Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cheval qui botte et cabre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Heco




MessageSujet: Cheval qui botte et cabre   Lun 5 Déc - 11:45

Bonjour,

Je poste ce message pour le cheval d'une amie. Elle est dépassée par son cheval, peu respectueux de l'homme (mord, cabre, botte, la totale quoi!).
Quand nous partons ensemble en balade, elle monte sur mon cheval, un selle français de 19 ans, le calme et la gentillesse incarnée et moi je monte sur le sien, un petit cheval alezan de 8 ans, style poney haflinger pour la morphologie. Elle n'ose plus le monter et a peur de lui à pied.
Hier, alors que nos chevaux se connaisse (ils ont vécu plusieurs mois ensemble au pré). Son cheval a rué vers mon cheval et c'est moi qui ait pris son sabot dans l'épaule. Bien-sûr cela est dû à un manque de vigilance de notre part. Rien de grave, mais c'est un bon avertissement pour rendre d'avantage de précautions...

Son cheval est LB extrovert, énergique, exubérant, joueur, taquin, mordeur, dominant et volontaire.

Voici ses comportements :

Au pré, il n'arrête pas d'embêter ses copains : il mord et botte mais c'est de l’esbroufe car au final c'est toujours lui qui est dominé. Malgré qu'il ait pris de sacrés raclés, il continue toujours à enquiquiner ses camarades. En quelques semaines avec mon cheval, calme, patient mais dominant, il s'était un peu calmé.

A pied, il se rebelle, cabre et mord. Il faut être très ferme et reposer les bases quotidiennement. Respect des distances, interdiction de mordre, reculer, pousser les hanches. Dès qui sent que son cavalier est déterminé, il devient très volontaire, obéissant et apprend vite.

A cheval, en extérieur, il est émotif, sur l'oeil (même s'il est rapidement calmé quand il voit qu'il n'y a pas danger) et parfois agressif avec les copains. Il a des allures assez inconfortables et un équilibre précaire. Il trébuche à la moindre occasion. Pas très facile de se sentir en confiance donc.

En bref, il cherche à intimider sans trop y croire, il est stressé, se rebelle et à besoin d'un humain sûr de lui qui le cadre, sinon il devient dangereux
Malheureusement sa cavalière a peur de lui, manque de confiance et se demande si elle va le garder. Moi je trouve que c'est un super petit cheval, énergique, motivé, intelligent et que c'est dommage. Quand je/on le travaille, il perd peu à peu ses mauvaises habitudes mais c'est n'est pas assez régulier.

Alors ma question : que faire quand il botte ? Quand il mord ou cabre, je l'éloigne de quelques mètres (comme un cheval dominant) pour le remettre à sa place. Mais pour les coup de sabot, je risque juste d'en prendre un si je fais ça. J'ai peur qu'une punition trop violente augmente son stress et donc son envie de botter pour se défendre et s'affirmer. Mais en même c'est trop dangereux pour ignorer un tel geste.

Alors comment vous feriez ? Et comment aider sa cavalière à reprendre confiance ?

Merci par avance pour vos retour d'expérience.

Coline



Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Lun 5 Déc - 21:40

Pas simple de donner notre avis, surtout que je me sens pas tellement légitime sachant que je serai également dépassée ...
Déjà sur un cheval qui botte comme ça, pour moi il est essentiel d'y aller avec une badine, il en va de votre sécurité. Et s'il botte, on donne un coup de badine. C'est peut-être triste de devoir en arriver là, mais on ne peut pas faire autrement je pense, et au champ, les chevaux ne se font pas de cadeau quand les limites sont dépassées.

Après l'idéal serait quand même qu'elle se fasse encadrer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Lun 5 Déc - 21:56

Est ce qu'il y a eu un check up santé de fait ?
Parce qu'entre les allures étranges, les trébuchements réguliers et des réactions violentes comme se lever et taper il y a peut être plus qu'un problème comportemental.
Spontanément comme ça je ferai un coup d'ostéo avec quelqu'un de compétent, peut être vérifier la selle aussi.

Pour les soucis comportementaux, ce genre de cheval est très exigeant avec l'humain. Il ne laisse pas place à l'erreur et il faut arriver à être toujours hyper carré et juste et c'est pas donné à tout le monde. Si sa proprio n'est pas sûre d'elle ça risque d'être difficile, pas impossible hein mais pas hyper aisé. Perso avec une configuration comme ça je pense que se faire aider par un pro est primordial pour ne pas rentrer dans une escalade de peurs et de mauvaises expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mar 6 Déc - 5:01

Comme Poney Clown, faire un check up santé me semble important. Ca fait beaucoup de réactions violentes, autant voir s'il n'y a pas un truc de ce côté-là.

Après, comme elle, je conseillerais le travail par un pro. J'en connais qui sont passés par-là : travail de leur cheval par un pro en période difficile, ce qui leur a permis ensuite de reprendre confiance en leur cheval et de passer le cap difficile Smile

De plus, avec ce que tu raconte, l'avantage du pro c'est qu'outre le fait qu'il connait son boulot (pas négligeable) il aura aussi la régularité dont on manque quand on est cavalier de loisir. Donc ça me semble le meilleur compromis pour arranger la situation et que ton amie reprenne confiance par la suite avec ce cheval Smile
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mar 6 Déc - 8:38

Je rebondis sur l'aspect de la confiance, pour être passée par là (mais sans cheval difficile, simplement mon cheval jeune et émotif) quand on a un manque de confiance c'est très très dur d'avancer seul. Perso j'ai pas hésité à mettre mon poney en pension travail pour lui apprendre son futur boulot, j'ai pris des cours aussi pour me faire aider à lâcher prise et à lui faire confiance.
Dans un cas comme ça ça me semble important que le cheval soit repris en main réellement avant que la cavalière puisse travailler sur son propre manque de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mar 6 Déc - 9:05

Il a quel âge ce cheval ?  Et il est logé dans quel genre de structure?  Pension box, pré,  écurie de proprios,ou club, ou chez sa propriétaire ?
Vu son comportement avec les autres en pâture,  ça n'est pas seulement un problème  de relation avec l'homme, mais un problème plus général de sociabilisation et d'éducation depuis son plus jeune âge. Il fait penser à un poulain nourri au biberon, ou élevé seul sans congénère par un humain qui l'aurait trop materné sans lui avoir posé les limites nécessaires.  
Je pense que certaines personnes, pro ou non mais avec un sens particulier de la psychologie équine,  peuvent s'en sortir avec ce genre de cheval. Ne pas faire confiance à n'importe quel pro, parce que ce qui importe là c'est vraiment une bonne expérience et un vrai sens psychologique, et c'est pas si fréquent que ça même chez les pros.
Après, même si ce cheval trouve la bonne personne qui sait gagner son respect, honnêtement la suite n'est pas gagnée : il faudra aussi que sa propriétaire travaille elle-même sur sa relation et son comportement avec son cheval. Ne surtout pas croire qu'une solution miracle pourrait résoudre tous les problèmes et changer le caractère du cheval, surtout s'il a déjà un peu d'âge.

Peut être voir'aussi dans son mode d'hébergement s'il y aurait moyen de lui trouver un cadre plus adapté à sa personnalité, en particulier s'il est encore jeune pour que d'autres chevaux fassent aussi son éducation....ou un cadre plus épanouissant s'il n'est pas vraiment bien là où il est?
Revenir en haut Aller en bas
Heco




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mer 7 Déc - 12:07

Tout d'abord, merci beaucoup pour toutes vos réponses pertinentes ! Je vais tâcher d'y répondre précisément.

@Malou : Effectivement, la badine est indispensable avec ce cheval. Je n'allais jamais le voir au pré sans un bambou. Interdiction pour ce cheval de m'approcher à moins de 3 mètres. Si je devais le soigner, c'est moi qui allais vers lui. Au bout d'une semaine avec ces règles, il devenait déjà plus respectueux. Sa propriétaire aime le chouchouter et du coup ça lui fait mal au coeur de leur mettre à distance comme ça... même si c'est pour son bien.

Pour ce qui est de sa faire encadrer par un pro, ça serait évidemment l'idéal mais sa propriétaire n'a malheureusement pas les moyens financiers... Je suis pour l'instant la seule à pouvoir l'aider. Le soucis, c'est que je peux travailler son cheval, mais dès qu'elle le reprend, ça se dégrade à nouveau... La peur reprend le dessus. C'est surtout sa cavalière qui doit travailler plus que le cheval !

@Poney clown : Un check-up santé ne pourrait pas lui faire de mal mais cependant je ne crois pas qu'il y ai problème de ce côté là. En selle, il ne montre pas de signes de douleur (arrêt intempestif, saut de mouton, etc.). Il va de l'avant, est volontaire. J'ai l'impression qu'il trébuche par manque d'attention, dès qu'il voit un truc nouveau ou entend un bruit. Je le trouve inconfortable parce que le mien est un vrai fauteuil stressless lol

Oui c'est un cheval très exigent, il faut être très réactif. Sa propriétaire est dépassée et a déjà accumulé beaucoup de peurs et de mauvaises expériences... Ce cheval se rebelle régulièrement et il faut le cadrer à la seconde. Dès qu'il est cadré, il se détend, se met à mâchouiller et est devient très attentif.

@aster : Tu as vu juste ! Ce cheval a 8 ans et vit seul au pré. Il n'a jamais eu de copains chevaux de ses 6 mois à ses 8 ans. Il a été ultra materné et se comporte encore comme un poulain.
Les essais que sa propriétaire a tenté avec d'autres chevaux se sont mal passés. Son cheval s'est fait frapper jusqu'à la blessure. Il est très joueur, voir provocateur, ne connait pas les limites et avec d'autres chevaux, la sanction est immédiate ! Il a un vrai soucis global de sociabilisation.
Sa propriétaire était effrayée à l'idée de mettre nos chevaux ensemble. Moi j'étais confiante car mon cheval est tranquille et expérimenté (19 ans), tout en restant dominant. Dans la dernière pension où il était, on le mettait avec les nouveaux ou les chevaux stressés pour les apaiser et les mettre en confiance. Les autres proprio étaient bluffés ! C'est un peu un éducateur :-)
ça s'est très bien passé, pas sans quelques mises au point entre eux bien-sûr. Nous avons bien vu le changement de comportement positif de son cheval au fil des semaines. Mais finalement elle l'a récupéré pour qu'il ait un abri cet hiver (le mien est dehors, avec couverture si besoin). Du coup, il est de nouveau seul, elle aussi, et leur relation se dégrade...

Malheureusement je me rends compte que je ne peux pas faire grand chose... C'est à elle de se donner les moyens. Elle est tellement stressée (dans la vie globalement) que je ne sais pas si elle pourra le faire. C'est vraiment dommage car je sens que c'est un super petit cheval... Plein d'énergie, volontaire, drôle, qui ne demande qu'à exprimer le meilleur de lui-même. Je vais lui proposer de le prendre chez moi quelques semaines au printemps, quand j'aurai de l'herbe, pour le travailler. Je ne suis pas une pro mais je monte depuis 20 ans, j'ai fait pas mal de stage d'éthologie et surtout, je n'ai pas peur de lui :-)





Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mer 7 Déc - 13:33

Tu peux peut être lui parler de tout ce qu'on a dit en lui disant que tu en as parlé avec une amie par exemple (ou lui faire lire nos interventions si ça ne la gêne pas que tu en parles ici).
Mais malheureusement en effet tant qu'elle ne prendra pas conscience du problème et des solutions à mettre en place, ne serait-ce que le laisser avec un autre cheval au parc tu ne pourras pas y faire grand chose. :/
Revenir en haut Aller en bas
LeVieux



Localisation : 03

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mer 7 Déc - 21:51

Heco a écrit:

Du coup, il est de nouveau seul, elle aussi, et leur relation se dégrade...
Tant qu'il est seul chez elle, et plus tard peut-être, votre amie pourrait-elle prendre avec lui aussi 1 (vieux) poney genre shetland ?
Un poney, ça sait se faire respecter, même si c'est tout petit!
Revenir en haut Aller en bas
Heco




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 8 Déc - 10:26

@Poney clown
@LeVieux

Effectivement la première étape, indispensable pour n'importe quel cheval et surtout pour celui-ci, c'est de lui trouver un copain de pré. Pour qu'il se sociabilise, apprenne les limites et soit plus serein.
Sans même le travailler à pied ou à cheval, il change déjà de comportement.

Malheureusement, je suis pas sûre que sa propriétaire souhaite s'en donner les moyens... C'est triste parce qu'aujourd'hui elle a la possibilité de le mettre avec le mien, mais nos chevaux sont seuls à 1km l'un de l'autre... Elle pense que le fait qu'il ait un abri est plus important (au pied des Pyrénées, c'est la plaine, il neige quasiment jamais et quand il pleut le mien a une couverture). Peut-être qu'on les remettra ensemble au printemps, si elle l'a toujours. Sinon je trouverai un autre copain à mon loulou pour la suite... Un poulain pour prendre la relève par exemple ;-)
Revenir en haut Aller en bas
LeVieux



Localisation : 03

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 8 Déc - 18:44

hummm... Question . Et si c'était le tien qui passe l'hiver chez elle?
Revenir en haut Aller en bas
Heco




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Ven 9 Déc - 11:28

LeVieux a écrit:
hummm... Question .  Et si c'était le tien qui passe l'hiver chez elle?

J'y ai pensé bien-sûr, mais ce n'est malheureusement pas possible.
Sa famille (agriculteurs) lui prête un pré mais uniquement pour son cheval.
De plus, le pré est assez petit (moins de 1000m²). ça veut dire qu'à deux en hiver, ça deviendrait vite un champ de boue.
Et ça laisse peu de place pour que le cheval dominé fuit en cas d'explication un peu musclée entre les deux.
Mes prés font tous plus de 2000m² et quand ils partent au grand galop, ça fait pas si grand que ça lol

On va surement faire une balade ensemble ce weekend.
Je vais lui proposer de faire quelques exercices à pied avant, histoire de poser à nouveau les bases du respect avec son cheval :
- partir sur le cercle, tourner aux trois allures, s'arrêter, faire demi-tour.
- reculer, pousser les hanches, tourner l'encolure, baisser la tête
- pousser les épaules (en cours d'apprentissage)

Si vous connaissez d'autres exercices à pied qui permettent de rétablir respect et confiance avec le cheval je suis à l'écoute :-)
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Ven 9 Déc - 20:32

Avec un cheval comme ça c'est surtout l'espace personnel qu'il faut défendre. Du coup le faire reculer impérativement puisqu'il va lui arriver dessus et bouger les épaules +++. Mais c'est un travail de longue haleine, il faut qu'elle ait les clefs et qu'elle soit rigoureuse pour le faire tout le temps.

Apres attention tout de même, vu le carafon et les manquements en socialisation et éducation je serai pas surprise qu'il ne soit pas DU TOUT content qu'on le remette à sa place et ça m'étonnerait pas qu'il essaie de l'impressionner et de la violenter un peu (bousculades, coups de pieds etc). A voir donc si sa proprio se sent de gérer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Heco




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Lun 12 Déc - 17:14

Coucou à tous,
Nous avons fait une nouvelle balade ce dimanche. Tout s'est très bien passé, au pas, parce que mon cheval souffrait de son arthrose.
Pendant la balade j'ai demandé à ce petit cheval rebelle de pousser ses hanches (il le fait facilement à pied) mais ne connait pas cet exercice en selle.
Face à la pression de ma jambe, il effectue le mouvement inverse ! Et semble essayer de pousser ma jambe avec ses hanches.
ça illustre bien son réflexe d'entrer en résistance quand il ne comprend pas la demande. Nous referons cet exercice avec quelqu'un à pied à côté pour lui expliquer le mouvement à effectuer...

Poney clown a écrit:
Avec un cheval comme ça c'est surtout l'espace personnel qu'il faut défendre. Du coup le faire reculer impérativement puisqu'il va lui arriver dessus et bouger les épaules +++. Mais c'est un travail de longue haleine, il faut qu'elle ait les clefs et qu'elle soit rigoureuse pour le faire tout le temps.

Après attention tout de même, vu le carafon et les manquements en socialisation et éducation je serai pas surprise qu'il ne soit pas DU TOUT content qu'on le remette à sa place et ça m'étonnerait pas qu'il essaie de l'impressionner et de la violenter un peu (bousculades, coups de pieds etc). A voir donc si sa proprio se sent de gérer ça.

Effectivement, le respect de l'espace personnel est très important avec ce cheval. Sa propriétaire me demandait quoi faire quand il cherche à mordre ou botter pendant les exercices à pied. Je lui ai conseillé de le garder à distance, au moins 3 mètres de longe, dès qu'il lui manque de respect. C'est ce que mon cheval fait avec lui quand ils se disputent au pré ! Il ne le laisse plus s'approcher, parfois pendant plusieurs jours.
Il connait très bien le reculer, par contre il ne sait pas du tout bouger ses épaules. On avait commencé à lui apprendre mais sa propriétaire n'a pas continué car il cherche à mordre à chaque fois quand on lui demande. J'ai l'impression qu'il cherche à mordre car il ne comprend pas l'exercice et ça le stresse. Il suffirait pourtant de 3 ou 4 séances pour qu'il comprenne car il apprend très vite... Je me répète mais malgré ce que je décris, ce cheval est vraiment volontaire, motivé et intelligent. Dès qu'il est cadré, qu'il comprend ce qu'on attend de lui, il cesse d'être agressif et obéit. J'espère que ces balades aideront sa propriétaire à reprendre confiance en son cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Lun 12 Déc - 20:06

Oui mais tout le problème est là, il a BESOIN de cadre et si sa proprio n'est pas capable de lui mettre ça ne fonctionne pas. Attention c'est pas un jugement hein, simplement on en est tous à des endroits différents dans sa vie équestre et on est pas toujours apte à tout faire d'un coup.

Le respect de la bulle est primordial. L'idée serait de ne pas l'autoriser à venir à soi tant qu'il n'est pas dans une attitude positive (oreilles en avant, attitude amicale et détendue). Tant qu'il ronchonne ou qu'il est limite agressif tout se fait à distance.
Le fait de refuser de bouger les épaules ça va avec. Grossièrement les postérieurs du cheval c'est le moteur et les épaules la direction. Et naturellement dans un groupe équin c'est le leader (pas le dominant hein, c'est différent) qui fait bouger les pieds de l'autre. Ici c'est pareil, c'est normalement au cheval de bouger ses pieds autour de l'humain et pas l'inverse. Du coup oui c'est normal qu'il refuse déjà parce que c'est nouveau pour lui et ensuite parce que sa proprio n'est pour le moment pas l'humain qui a le rôle de leader (et du coup les qualités qui vont avec : rassurant et sur de lui, c'est tout le contraire donc ce n'est pas un élément rassurant pour ce cheval).

Pour le fait qu'il morde quand on lui demande de bouger les épaules ça vient probablement de ce dont je viens de parler. Mais du coup avec un cheval comme ça commencer à lui demander de bouger directement au contact c'est compliqué, parce qu'il va forcément essayer d'intimider la personne à pied. A mon sens il faudrait plutôt lui apprendre à bouger les épaules à distance dans un premier temps. Quand enfin il arrêtera de ronchonner là dessus on pourra passer au contact plus sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mar 13 Déc - 16:11

Je suis très étonnée Poney Clown que tu parles de leadership alors que c'était la base de l'équitation éthologique il y a vingt ans mais je pensais que cela avait complètement disparu des mentalités depuis que les éthologues avaient réussi à se faire entendre sur le fait que ça n'avait aucun lien avec la réalité avec leur guerre de l'époque.
Pour le reste, tu as de bonnes remarques sur la manière de travailler à pied, bien entendu.

Du coup, j'ai tout lu (je ne suivais pas ce topic) et clairement, pour moi le problème ne vient pas de sa relation à l'homme uniquement mais est plus global (même avis qu'Aster). Tant que ce cheval sera seul, ça se passera mal à pied, avec des hauts et des bas bien entendu, mais il continuera à être dangereux dès qu'il est stressé ou frustré. Car tu peux lui apprendre les bonnes manières, tu peux lui apprendre à comprendre mieux ce que tu lui demandes, mais tu ne pourras pas (ou très difficilement) changer son comportement vis-à-vis d'un stress ou d'une frustration et il me semble compliqué de ne jamais le frustré par ailleurs. Ca, ce sera surtout le rôle d'un cheval ou plutôt de plusieurs chevaux. Il est impératif pour moi de l'intégrer à un troupeau dans lequel il pourra trouver sa place. La relation avec un autre cheval comme le tien est parfait pour débuter mais cela ne suffira pas (même si bien entendu c'est déjà un bon début) car dans une relation de duo, les chevaux s'acceptent plus facilement mais du coup, l'équilibre est plus vite atteint... Il faut des interactions complexes avec des chevaux divers pour apprendre à gérer ses propres frustrations. Par contre, l'idée du poney shetland soufflée sur ce forum est pour moi une mauvaise idée car même s'ils ont du caractère, cela me semble dangereux pour le poney et il pourrait vite devenir un souffre-douleur.

Je crois que tu réagis déjà très bien de manière globale vis-à-vis de ce cheval. Ce serait effectivement très important que sa propriétaire arrive à réagir comme toi en ne le surcouvant pas, malheureusement il n'y pas de recette miracle vis-à-vis de ce genre de personne...

Pour ce qui est des exercices à pied, tout ce qui touche à faire bouger le cheval est bon à prendre niveau respect. S'il a des grains, le respect à la gamelle (pas le droit d'y toucher avant d'en avoir l'autorisation) est une base également. Mais comme dit, pour moi il y a deux soucis : le respect d'une part, et surtout la gestion de ses émotions (stress, frustration) de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mar 13 Déc - 18:10

A&A a écrit:
Je suis très étonnée Poney Clown que tu parles de leadership alors que c'était la base de l'équitation éthologique il y a vingt ans mais je pensais que cela avait complètement disparu des mentalités depuis que les éthologues avaient réussi à se faire entendre sur le fait que ça n'avait aucun lien avec la réalité avec leur guerre de l'époque.
Pour le reste, tu as de bonnes remarques sur la manière de travailler à pied, bien entendu.

Je ne suis pas sûre de comprendre le sens de ta remarque ?
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Mer 14 Déc - 9:02

Effectivement, en me relisant je vois que je me suis très mal exprimée, avec aucune ponctuation...  Rolling Eyes

Le fait de se comporter en leader, c'était la base de l'équitation éthologique "première moulure", telle qu'elle est apparue il y a vingt ans au grand public français ; cette équitation éthologique d'ailleurs tellement décriée par le manque de sérieux d'un point de vue éthologique, justement.

Mais je ne savais pas que c'était encore une base enseignée actuellement. En effet, c'est un non-sens éthologique qui ne peut faire que du tort aux principes mêmes de l'équitation éthologique (apprendre sur une base théorique fausse). Je n'avais plus vu cette idée depuis bien longtemps, entre autres notions et pratiques qui m'ont semblé disparaître ou se transformer également, ce qui est normal car l'équitation éthologique est une discipline "jeune" en France...

Je m'étonnais surtout venant de toi qui, je le sais, est assez documentée (si c'était un "étranger" du forum, je me serai posée moins de questions, je l'avoue ; j'aurai juste dit "pas de leader chez le cheval", et basta ^^). Ceci me laisse penser que certains courants éthologiques l'utilisent encore (?) même si je t'avoue que je n'avais jamais remarqué que tu avais cet argumentaire théorique là. Il était clair pour moi que l'absence d'un individu leader chez le cheval était admis par toutes et tous. Même dans les ouvrages grands publics...

J'espère que tu ne prends pas mal ce grand étonnement (parce qu'à essayer d'expliquer, j'ai l'impression d'en faire des caisses ^^) et que tu pourras peut-être éclairer ma lanterne, car ça m'intéresse vraiment de savoir qui enseigne encore cela, quel livre édité dans les dix dernières années a pu parler de leadership chez le cheval.

Je précise encore une fois que je parle de la base théorique et non pas des exercices pratiques. Faire bouger son cheval pour l'avoir disponible et à l'écoute, c'est naturellement une des bases, nous sommes bien d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 15 Déc - 11:59

Ben honnêtement, moi non plus je n'en avais jamais entendu parler.
Je ne suis l'équitation dite "éthologique" que de loin, mais je n'ai jamais entendu parler d'une évolution des théories sur ce sujet.
Du coup je viens de faire quelques recherche. Premier constat, l'immense majorité des articles en français continue à faire référence au leadership humain censé remplacer le leadership équin. A priori idem dans les articles en anglais....

Mais effectivement, je suis tombée sur une étude intéressante (quoique que j'aie aussi trouvé des messages pour en contester l'interprétation), qui tend à montrer l'absence de leader dans le groupe, pour tout ce qui concerne les décisions de déplacements ou de recherche de nourriture du troupeau. Effectivement, ça me semble assez réaliste et tend à contrer l'idée la plus généralement répandue de la jument dominante qui prendrait la plupart des décisions du groupe par exemple (pourtant j'ai justement vu ceci encore expliqué dans un documentaire très récent  sur la vie des chevaux camargues)....
Cette étude ne remet toutefois pas en cause les rapports de dominance, c'est uniquement de l'influence d'un individu sur une prise de décision commune du groupe dont il est question.

Après, ce qui me semble plus flou dans cette étude, car ça n'était pas l'objet de cette recherche précise, c'est le fait que certains individus puissent avoir ou non un rôle "rassurant" auprès des autres. Or pour moi c'est surtout de ça qu'il s'agit quand on parle de leadership dans les méthodes d'équitation dites éthologiques, non?
Je ne sais pas ce qu'en disent les théories actuelles, mais perso il me semble tout de même que ce soit bien un fait réel. On connait tous des chevaux qui ne veulent pas prendre la tête dans une balade, qui sont des suiveurs et surtout pas des éclaireurs. Ne s'en réfèrent-ils pas au leadership sinon d'un seul, au moins du groupe de leurs congénères?
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 15 Déc - 12:26

Je pense qu'il n'y a surtout pas de rôle prédéfini, et que c'est une question de motivations/récompenses : si j'ai suivi tel individu une fois et que ça m'a apporté quelque chose d'agréable, alors oui j'aurai plus tendance à le suivre. Ce n'est pas pour ça que je le suivrai dans TOUTES les circonstances, ça dépendra de ma motivation à ce moment-là (est-ce que j'ai faim, soif, ou envie de me reposer dans un coin ?).
Si par contre quand je suis x, ça ne m'apporte pas souvent quelque chose d'agréable (cheval revendicateur qui m'envoie bouler par exemple), alors clairement il va se les faire tout seul, ses déplacements Laughing

Du coup je pense que la probabilité d'initier un déplacement par un cheval donné dépend non seulement des chevaux concernés (des chevaux du même pré qui se tolèrent mal ne se suivront pas souvent par exemple, puisque quand ils sont côte à côte ça part souvent en conflit) mais aussi du moment de la journée où on se trouve, etc...

Mais oui je pense qu'il y a des chevaux qui ont plus tendance à être suivis, et des chevaux qui ont plus tendance à être suiveurs puisque personne ne veut les suivre Laughing (ou parce que d'eux mêmes ils ne sont pas très explorateurs/moteurs ?)

Enfin, en ce qui me concerne je ne savais pas non plus que cette notion de leadership avait disparu des manuels et des "grands esprits", même si je l'ai toujours trouvée un peu à côté de la plaque dans le sens où j'ai beaucoup de mal avec l'idée que l'humain doit remplacer un rôle au sein du troupeau (de la même façon qu'il ne doit pas se placer en "dominant", mais c'est encore autre chose Rolling Eyes ).
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 15 Déc - 19:49

Je découvre que le concept est ringard, pour moi on devait justement parler de leadership pour éviter le concept de dominance ^^ un jour je me pencherai sur l'éthologie ^^

J'avais lu une étude similaire aster, qui arrivait à un résultat plus nuancé : les chevaux dominants étaient ceux qui initiaient le plus de déplacement par rapport aux autres chevaux du troupeau, en revanche ils n'en initiaient pas la majorité (dans mon souvenir c'était de l'ordre du 30% en moyenne pour le cheval dominant et 70% pour le reste du troupeau).

Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 15 Déc - 20:11

Ce qui me frappe aussi, c'est cette tendance qu'ont énormément de chevaux, lorsqu'ils sont isolés de leur congénères, à nous suivre  partout, en particulier s'ils sont un peu inquiets. Même dans un manège fermé et plutôt sécurisant, j'en connais qui ne me lâchent pas d'une semelle, sans que je n'ai jamais rien fait de spécial pour ça: je le constate même avec des chevaux qui ne me connaissent pas particulièrement. Je ne sais pas comment il faut appeler ça: mon interprétation personnelle est que sorti de leur groupe ils ont besoin de se rassurer, et que l'humain présent à ce moment, s'il ne se montre pas agressif envers eux, leur apporte une présence rassurante. Faut-il appeler ça un leadership ou pas je n'en sais rien. C'est en tout cas ce phénomène qui est largement exploité par la plupart des méthodes à pied dites éthologiques il me semble, et je pense que c'est surtout à ça qu'elles font référence quand on y parle de leadership....

Après ça ne marche pas avec tous: ça marche très peu avec le mien par exemple (ce qui ne me facilite pas la tâche quand je le travaille en liberté). J'ai toujours attribué ça au fait que lui-même est un entier plutôt dominant et sûr de lui, indépendant de caractère aussi, y compris lorsqu'il vivait au sein d'un troupeau. Une caractéristique assez fréquente chez les entiers et pas vraiment étonnante, quand on se dit que la plupart d'entre eux se retrouvent généralement solitaires dans la nature, dès lors qu'ils n'ont pas réussi à s'accaparer une harde de juments. Eux sont clairement avant tout dans un rapport de dominance entre eux ( mais pas avec les juments). Par contre on ne peut pas vraiment parler de leadership. Les vaincus ne suivent ni ne trouvent aucune protection auprès du vainqueur.

D'ailleurs, plutôt que de parler globalement de comportement des chevaux en général, je trouve qu'il faudrait bien davantage différencier les comportements selon le sexe, l'âge, et la "situation sociale" des individus: pour les mâles en particulier, selon qu'ils vivent en solitaire, en groupe de jeunes individus, ou qu'ils vivent avec leurs juments et les poulains, les comportements sont très différents de ceux des juments en troupeau avec leurs poulains. Et les hongres ont sans doute eux aussi un comportement encore différent, plus proche de celui des juments en troupeau je suppose, mais sans la préoccupation des poulains par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Jeu 15 Déc - 20:12

Bon en tout cas on est au moins 4 ringards pas au courant des dernières évolutions de l'éthologie équine Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Ven 16 Déc - 5:07

Intéressant ce sujet Smile

Je rejoins Aster sur le fait qu'il vaudrait mieux "différencier les comportement selon le sexe, l'âge et la situation sociale des individus".

J'ai eu la chance avec Alios de le voir évoluer au sein de différents petits groupes, de poulain à maintenant et sa place à toujours changé en fonction des chevaux qui composés le groupe. Je pourrais le préciser un peu plus dès que j'ai le temps, mais c'est très drôle de voir les différences qui se font.

Par contre, je n'ai pas constaté qu'un cheval était plus leader qu'un autre. Après ils ne sont pas livrés à eux-mêmes, mais même dans 6 hec où il a pu être à seulement 4 chevaux, je n'ai jamais remarqué que le déplacement d'un déterminé celui des autres. Ils se rejoignent par moment, ils se font bouger, des fois ils se suivaient pour aller d'un point à un autre, mais c'était pas toujours le même qui initié le mouvement...

Enfin, je développerais après Smile
Revenir en haut Aller en bas
Poney Rouge

avatar


MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   Ven 16 Déc - 10:41

Et une de plus à côté de la plaque. Razz. Mais si on est pas le "chef", on est quoi ? Parce que lorsqu'on fixe des règles à un cheval et qu'on le "contrôle ", on est bien celui qui prend des décisions...

_________________
L'amour de n'importe quel animal n'a pas de prix
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheval qui botte et cabre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval qui botte et cabre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cheval qui se cabre solutions ?
» empecher qu'il se cabre
» Les Rémedes d'eylis: Fleurs Bach: cheval traumatisée
» cheval qui ce cabre
» Il ne veut pas aller promener...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: Discussions générales :: Le cheval et l'équitation-
Sauter vers: