elle me le ferait voir, puis plus on fait ce genre de choses, plus elle a envie d'être avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
Licha



Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 25 Nov - 20:03

Oui bien sûr ce n'est pas aberrant que ta pouliche marche en main, c'était juste un exemple. D'ailleurs, elle est plus vieille que la mienne je crois (elle va prendre 7 mois en décembre) et puis c'est un choix personnel que de lui foutre la paix à part pour des choses vraiment essentielles à mon sens (du genre ne pas se faire bousculer quand on lui pose son seau de grain...).

Je peux comprendre que tu souhaites aller plus loin mais il faut faire attention à ne pas aller trop vite. Dis toi qu'elle est arrivée dans cette nouvelle pension il y a peu, elle a été séparée de tout ce qu'elle connaissait, donc ce n'est pas étonnant que pour le moment elle préfère la compagnie de ses congénères à celle des humains. Il faut lui laisser le temps de s'adapter et pour moi, ce n'est pas en la "saoulant" à chaque fois avec le licol et compagnie que ça vous aidera. Je comprend aussi que si elle est à une heure de route, tu n'aies pas envie de venir pour rien mais dis toi aussi que si elle associe chacune de tes visites à "elle me saoule avec le licol", je ne crois pas que ça l'aide non plus.

Bref, je ne cherche pas à t'accabler ni rien hein, je partage juste moins point de vue Smile
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Sam 26 Nov - 14:00

Je pense aussi que tu te poses un peu trop de questions. Wink

Elle aime que tu la travailles et est réceptive, ça veut dire pour moi déjà que tu ne dois pas faire si mal que ça Wink Pour les balades en main à 8 mois, aucun souci pour moi : il faut y aller progressivement bien sûr mais un poulain est fait pour suivre le troupeau dès ses premières heures de vie, ils peuvent très bien faire des balades à l'âge-là sans aucune contrainte physiologique ou psychologique... tant que c'est préparé (et pas sortir la première fois autant sur un chemin très fréquenté) mais pour ça je sais très bien que tu as la jugeotte pour faire les choses comme il faut Wink

Pour le fait qu'elle ne vienne plus spontanément à toi, elle a peut-être très bien compris que tu venais jusqu'à elle et que du coup, elle n'avait pas besoin de se déplacer Wink La majorité des chevaux sont quand même partisans du moindre effort. Les chevaux qui viennent jusqu'à leur propriétaire sont souvent ceux dont le propriétaire attend toujours leur venue et ne vont pas aux devants d'eux, parce que sinon ils ne sont pas bêtes et ils attendent qu'on viennent à eux. Quand tu l'appelles, il est important que ce soit elle qui vienne ; par contre sans l'avoir appelé, pas de raison que ce soit elle qui se bouge, dans sa tête ^^

Et oui, tu peux la contraindre bien entendu sans culpabiliser ; mettre un licol, une longe, marcher, et même l'attache... ca s'apprend quand même difficilement sans contrainte puisque par définition, on les oblige à faire quelque chose Wink Elle apprend déjà que c'est toi le chef, avec des exercices adaptés à son âge. Je ne connais aucun poulain qui se soit dit "youpi, met moi le licol et marchons en main" sans qu'on ait jamais du lui dire à aucun moment "hé ho, on bosse là !".

Sur les forums, on a tendance à tellement dire qu'il ne faut pas se presser, qu'il faut y aller en douceur et dans les respect (et c'est normal), qu'il ne faut pas oublier que quand même, les contraintes ça fait grandir, ça permet d'être bien dans sa tête et que l'école maternelle, ce n'est pas que jouer à faire ce qu'on veut. Donc ne t'inquiètes pas et écoute toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 19:06

Vus les progrès rapides je pense que je ne me suis pas trop trompée ! Gaïa n'a plus besoin de licol au champ et on peut l'attraper sans soucis !

Je reviens avec une nouvelle question...
Dans 3 semaines je récupère mes deux affreux à la maison !
Quittou va passer 3 semaines chez J. et elle va l'intégrer au troupeau en douceur Wink
Quand je rentre de Birmanie je récupère les deux !

Je suis super contente, mais je me demande comment cela va se passer ...
En effet, Quittou n'est pas énormément monté, mais au moins une à deux fois par semaines il quitte le champ pour une heure et parfois bien plus... Je ne sais pas comment ma Gaïa va réagir quand son seul copain va partir... J'ai peur qu'elle se fasse mal dans la clôture (barbelé) et je me dis que si je la mets au box (qui ferme avec une barrière), il se peut que ça se finisse mal aussi :/

Vous gérez comment avec les vôtres ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 19:14

J'ai mal compris, je croyais que tu avais doublé les fils barbelés ? Finalement tu y as renoncé ? Ou tu as peur qu'elle traverse les fils électriques et se retrouve dans les barbelés ?
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 19:36

A mon avis faudra que tu testes ses réactions. Difficile de prévoir en amont, ça dépend de beaucoup de choses. Je sais que par exemple, il vaut mieux que j'enferme Reinette pour pas qu'elle puisse nous voir partir parce que sinon elle met le bazar. Alors que Cappu, du moment qu'il a à manger il s'en fiche. Par contre, il faudra bien lui montrer que l'autre revient et que c'est pas parce qu'elle met la foire qu'il va revenir plus vite.

Pour le bosser avec cappu je leur ai rapidement appris à être séparé sur quelques minutes. Rien que le fait de sortir du pré ça suffisait au départ. Après je travaillais Reinette à portée de vue de Cappu, puis quand je les rentrais le soir je les rentrais pas forcément par le même chemin, du coup ils se retrouvaient au bout mais ils avaient quelques mètres où ils étaient séparés et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 20:29

Comme Laura c'est pas possible de prévoir à l'avance, ça dépend de chaque cheval.
Mais par contre faut te dire qu'au départ ce sera peut être pas possible de partir avec Quittou tout de suite... C'est à anticiper parce qu'il se peut qu'elle panique les premières fois (ou pas hein, mais là encore on en sait rien). Gardes en tête que ça va lui faire beaucoup de nouveautés : changement d'endroit + nouveau copain pas forcément très simple avec les autres chevaux + potentielles séparations. Personnellement je pense que ça risque de lui faire beaucoup d'un coup.

Du coup à mon avis au départ le plus simple c'est de faire comme Laura le dis. Tu en sors un du pré (ou elle ou Quittou, ça doit pouvoir fonctionner dans les 2 sens) en les laissant en visuel mais juste en les éloignant un peu. Petit à petit tu allonges le trajet et la durée. Jusqu'à ce que tu sentes qu'elle n'est pas en panique totale. Tu peux tenter de la mettre en stabulation avec les vaches aussi, leur présence peut la calmer le temps d'une balade. Smile

Mais encore une fois c'est à voir, si ça se trouve elle ne dira rien du tout. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 20:46

Je n'ai pas encore pu doubler mes fils (beaucoup de travail, et je pars en Birmanie dans 5 jours), les chevaux reviennent le 2 et ça ne sera pas fait.
Après c'est vrai que comme disait Aurore, si elle se coince entre les deux fils c'est loin d'être mieux...
Et je n'ai vraiment pas moyen de les enlever pour faire du 100% fils, donc je suis un peu en questionnement ! (Puis c'est un budget non négligeable, donc si c'est pour empirer le truc c'est pas le top).

De toutes façons oui, moi je prévois d'aller tout doucement, le soucis c'est plus ma sœur, car elle est du genre à prendre Quittou plusieurs heures dès le WE suivant sous prétexte que ce n'est pas son problème... Ils arrivent le lundi et elle dès le samedi qui suit, elle pourrait potentiellement faire ça .. (ou alors je fais volontairement trainer le passage du maréchal, comme ça Quittou sera pieds nus et elle ne pourras pas le prendre, ça me laissera deux semaines pour les travailler un peu la dessus, et monter Quittou dans le champ d'à côté !).
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 20:54

T'as pas possibilité d'y mettre des vaches avec eux? Comme ça même sans Quittou elle n'est pas seule?

Pour les barbelés, je t'avoue que moi je ne prendrais pas le risque même avec un cheval qui respecte les clotures. Cappu est ultra respectueux des clotures, l'autre jour il galopait et il a glissé (ça lui arrive JAMAIS, il est capable de rester debout alors qu'il est à fond sur une plaque de glace) et il s'est arrêté 5 cm trop loin dans la clôture et bim, tous les fils par terre. Vraiment j'aurais jamais pensé que ça lui arrive. Autant à Reinette, ça lui arrive tout le temps de tomber et de se prendre les clôtures, mais lui vraiment jamais. Comme quoi, le risque 0 n'existe vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 21:14

@Ptitegrenouille : je sais bien et je suis d'accord avec toi... Mais je ne peux pas changer ça ...
Seule je suis incapable d'enlever les barbelés pour mettre autre chose, et mon frère ne le ferra jamais, d'ailleurs il s'agit de ses champs, et je ne peux pas décider ça comme ça puisqu'il ne sera pas pour ce changement (il est impossible de mettre les vaches dans un champ avec uniquement du fil)...
Autant doubler, je peux, mais dans l'accident que tu racontes, on voit bien que ça ne sert pas à grand chose...

Alors ma seule solution c'est croiser les doigts, pour que tout continue comme jusqu'à maintenant et que ni Quittou, ni Gaïa ne se prenne le fil lors d'une galopade :/

Pour les vaches, en hiver non pas du tout possible. L'ensemble du troupeau est dans l'étable, personne dehors !
L'été ça serait envisageable de faire ça, mais si mon frère accepte, le problème est toujours le même (la seule fois où on a essayé, un bœuf est passé dans la clôture, a dévalé un talus et s'est cassé la jambe... On a dû le faire abattre d'urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 21:29

Pour les barbelés on est d'accord que c'est pas top m'enfin si tu ne peux rien y faire.. Ici tous les parcs sont en barbelés ou presque, alors je touche du bois. Idéalement j'aimerai que ce soit autrement mas quand on est chez soi sans l'être c'est pas facile.
En tout cas vous avez bien de la chance que les vaches ne sortent pas même avec le barbelé. Ici les veaux à viande traversent TOUT : 4 rangs de barbelés ne leur font pas peur. Idem pour 2 rangs électriques, ils traversent sans problème.

Pour les séparations y a pas moyen de négocier avec ta soeur ? Parce que clairement c'est un peu ça qui risque de poser souci.
Et mettre Gaïa dans l'écurie avec les vaches ?
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 21:37

Mettre Gaïa dans l'étable, à un endroit où elle voit les vaches sans être avec elles pour autant ça devrait pouvoir se faire quand on a qu'une seule vache qui vient de vêler ...
Je serai hésitante par contre à la mettre dans la même case que les 40 vaches du troupeau avec les veaux et tout ... De peur qu'elle se fasse coincer :/
Tu as déjà fait ça avec les tiens Milie ?

Pour les clôtures on a de la chance en effet, mais c'est très rare qu'elles sortent !
On a pris une race calme à la base (un peu pour ça), puis dès qu'il y a moins d'herbe elles ont de la paille au râtelier !
Enfin on touche du bois, je connais pas mal de monde dans ton cas et c'est une grosse galère !
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 22:12

Oui pas dans la même case par contre, c'est panique assurée si elle n'a pas l'habitude des vaches ! Sans compter que les vaches peuvent défendre leurs veaux et être agressives. Mais à côté ça me semble un bon compromis, ça l'occupera sans doute à regarder et ça la focalisera sur autre chose. A faire avant les sorties de Quittou par contre, genre un peu tous les jours pour qu'elle s'y fasse. Quitte à lui donner une petite ration tous les jours dans l'écurie près des vaches pour positiver la chose. Smile


Et oui pour la race ça joue, ici les limousines et charolaises c'est trèèèèè actifs ! Mais oui belle galère en effet, ils sortent régulièrement c'est une vraie plaie. Vous avez quoi déjà, des maines anjou ?
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Travailler un poulain   Ven 9 Déc - 22:19

Je vais voir comment essayer de mettre ça en place, mais ça devrait pouvoir se faire si je réfléchis bien la chose !
Merci je n'y avais pas du tout penser !

Et oui nous avons bien des Maines Anjou !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travailler un poulain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travailler un poulain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Travailler un poulain
» probleme avec mon poulain
» debut de travail aux longues renes avec poulain
» Poulain borgne
» Alimentation poulain 1 à 3 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: Discussions générales :: Le cheval et l'équitation-
Sauter vers: