Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Barya

avatar


MessageSujet: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 15:30

Je vais pas y aller par quatre chemins : la proprio de Borgia m'a proposé de le récupérer pour une toute petite somme. Bon c'était un peu son mal être qui parlait donc j'ai refusé de donner une réponse et lui ai dit de réfléchir mais la vérité c'est que je sais pas quoi dire.

Je suis encore étudiante et entretenue par mon père pour un an, même si je vais commencer à gagner un peu d'argent l'an prochain. J'ai un peu d'argent de côté mais je suis pas censée le dilapider comme ça, il est plutôt là pour que je démarre sereinement dans la vie.
Je comptais employer mon salaire pour soulager un peu mon père donc ça m'embête de le faire partir dans une pension. Mais bon, à la limite je peux ptetre me débrouiller pour trouver un truc pas cher et sans installation, d'autant que là borgia a besoin de se remplumer.

Le temps, dans l'immédiat je l'ai, s'il s'agit d'une à deux visites par semaine.

Le matériel... J'ai rien du tout Laughing Mais à la limite j'achète un licol et je ressors mes vieilles bosses, pour le moment ça suffira.

Mais voilà, je sais pas trop de quoi l'avenir est fait, même si je m'imagine plutôt vivre à la campagne près de chez mon père. Il y a des prés là bas qui ont "juste" besoin d'être clôturés, et on peut faire FA pour une asso pour trouver un copain de pré.

Bref je sais que c'est pas le moment idéal pour acheter un cheval mais je sais pas non quand ce sera. Je suis raide dingue de borgia donc bien sûr c'est tentant mais j'ai pas envie de nous mettre dans la mouise mon entourage et moi.

Voilà, du coup j'aimerais un peu avoir vos avis, vos conseils, tout ça... C'est pas fait et je veux vraiment que la proprio soit sûre d'elle mais forcément ça tourne dans ma tête depuis qu' elle en a parlé :X
Revenir en haut Aller en bas
Flore

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 16:46

Ça dépend de tellement de choses...

Honnêtement, un cheval, c'est un boulet au pied. J'adore ma jument, je ne compte pas la vendre et si c'était à refaire, je le referai sans doute mais je me suis déjà demandé plusieurs fois si ma vie ne serait pas plus facile/plus heureuse sans elle. Je note toutes les dépenses que je fais pour elle, et même si elle est dans une pension 100% pré sans installation, pieds nus, rustique, je peux te dire que c'est une belle somme... Le pire, c'est que cette dépense ne me permet même pas d'être une cavalière complètement épanouie. Je rêve de quitter la région pour trouver une écurie avec manège à un prix abordable (et avec un peu de chance, un loyer plus abordable aussi =_=)

Avec cet argent, je pouvais faire des voyages, voir davantage ma famille et mes amis, faire des cadeaux... et encore, je ne suis pas à plaindre, parce qu'avec mon salaire d'ingénieur, je peux m'assumer et assumer ma jument à 100% sans copain ni colocataires, et depuis ma dernière augmentation, je peux même mettre un peu d'argent de côté. Si j'avais eu l'opportunité d'avoir un cheval avant d'être sûre que je pouvais l'entretenir et couvrir toutes mes dépenses en vivant seule, j'aurais refusé, mais je ne blâme pas pour autant ceux qui ont un raisonnement différent... Il est même probable que ces personnes soient plus heureuses que moi Wink

_________________
L'or des gitans ne brille pas sous le soleil... sauf la mienne ♥️


Dernière édition par Flore le Sam 30 Juil - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 16:56

J'ai pas de famille autre que mon père et ma grand mère qui sont pas très difficiles à voir et je voyage déjà très peu à cause des chats donc ça, au fond, ça changerait pas grand chose...

Mais merci pour ton avis, c'est important de se souvenir de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Pan

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 17:24

De toute façon, acheter un cheval, ce n'est jamais le bon moment.
Une fois qu'il est là, ça ne se passe jamais comme on l'avait si bien prévu sur le papier.
On peut perdre un boulot.
On peut être obligé de déménager.
On peut être obligé de changer de pension, parfois dans l'urgence.
Le cheval peut avoir des soucis de santé.
On peut changer de projets de vie (un mariage, un enfant...) et donc de priorités.

Je rejoins par ailleurs Flore pour dire qu'avoir un cheval, c'est un boulet au pied. Un boulet en or, qui apporte beaucoup de joies, son lot de peines aussi, qu'on échangerait pour rien au monde dans la plupart des cas, certes. Mais qui reste un boulet. Avoir un cheval, c'est pas comme avoir un chien. C'est un sacré engagement et c'est vrai que certains jours, l'argent de la pension, on préfèrerait l'avoir sur le compte parce que la fin de mois est serrée, ou parce qu'on voudrait se faire un week-end en amoureux, ou toute autre chose. C'est un choix à faire en toute connaissance de cause.

A côté de ça, tu as un coup de coeur et s'il y a bien une chose qui est difficile, c'est de réfléchir quand le coeur s'en mêle ><

L'idéal serait d'en parler avec ton père. Dans l'immédiat, on peut presque dire qu'il est le premier concerné, puisque c'est de lui dont tu dépends.


Dernière édition par Pan le Sam 30 Juil - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 17:49

J'en ai parlé avec mon père d'emblée, d'un ton léger puisqu'aucune décision n'est encore fixée. Il n'en dit trop rien (si ce n'est qu'il ne de voit pas sortir le peux d'une pension tous les mois mais ça, c'est moi qui paye, clairement).
Je pense qu'il me dira un peu de faire ce que je veux si ça se concrétise, et je ferai tout pour que ça ne lui retombe pas dessus (et ça me semble faisable).
Le plus réticent, ce sera sûrement mon copain qui va craindre que ça me prenne trop de temps. Et là je peux pas trop anticiper. Je pense largement pouvoir gérer deux fois par semaine l'an prochain (comme cette année en fait) sans qu'il soit lésé, mais après tout dépendra de si on quitte ou non la région parisienne, et ça mon mec n'est pas forcément chaud pour le faire tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 18:15

Malheureusement la pension n'est pas la seule dépense. Est-ce que tu auras les moyens de payer le maréchal, l'ostéo, le dentiste, le véto (ne serait-ce que les vaccins/vermifuges ça fait déjà une petite somme), d'assurer en cas de pépin (une colique, une mauvaise chute dans le pré, ça chiffre vite) ? Si tu les mets chez ton père, il faut encore payer la nourriture, le foin, l'entretien des clôtures, l'eau, entretenir le pré (gyro etc...).

Alors oui, c'est une expérience unique mais avec son lot de contraintes (de temps et surtout d'argent) qu'il faut prendre en compte.

Mais si tu te sens prête, fonce ! Smile

Ton copain s'habituera Wink
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 18:20

Le véto ça va, j'ai des réductions hé hé et je fais attention à avoir de l'argent de côté pour les chats déjà (bon c'est pas le même budget je sais bien, mais j'ai pas mal de côté déjà).
Le maréchal, a priori borgia supporte de ne pas être ferré donc c'est déjà ça. Je me rends pas bien compte, il faut compter combien ?

Globalement, est-ce que vous auriez une idée du budget annuel?
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 18:34

Maréchal je suis à plus de 500€ par an (parage à 40€, ferrure aux antérieurs 65€).

Globalement, je dirais environ 3000€ pour les 2 (maintenant 3) mais je te ferais une estimation plus précise plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Flore

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 18:56

Je compte 1200€ en plus de la pension chaque année pour :

• parage (elle a toujours été pied nu et a de bons pieds, elle a des visites espacées mais régulières de la pareuse : 50€ par parage)
• ostéopathe (deux fois par an tant que sa croissance n'est pas terminée : 60€ par visite)
• visite de contrôle de la saddle-fitter (en gros 50€ + coût d'éventuelles modifications sur la selle)
• deux vermifuges par an (25€ par vermifuge en gros)
• vaccin tétanos-grippe annuel (50€ en gros)
• renouvellement du matos et pharmacie
• licence d'équitation pour moi + RCPE pour elle
• 10 leçons collectives dans le centre équestre d'à côté
+ tous les petits bonus : conférences, livres, babioles...

_________________
L'or des gitans ne brille pas sous le soleil... sauf la mienne ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Pan

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 21:05

Barya a écrit:
Le véto ça va, j'ai des réductions hé hé et je fais attention à avoir de l'argent de côté pour les chats déjà (bon c'est pas le même budget je sais bien, mais j'ai pas mal de côté déjà).
Le maréchal, a priori borgia supporte de ne pas être ferré donc c'est déjà ça. Je me rends pas bien compte, il faut compter combien ?

Voilà justement ce dont je te parlais : les aléas de la vie.
Tu ne peux pas savoir si un jour tu ne seras pas obligée de changer de véto pour l'une ou l'autre raison. Véto qui ne te fera peut-être (sûrement) pas de cadeaux.
Borgia peut ne pas être ferré. Très bien ! Mais qu'est-ce qui se passera le jour où il faudra ? Regarde mon cheval, pieds nus depuis sa naissance, excellente corne... Ben là il me fait une fourbure. Si le traitement ne marche pas je vais devoir le ferrer aux antérieurs, alors qu'il n'en a jamais eu besoin. C'était totalement imprévu mais il va falloir faire face !

Pour le budget d'Indra :
Pension 180 euros / mois
Vaccins annuels 80 euros
Vermifuges 40 euros / an
Parage tous les deux mois : 50 euros -> 300 euros / an
Ostéo : 60 euros / an
+ les petits pépins ici et là, le matériel à renouveler, l'essence pour aller aux écuries... Une assurance sur le cheval au cas où...

Bref, ça s'anticipe Wink mais si tu te sens prête à gérer l'imprévu, c'est une belle aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 21:54

Je rejoins Flore sur l'idée qu'être propriétaire d'un cheval c'est avoir en quelque sorte "un boulet au pied", même si c'est un très beau boulet qui nous apporte beaucoup!

Le côté "boulet", c'est vraiment pour des questions financières et des questions de temps :

- Financièrement, à moins d'avoir un salaire assez "sympa", tu te retrouve très vite à faire des concessions sur pas mal de choses (les autres loisirs, les sorties, les achats plaisirs...) et comme disais Flore : le budget cadeau pour ceux à qui tu veux en faire peut baisser aussi... En allant un peu plus loin, avoir un cheval ça peut aussi bloquer un crédit. Enfin je prend pour ma part, j'ai 190 euros de pension à l'heure actuelle... Donc quasi 200e par mois, et avec 200e par mois de crédit, tu te paye une voiture ou quelque chose d'autre qui est important dans ta vie : pour l'achat de ma maison j'ai 400e de crédit par mois, tu te rend compte la pension fait la moitié du prix du crédit d'une maison! Donc c'est vrai que quand on met "en perspective" les choses... On réalise qu'avoir un cheval "ça banque" Razz

- Côté temps là encore tu l'organise autrement. Passer deux fois par semaine c'est quand tout va bien. Le jour où il y a un bobo à soigner, tu peux te retrouver à passer 2/3 fois par jour selon la galère. Depuis que j'ai Alios j'ai du le faire plusieurs fois, et j'en ai vu des proprios dans cette galère aussi... D'un coup on est obligé de laisser tomber autre chose, car forcément la santé passe en premier. Et si ça dure 3 semaines, bin faut tenir 3 semaines. En gros il faut accepter de se dire que dans l'idéal on passe quand on veut, mais dans les faits, on doit pouvoir passer plus souvent Smile

Après si je dois te donner des conseils je te dirais :

- Que choisir une pension avec des installations correctes (je ne parle pas pour monter, mais un point pour laver son cheval / un coin où l'attacher) c'est important. Si vraiment tu veux rester sur 2 visites par semaine, arrange toi pour trouver une pension qui aide au maximum : la mienne par exemple donne les cachets si besoin/ soigne si besoin, et ça m'a enlevé ce travail de passer 2 fois par jour pendant 6 jours il y a peu de temps.

- Côté sous, sans même parler cheval, avoir de l'argent de côté pour les imprévus, c'est important. Juste pour ta vie à toi. Donc j'ai envie de dire que si tu veux t'aider à bien démarrer dans la vie, tu peux partir dans l'idée d'avoir une somme pour "toi" et après mettre de l'argent de côté pour ton futur cheval. Maintenant, rien n'est parfait dans la vie, donc si tu le veux lui, et ne pas attendre... C'est toi qui gère, en prenant en compte les + et les -

- Pour te donner une idée des dépenses, tu peux déjà regarder les pensions près de chez toi : tu le prend là le cheval, tu le met ou? Renseigne toi Smile Je l'ai fais avant d'avoir Alios moi, justement pour voir si je pouvais avoir cet argent de côté... Ca aide à se rendre compte de si on peu ou non Smile

Ensuite, comme Pan, il y a toujours des Aléas dans la vie qui font que...

Quand j'ai pris Alios je gagné 300 euros de plus par mois... Tu te rend compte le trou que ça fait maintenant Razz

Les projets personnels évoluent et changent avec le temps... Du coup, autant il faut faire attention à ne pas se mettre dans le gouffre et réfléchir à tout ce que ça implique d'avoir un cheval pour choisir d'acheter ou non, ou de retarder le projet. Mais si tout est bon, il faut aussi savoir se lancer car si on attends la bonne période, on ne l'aura jamais :p Quelque part moi j'ai fais ce choix là quand j'ai pris Alios : c'est maintenant ou jamais, et je ne regrette pas! Au moins il est là, il est dans ma vie et du coup je m'organise en sachant que je l'ai. Si je ne l'avais pas pris, à l'heure actuelle, je n'aurais pas acheter de cheval puisque j'ai une situation moins confortable, et ça me ferais râler car c'est une telle passion et un tel plaisir que je n'ai pas envie de m'en passer Smile

Côté sous, tu peux aussi contacter par exemple un maréchal près de chez toi, connaitre son tarif...

De mon côté :

Maréchal : j'ai pu payer 50 euros un parage, là où je paye 30 euros à l'heure actuelle, le parage...

Pension : j'étais à 150e puis à 120 euros par mois, là j'en suis à 190 euros maintenant. A côté de ça j'ai tellement baissé mes frais d'essences (rien que pour aller le voir, il est beaucoup plus près, je le vois beaucoup plus, et je dépense très peu en essence) que ça s'équilibre : la distance avec les pensions, c'est important, car tu peux voir aussi ça : budget essence/ transport)

Vaccins : j'ai payé jusqu'à 65 euros une vaccination (TG hein), j'en paye maintenant 45. Histoire de frais de déplacement souvent.

Vermifuges : j'ai pu payer jusqu'à 60 euros par an, ou jusqu'à 40 euros... C'est toujours aléatoire les vermifuges avec moi Razz Question de regroupement d'achat souvent, ou de type de vermifuge acheté Very Happy

Bref, ça fait presque 6 ans que j'ai Alios et j'ai jamais eu des dépenses égales d'une année sur l'autre même pour des choses "basique" comme tout ce que je cite au dessus. Et j'ai eu quelques frais "exceptionnels" qui coûte un peu, du genre : transport d'une région à une autre et castration.

A toi de voir Smile Ca reste un beau boulet un cheval, c'est des concessions, mais c'est beaucoup de joie aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pan

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 22:08

Laëtitia a écrit:

Quand j'ai pris Alios je gagné 300 euros de plus par mois... Tu te rend compte le trou que ça fait maintenant Razz

Idem, aujourd'hui je gagne 500 euros de moins qu'au moment où j'ai acheté Indra. C'est sûr que ça te fait recalculer le budget quand tu changes de taff Razz
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 22:10

Pan : C'est clair! C'est bête, on pourrais se dire que normalement, en changeant, on augmente notre salaire, mais c'est l'inverse... J'ai mal suivi le principe de l'évolution dans le boulot Razz
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 22:22

Je suis complètement de l'avis des filles. Avoir un cheval c'est un très beau projet mais par contre, ça demande de faire beaucoup de concessions, tant sur le plan financier que sur le plan personnel.

Quand j'avais ma jument en pension, j'étais en moyenne sur un budget de 350 € par mois (en comptant 270 € de pension + tous les à côté étalés sur l'année). J'avais la chance de profiter de la maison de mes parents, du coup j'avais pas de loyer, sinon j'aurais pas pu suivre. 

Aujourd'hui, j'ai mes deux chevaux (enfin trois mais pour l'instant le troisième il compte pas trop) à la maison. C'est sûr que ça m'a permis de réduire énormément les frais mais par contre c'est un très gros investissement en terme de temps et aussi en terme de responsabilité. Clairement, aujourd'hui, m'absenter 24 h c'est compliqué.

Bref tout ça pour dire que c'est sûr que c'est jamais le bon moment pour acheter un cheval, mais je pense qu'il faut vraiment voir les choses à long terme, en pensant toujours au "et si...". L'année dernière, ma jument a fait une tendinite, je pense que je dois en être à plus de 2000€ de frais sans compter l'aménagement global du bâtiment où sont mes chevaux pour lui faire un box vraiment adapté à sa convalescence. C'était absolument pas prévu, et quand ça arrive ça faire clairement réfléchir toute la famille (enfin mon compagnon et moi) sur ce qui est important et sur les concessions qu'on est prêt à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Alysee

avatar

Localisation : 57

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 22:31

Je confirme aussi l'idée du boulet au pied Smile un boulet dont on arrive pas à se passer. Si je n'avais pas de cheval, je courrais sans doute en acheter un. Mais un boulet quand même. Financièrement c'est sur. Je ne gagne pas moins bien ma vie qu'avant, mais avec ma vie de famille, mes enfants, j'ai plus de dépenses. Rien que le fait de vivre dans une maison et plus dans un 2pieces. C'est vrai qu'on se passerait bien de certaines dépenses. Au départ, ce n'était pas du tout un problème pour moi, j'étais autonome financièrement et je pouvais flamber sans problème le tiers de mon salaire dans mon poney (pension, leçons...).


Pour ton projet, je tique un peu sur une chose : le fait que tu ne sois libre que 2 fois par semaine. Je comprends mal l'intérêt d'être propriétaire si on ne peut pas s'investir plus (même si je comprends l'envie liée à l'attachement) et puis je trouve cela risqué : un jour où l'autre, on ne peut que compter sur soi-même (pour une raison ou une autre) et il vaut mieux être en capacité de venir librement. Je pense que le manque de temps est un facteur de revente tout aussi important que le manque d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
http://mieuxlesaimer.canalblog.com/
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Sam 30 Juil - 23:47

Comme les autres, ça dépend énormément d'un tas de facteurs. Moi par exemple, je payais plus quand j'avais une DP que maintenant que je suis propriétaire.
Quand j'avais une DP je payais 170 €/ mois par exemple et aujourd'hui j'ai mon cheval à la maison mais il ne me coute "rien". Je n'ai pas de frais pour les clotures ou autres puisque les chevaux sont sur l'exploitation agricole de mon conjoint. Du coup en frais réels je n'ai que les soins courants et les à côté.
J'ai beaucoup de chance que ça puisse se passer ainsi, mais pour autant si demain je quitte mon copain j'aurai besoin de pouvoir payer une pension. Or pour le moment je ne travaille pas à temps plein et vis dans une région extrêmement cher..

Malgré cela j'ai quand même des frais non négligeables :
- 1 parage/mois : 50 €
- 1 vaccin/an : 50 €
- 2 vermifuges, le plus souvent 1 chimique et 1 naturel : environ 60/70 €
- l'ostéo 2 fois/an : 150 € (je me souviens plus du tarif exact puisque je le groupe avec mon parage mais dans l'idée c'est à peu près ça).
- 1 séance de saddle fitting : 60 € + adaptation de selle si besoin.

A côté de ça tu as aussi tous les petits trucs en plus, par exemple je n'ai pas de carrière donc l'an dernier j'avais acheté des piquets et du fil pour me faire un paddock dans un parc, environ 130 € de clôture je crois. Il peut y avoir du matos à renouveler et là aussi ça chiffre vite suivant ce dont tu as besoin.

En terme de temps, comme les autres j'y ferai un peu attention. Perso même en ayant mon cheval à la maison y a plein de semaines ou je ne vais voir mon cheval que 2 fois, c'est pas un problème en soi. Faut juste POUVOIR y aller plus en cas de besoin comme un pépin de santé par exemple. Si vraiment c'est totalement impossible alors il faut choisir une pension qui peut te suppléer sur les soins mais les prix sont souvent plus élevés.
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Dim 31 Juil - 1:02

Deux fois par semaine c'est le minimum et c'est juste pour l'année à venir, bien sûr en cas de pépin ce sera plus souvent. Après oui clairement c'est plus "pour plus tard" que pour cette année, il serait à 40km de chez moi + les bouchons donc je peux pas faire de miracle, ne serait ce que pour l'essence.
Je suis véto donc sur les produits et les actes ça reste le bon plan :mrgreen: et oui je n'exclus pas qu'il faille le ferrer un jour bien sûr.

Après dans l'immédiat il a besoin de reprendre du poids et pas forcément qu'on vienne le voir n fois par semaine (hors souci bien sûr) donc je pense pas que ce soit un gros problème. Si je craignais pas un problème de santé je l'enverrais passer des vacances à la campagne pour mieux le retrouver ensuite (mais c'est trop risqué sans personne pour gérer sur place bien sûr).

C'est pas du tout l'année que j'aurais choisi pour avoir un cheval, je sais bien que c'est pas du tout optimal mais là l'occasion se présente avec un cheval que j'aime beaucoup et que je connais bien donc s'il faut passer une année sans faire grand chose en attendant ça me dérange pas, même si oui c'est dommage. Mais il ne fera pas plus avec sa proprio avant plusieurs années cela dit.


Merci mille fois de m'aider à y voir plus clair en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Dim 31 Juil - 9:54

Je pense qu'une question essentielle aussi à te poser c'est de savoir si ce cheval correspond à tes envies et à tes attentes. Il y a le côté affectif c'est certain mais si tu devais acheter un cheval aujourd'hui de quel type de cheval aurais tu envie? Parce que tu t'engages pour un sacré paquet d'années autant avoir un cheval avec qui tu pourras partager tes envies. Il faut vraiment réussir à voir à moyen terme et pas uniquement à où en est le cheval maintenant parce que comme tu dis, en ce moment il faut juste qu'il se remplume, mais après?
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Dim 31 Juil - 10:52

Franchement j'ai zéro ambition à cheval à part faire du clicker et de la monte western. Tout au plus un petit concours de trail pour le fun mais je me vois pas faire plus. Et Borgia me semble (je suis pas experte cela dit) tout à fait capable d'être le cheval d'extérieur de mes rêves. Il est peureux mais volontaire, appliqué et il apprend vite.
Il a pas un modèle de ouf, surtout pour le western (il est assez grand et fin...) , mais j'ai pas besoin de ça et je pense pas en avoir besoin un jour.

Le truc qui me chiffonne le plus dans le fait de l'acheter, c'est que je comptais sauver un trotteur de l'abattoir et bon ça fera un sauvé de moins. Mais je pense que je peux vivre avec ça sur la conscience dans le sens où borgia est lui même un sauvetage.

Mais bon du coup niveau boulot j'ai bien plus de certitudes que ce que j'aurai en suivant mes plans.

Mbon cela dit je compte en parler avec le directeur du ranch où je vais Smile
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Dim 31 Juil - 15:23

Je pense comme les filles, en plus de réfléchir à savoir si le moment est opportun ou non, il faut savoir si c'est de CE cheval que tu veux, si la réponse est oui pour les deux questions, que ton père te soutient et que tu as des sous de côté, alors fooooooonce !

Je pense qu'à l'heure actuelle, tu es attachée à Borgia, maintenant si tu réfléchis en essayant de mettre les sentiments de côté, de quel type de cheval rêverais-tu ? Est-ce que Borgia répond à tes critères ? Es-tu prête aussi à renoncer à l'aventure de la recherche du cheval parfait avant un achat ?

Souvent on a la possibilité d'entretenir un cheval, pas plusieurs, donc au moment où l'on fait le choix de notre cheval, il faut bien être conscient de ce qu'il est, de ce qu'on veut faire avec !
Après vu que tu es une cavalière de loisir (comme beaucoup ici), que tu aimes ce cheval pour de vrai et que tu n'as pas d'objectifs insurmontables, je pense que Borgia conviendrait tout a fait ! En plus tu le connais, tu n'auras pas de mauvaises surprises, et tu sais déjà ce qu'il peut faire !

Après concernant le moment de l'achat, je suis convaincue qu'il n'y a jamais de bons moments ! Toujours quelque chose de plus raisonnable à faire que d'acheter un animal comme un cheval ! Je suis d'accord pour dire que c'est un peu un boulet, mais c'est un tellement beau boulet que dans mon cas je ne serai pas prête à y renoncer et que j'ai même fait le choix de m'en attacher un deuxième au pied encore libre !
Avoir un cheval c'est un vrai budget, mais pour moi, aujourd'hui il n'y a pas d'autres choses que je souhaiterai faire avec cet argent !
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Dim 31 Juil - 15:40

Comme dit il n'y aura pas de recherche du cheval parfait dans mon cas, si c'est pas borgia ce sera un cheval d'asso avec tous les risques que ça comporte (pas d'essai, tout ça). Et oui en effet, je le connais, je sais à peu près comment on marche et je trouve qu'on marche bien ensemble.

À vrai dire, j'ai déjà hésité un million de fois à proposer de le racheter et ça fait un moment que je me dis que le plus dur en achetant un cheval ce sera de ne pas chercher un "deuxième borgia". Bien sûr c'est aussi le premier cheval que je vois aussi souvent et avec lequel je fais autant de choses donc je suppose que je peux pas vraiment savoir si ce serait pas pareil avec un autre... Mais en même temps ça me semble compliqué de renoncer à borgia avec qui ça se passe bien, si c'est pour me rendre compte que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Bref c'est compliqué de répondre avec certitude à la question "est ce qu'un autre cheval ne te correspondrait pas mieux?", mais je sais que celui là me corredpond.

Bon je penche plutôt du côté du oui aujourd'hui, personne ne m'a encore dit "mais kesstu fous t'as pété les plombs ou quoi?" et mon entourage me soutient ou est neutre, donc...

La proprio est en vacances pour dix jours, on verra à son retour si elle y voit plus clair de son côté. Je veux vraiment pas qu'elle le regrette, c'est pas le but.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Lun 1 Aoû - 10:06

C'est un chouette projet, je croise les doigts pour que tu puisses le réaliser !

Après je suis de l'autre côté de la barrière, dans la team "oh mon Dieu mais ça a l'air tellement de boulot et d'argent d'acheter un cheval". Même si ce serait possible pour moi d'en acheter un à l'heure actuelle, je n'ai pas du tout envie de franchir le pas ^^ donc sir ce plan je ne serai d'aucune aide !


Par contre j'ai un peu d'expérience côté DP et je pense qu'on s'attache très vite à ces petites bêtes et qu'on a vite l'impression que ce sont les chevaux parfaits pour nous. Dans ces cas là c'est très dur de prendre du recul.
Je ne dis pas que Borgia ne te correspond pas, mais plutôt que vu que tu as la chance de monter deux chevaux en ce moment, c'est une bonne expérience pour prendre un peu de recul sur ta relation avec Borgia et voir s'il te correspond vraiment ou si tout simplement tu l'aimes beaucoup.

Pour la route et le peu de disponibilité, je pense que ça va compliquer l'idée de le mettre dans un pré sans installation. Poir moi il y a un peu deux options : soit le pré si on est très disponible (ou alors une personne de confiance) soit des écuries où le cheval est sous surveillance et on peut déléguer des soins quotidiens. Dans ton cas, ça vaut audsi le coup de regarder pour le mettre chez des particuliers si les installations ça t'est égal.
Et également, une bonne option serait une DP, même à titre gracieux s'il nest pas montable. Ca permet d'avoir un suivi avec une personne qui connaît bien ton cheval.


Bref, j'espère que ton projet va réussir!
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Lun 1 Aoû - 10:40

J'avais écris un message il y a quelques jours et visiblement, il n'est pas passé. Neutral

Si la propriétaire de Borgia t'a proposé ça, je suppose que ce n'est pas parce qu'elle veut le vendre demain au premier venu mais plus parce qu'elle voit qu'il serait bien avec toi. C'est un bon point évidemment Smile mais aussi, je pense que ça veut dire que tu n'as pas à te presser pour prendre une décision. Tu peux très bien lui dire que sa proposition t'a vraiment touchée, que ça te tente mais que tu as besoin de prendre du recul et que tu te prononceras dans quelques semaines seulement ? Ce qui te laisserai commencer ta nouvelle année scolaire et prendre réellement du recul sur cette proposition.

Mais après, à t'entendre tu as déjà pris ta décision Wink Ce topic, ça m'a plutôt l'air parce que tu as surtout besoin de te formuler clairement tes angoisses face à une telle décision, et en même temps t'assurer que tu as pensé à tout pour l'accueillir au mieux. Donc je ne pense pas que tu pourras rester plusieurs mois dans cet état d'excitation / activité neuronale intense sur Borgia ^^, je suppose que tu prendras ta décision bien plus vite que ça Wink

Alors je te souhaite tout le bonheur du monde Smile

PS : pour Borgia, si tu en as la possibilité, effectivement je pense que le mettre au vert pour le remplumer serait déjà une bonne décision, en tout cas revoir tout son environnement et alimentation.
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet:    Lun 1 Aoû - 13:11

Earl a écrit:
C'est un chouette projet, je croise les doigts pour que tu puisses le réaliser !

Après je suis de l'autre côté de la barrière, dans la team "oh mon Dieu mais ça a l'air tellement de boulot et d'argent d'acheter un cheval". Même si ce serait possible pour moi d'en acheter un à l'heure actuelle, je n'ai pas du tout envie de franchir le pas ^^ donc sir ce plan je ne serai d'aucune aide !


Par contre j'ai un peu d'expérience côté DP et je pense qu'on s'attache très vite à ces petites bêtes et qu'on a vite l'impression que ce sont les chevaux parfaits pour nous. Dans ces cas là c'est très dur de prendre du recul.
Je ne dis pas que Borgia ne te correspond pas, mais plutôt que vu que tu as la chance de monter deux chevaux en ce moment, c'est une bonne expérience pour prendre un peu de recul sur ta relation avec Borgia et voir s'il te correspond vraiment ou si tout simplement tu l'aimes beaucoup.

Pour la route et le peu de disponibilité, je pense que ça va compliquer l'idée de le mettre dans un pré sans installation. Poir moi il y a un peu deux options : soit le pré si on est très disponible (ou alors une personne de confiance) soit des écuries où le cheval est sous surveillance et on peut déléguer des soins quotidiens. Dans ton cas, ça vaut audsi le coup de regarder pour le mettre chez des particuliers si les installations ça t'est égal.
Et également, une bonne option serait une DP, même à titre gracieux s'il nest pas montable. Ca permet d'avoir un suivi avec une personne qui connaît bien ton cheval.


Bref, j'espère que ton projet va réussir!

Je note tes idées pour la pension. J'y réfléchis encore, de toute façon le projet actuel de le changer de pension reste 100% valable.
Je pense (même si ça me fait mal au c*l...) que dans l'immédiat je continuerais (notez le conditionnel hein, oui oui oui on y croit) le tiers de pension avec la propriétaire (qui m'a fait la proposition d'elle-même - mais potentiellement sans la faire payer) et la troisième cavalière peut-être aussi, mais en changeant un peu les règles du jeu (c'est con mais je pense que je serais vachement moins sympa que la proprio actuelle ahah).

Je te remercie pour ton retour sur les DP, j'ai vraiment du mal à faire la part des choses c'est évident. Une amie m'a demandé ce que je ferais si c'était Bounty, et je pense que je dirais non, mais je ne le connais pas comme je connais Borgia, l'attachement n'est pas du tout le même. Peut-être que si on me repose la question dans trois mois, ce sera moins évident. Mais cela dit j'ai moins de mal à voir pourquoi Bounty ne me convient pas.
Et puis il y a aussi le côté "des chevaux j'en ai vu partir beaucoup trop, si l'un d'eux pouvait enfin rester ce serait cool", et c'est dur de savoir si ce n'est pas ça qui parle.

Je me souviens très bien que la première fois que j'ai monté Borgia (5 ans sans équitation classique, trois semaines de western sur des chevaux hyper calmes et faciles à monter, puis Borgia), je me suis dit "oook ce sera jamais le grand amour mais on va tenter". Le lendemain, je suis retournée le voir, j'ai lâché mes rênes, il a commencé à utiliser son cerveau, et on a commencé à trouver un terrain d'entente. J'ai complètement oublié ma toute première impression jusqu'à aujourd'hui, parce que je me dis que c'était peut-être une intuition, un truc que je ressens plus aujourd'hui parce que le lien s'est créé entre temps.
Mais en même temps, je sais pas, j'aime beaucoup son côté "grand garçon sensible" qui me rappelle Gargantua, j'adore le fait qu'il soit aussi expressif (coucou le hennissement quand j'arrive dans son pré), et j'ai vraiment eu de magnifiques surprises avec ce cheval.
Mais encore une fois, c'est la première fois que j'ai l'occasion de faire tout ça (surtout avec autre chose qu'un cheval de club surformaté), alors j'ai zéro recul.


A&A a écrit:
J'avais écris un message il y a quelques jours et visiblement, il n'est pas passé. Neutral

Si la propriétaire de Borgia t'a proposé ça, je suppose que ce n'est pas parce qu'elle veut le vendre demain au premier venu mais plus parce qu'elle voit qu'il serait bien avec toi. C'est un bon point évidemment Smile mais aussi, je pense que ça veut dire que tu n'as pas à te presser pour prendre une décision. Tu peux très bien lui dire que sa proposition t'a vraiment touchée, que ça te tente mais que tu as besoin de prendre du recul et que tu te prononceras dans quelques semaines seulement ? Ce qui te laisserai commencer ta nouvelle année scolaire et prendre réellement du recul sur cette proposition.

Mais après, à t'entendre tu as déjà pris ta décision Wink Ce topic, ça m'a plutôt l'air parce que tu as surtout besoin de te formuler clairement tes angoisses face à une telle décision, et en même temps t'assurer que tu as pensé à tout pour l'accueillir au mieux. Donc je ne pense pas que tu pourras rester plusieurs mois dans cet état d'excitation / activité neuronale intense sur Borgia ^^, je suppose que tu prendras ta décision bien plus vite que ça Wink

Alors je te souhaite tout le bonheur du monde Smile

PS : pour Borgia, si tu en as la possibilité, effectivement je pense que le mettre au vert pour le remplumer serait déjà une bonne décision, en tout cas revoir tout son environnement et alimentation.

En fait quand elle m'a appelée je n'ai pas donné de réponse du tout, j'ai compris qu'elle allait avant tout vraiment mal et je l'ai fait parler de ce qui n'allait pas, et j'ai réfléchi avec elle à des solutions alternatives à la vente de Borgia (notamment l'envoyer comme cheval au pair en province pour qu'il bouffe - elle a répondu qu'elle ne voulait pas le séparer de moi...). Je lui ai dit qu'elle n'obtiendrait pas de réponse de ma part avant d'être 100% sûre de sa décision.
Et de son côté oui elle m'a dit qu'elle savait qu'il serait bien avec moi et qu'elle ne le vendrait à personne d'autre (en tout cas, pas pour l'instant).
Je pense qu'elle a besoin de se sentir soulagée d'un poids parce qu'elle n'arrive pas à y voir clair dans sa vie pour le moment. Mais je sais aussi que c'est quelqu'un qui revient beaucoup sur ces décisions, qui hésite beaucoup, et donc j'essaye de me dire que c'est pas du tout un choix définitif.

Je lui ai dit exactement ce que tu dis : que je continuais le TP pour le moment, qu'on avait le temps d'y réfléchir toutes les deux. J'ai dit "dix jours" plus haut, mais ça peut être et ce sera sûrement plus, ne serait-ce que pour elle.
Mais oui, en effet, je peux pas non plus m'autoriser à rester dans cet état éternellement, ça fait deux nuits que je dors pas des masses et que je fais mille projets à la minute, c'est lamentable Razz

A vrai dire j'ai un peu sollicité le monde entier depuis deux jours -_-' (non mais la fille qui maîtrise ses émotions, c'est moi hein) Et comme souvent j'espère un peu qu'on prenne la décision à ma place, je m'en suis bien rendue compte. Quelque part si mon mec ou mon père m'avaient dit que c'était hors de question, ça m'aurait "rassurée" et j'aurais tout laissé tomber.
Là je sais bien que j'ai envie de dire oui, mais j'ai peur de faire une énorme connerie. Mais je peux pas savoir sans la faire, je suppose...

Comme dit plus haut, qui que ce soit la propriétaire en septembre (et je pense pas que ce soit moi de toute façon) un changement de pension est déjà prévu, on n'a pas encore trouvé (principalement parce que tout est complet pour l'été et que ça se dégage à la rentrée) mais ça va se faire. Et là, pour le mois d'août, Borgia a un graaand pré qu'il partage avec trois autres chevaux (j'espère juste que le mec n'en rajoutera pas -_-). Il n'a pas de foin mais au moins il y a assez d'herbe pour un mois et pour quatre donc je pense qu'il se sera déjà un peu remplumé à mon retour.

Bref mon message est complètement décousu je crois ^^ Mais merci beaucoup pour vos deux messages les filles, je comptais vraiment sur vous pour avoir les mots justes et je ne suis pas déçue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   Lun 1 Aoû - 14:53

Contente si ça t'aide, je suis vraiment admirative des gens qui réussissent à franchir le pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications   

Revenir en haut Aller en bas
 
Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Achat d'un cheval : dépenses cachées, implications
» Le déroulement Achat/Vente du cheval
» Achat d'un cheval
» Conseil lors de l'achat d'un cheval
» Comment se passe l'achat d'un cheval? (étapes...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: Discussions générales :: Le cheval et l'équitation-
Sauter vers: