Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passer aux pieds-nus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liz'a

avatar


MessageSujet: Passer aux pieds-nus   Jeu 30 Juin - 21:33

Bonjour à tous,
Je me permets d'ouvrir ce topic car je souhaite passer ma jument pied-nu (et comme je pense que c'est un sujet qui peut intéresser, je n'ai pas voulu poser mes questions dans mon journal de bord)

Je vais faire des titres et des parties, parceque c'est un peu long et que j'ai plusieurs interrogations ^^

Petit historique :
Alors voilà, quand j'ai acheté ma jument (il y a plus de 4 ans) , ses pieds étaient vraiment en mauvais état (l'ancien proprio n'appelait le maréchal qu'une à deux fois par an), elle avait fait de la fourbure..bref. Elle marchait complètement sur des oeufs, et avait mal. à l'époque, je ne n'y connaissais absolument rien au pied-nu, et avec l'aide de mon maréchal nous avons remis ses pieds "en état", en la ferrant régulièrement. Elle n'avait plus mal, et se déplaçait bien mieux, bien qu'elle trébuchait régulièrement.
Au fil du temps elle trébuchait moins, mais la qualité de la corne variait : une fois ses pieds étaient très bien, la fois d'après la corne se cassait de tous les côtés... Et selon les dernières nouvelles de mon maréchal, "rien à faire", car "ça corne est pourrie, et c'est comme ça".
Entre temps, je m'intéressait de plus en plus au pied nu, et comme c'est quelque chose qui rentre vraiment dans mon éthique, j'avais envie d'y passer, sans jamais vraiment osé, car mon maréchal m'a dit que "ses pieds se cassent trop facilement".
Comme certain le savent, j'emmène ma jument le mois de juillet à la saillie, et là, elle doit être déferrée. Elle a donc été déferrée hier. Et je me suis dit que c'est l'occasion pour sauter le pas et passer au pied-nu.
Comme je pouvais m'y attendre, je me retrouve avec une jument qui peine énormément sur les cailloux et le goudron. Elle arrive bien à se déplacer sur l'herbe/dan son pré, même si à certains moments on peut remarquer une gêne.
Elle va donc être "tranquille" au pré pendant un mois, donc cela ne devrait pas trop lui poser de soucis.
C'est pour le suite que je m'inquiète, car je sens que cela va être très long. (moi j'ai tout mon temps, je m'en fiche de pas la monter, c'est surtout pour elle, je veux pas qu'elle souffre trop longtemps et ne puisse pas faire de grosses sorties...)

Hipposandales :
Tout d'abord, je souhaite investir dans des hipposandales, car je sais que l'on en aura obligatoirement besoin, vu l'état de ses pieds. Je cherche si possible d'occas... Comme on fait essentiellement de la balade, j'ai beaucoup vu les eay boot trail, auriez vous des avis ? D'autres modèles (moins cher ?) à me proposer ?

Compléments :
Ensuite,je compte lui faire une petite cure de compléments pour consolider la corne : encore une fois, des produits à me conseiller ? Pour le moment j'ai vu ça : http://www.cheval-energy.com/fr/biotine-cheval/374-biodyne-ravene.html  J'entends pas mal de choses positives sur cette marque, si certains ont déjà testé...
Par contre, le "problème" qui se pose, c'est qu'elle n'a pas de ration quotidienne, rien qu'avec l'herbe elle est déjà énorme... Cependant, je la complémenterai surement cet hiver, surtout si elle est pleine. Dois-je attendre ce moment là, ou puis-je lui donner ces compléments sans ration quotidienne ? J'ai aussi vu la biotine naturelle, qui peut tout autant être efficace (?)

Podologue :
Là est également et mon principal gros problème.. je ne trouve pas de podologue dans ma région. Je suis en Rhône-Alpes, limite Auvergne et Bourgogne... Si certains de vous ont des noms.. Car pour le moment, je vais faire venir mon maréchal (pas le choix) mais j'ai bien peur qu'il veuille ma la reférer (mais je refuserai) et qu'il ne pare pas aussi bien qu'un podologue pourrait le faire... Donc voilà, je vais continuer d'essayer d'en contacter, j'espère trouver...

Pour finir, je vais prendre toute l'évolution en photos, voici donc l'état de ces 4 pieds, pour sa première fois pied-nu (vous allez voir, c'est pas bien du tout beau...)



______________________________________________________________________________________

______________________________________________________________________________________

______________________________________________________________________________________


Merci à tous ceux qui auront pris le temps de lire ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Ven 1 Juil - 8:51

Elle était ferrée des 4 pieds ? Auquel cas il peut aussi être intéressant de faire la transition en 2 temps : d'abord les postérieurs, puis les antérieurs, la plupart des chevaux supportant bien la transition aux postérieurs.


Pour le reste, vu qu'il y a plusieurs proprios adeptes du pieds-nus et très bien renseignés, je les laisse répondre à tes interrogations !
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Ven 1 Juil - 10:12

Je ne suis pas une spécialiste de la question mais ma jument a été ferrée pendant 10 ans et elle est pieds nus, en box (suite à une blessure qui l'a immobilisée longtemps), depuis 1 an. Je suis entrain de faire la transition au pré en essayant de la garder pieds nus du coup je suis en plein dedans. 

Comme toi, ma jument a toujours eu des pieds vraiment pas terribles. On m'a toujours dit qu'elle pourrait jamais être pieds nus. Personnellement, le choix de la mettre pieds nus est simple : mes prés sont en pente, avec les fers elle glisse et c'est comme ça qu'elle s'est blessée. Elle est également très sensible des pieds. 

Personnellement je ne suis pas une grande fan des compléments alimentaires type biotine. Je me suis documentée dessus et je ne suis pas sûre que ça soit bien efficace à long terme. Il vaut mieux une ration vraiment équilibrée, complémentée en minéraux via un CMV. 

Ce que je vois actuellement avec ma jument, c'est qu'il faut hydrater pas mal le pied parce que je vis dans une région sèche et c'est la même chose avec mon poney qui lui a toujours été pieds nus. J'ai également investi dans une rape et je m'en sers sur ma jument toutes les deux semaines pour enlever la paroi qui dépasse et qui fait que le pieds casse. Comme toi, je n'ai pas de podologue sous la main, du coup je pense faire prochainement un stage moi même histoire d'avoir des bases et pouvoir gérer les premiers soins aux pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Ven 1 Juil - 23:08

Je peux te répondre un peu puisque j'ai fait le choix de laisser mon poney pieds nus.
Avant toute chose, il faut garder en tête qu'avoir un cheval pieds nus c'est ni une économie financière ni une économie en temps. Et surtout c'est un travail sur du long terme, ça prend du temps et surtout ça demande vraiment un réel investissement de la part du propriétaire.
Ce n'est plus comme avec un cheval ferré, qu'on peut ""utiliser"" (c'est pas le bon terme, on est d'accord mais je ne trouve pas le bon mot) pour sortir en balade ou en CSO selon l'humeur du jour. Ca nécessite de s'adapter à lui, et à ses capacités du moment. Donc peut être qu'on ne pourra pas faire LA balade de l'année parce qu'il aura trop mal aux pieds et qu'on aura pas de boots, ou qu'on pourra pas galoper à tel endroit parce que le terrain ne lui permet etc. En tant que proprio c'est parfois franchement frustrant, j'avoue qu'il m'arrive de râler parce que je sais que mon poney va marcher moins vite que les autres à cause du terrain ou que je vais pas pouvoir galoper à tel endroit. Mais tant pis, je mets mon ego dans ma poche et je m'adapte.
Du coup le pied nu, si on est pas prêt à s'adapter à son cheval c'est pas la peine. C'est pas grave hein, mais faut le savoir. Et c'est pas systématique ce que je dis y a des chevaux pour qui ce genre de souci ne se pose pas du tout mais ça peut arriver.

D'un point de vu purement personnel je suis convaincue des bénéfices du pied nu pour le bien être du cheval de manière globale (en vrac, meilleure position du pied et du coup quasiment pas de souci type naviculaire en pieds nus ; meilleure proprioception donc pied plus sur ; moins de problèmes en cascade qui se répercutent sur l'ensemble du cheval ; meilleure correction des aplombs etc) mais là n'est pas la question, on trouve des quantités d'articles et bouquins sur le sujet. Smile

Concernant ta ponette cette période a l'air d'être propice à un passage pieds nus. Ca ne sert pas à grand chose de la ferrer si elle ne fait rien, puisque l'intérêt du fer au départ c'est de protéger le pied de l'usure excessive, hors problèmes de santé (encore que, même là je suis de moins en moins convaincue par le bien fondé des fers pour résoudre un problème physique mais passons, Razz ).
Pour répondre à ton interrogation c'est tout à fait normal qu'elle ait mal aux pieds sur le goudron et les cailloux. Pose ta chaussure et va marcher sur les cailloux, tu vas avoir mal simplement parce que ton pied a l'habitude d'être protégé. Mais si tu te mettais à marcher à pied nus tout le temps évidemment tu auras mal au départ mais petit à petit tes pieds feraient de la corne pour se protéger et tu ne ressentirai plus ou beaucoup moins de douleurs. C'est un peu pareil pour les chevaux, on ne peut pas leur demander d'avoir des pieds durs alors qu'ils vivent sur des prés qui sont des terrains doux et souples. La nature est bien faite et l'organisme s'adapte à ce à quoi il est confronté. Du coup plus le pied sera stimulé, plus le pied produira de la corne et plus le pied va s'endurcir.

C'est là que vient le moment délicat de la transition. Un pied pousse lentement, il faut jusqu'à 1 an pour renouveler totalement un sabot autant dire que c'est long. Et il faut forcément, au cours de cette transition stimuler le pied et sortir sur des terrains durs. Du coup évidemment le cheval est mal à l'aise et on a très souvent tendance à s'arrêter là parce qu'on voit son cheval pas bien. C'est pas simple de trouver le bon dosage, de savoir vraiment observer son cheval et voir quand c'est trop pour lui. Apres ça peut aussi être très "simple" et peu douloureux, on dit souvent que marcher 10 min par jour sur du terrain type goudron stimule le pied et l'aide à s'endurcir, pas besoin donc de l'emmener en balade 2h dans la caillasse avec un cheval qui boite tellement il a mal.
Durant la transition et même après ça nécessite dans la plupart des cas de parer très très régulièrement, pour que le pied soit le mieux possible et le plus fonctionnel possible (d'où le temps passé, et l'argent pour faire venir souvent le pareur ou se former. Car non être pieds nus ça veut pas dire faire venir le pareur 1 fois ou 2 par an...).
Pour faciliter les choses on peut utiliser des hipposandales, pour soulager le cheval. C'est super efficace, et même si c'est un investissement elles ont une bonne durée de vie globalement du coup on les garde sans problème plusieurs années. Par contre comme pour tout ce qui touche au cheval, on ne peux pas improviser. Un pied de cheval c'est exactement comme un pied d'humain, aucun n'a la même forme que celui du voisin. Du coup il existe différents types d'hipposandales en fonction de la forme et de la taille des pieds du cheval (qui se mesure TOUJOURS juste après parage, d'ou encore une fois la nécessité de parage REGULIER pour continuer de rentrer dans les chaussures) et des disciplines pratiquées.
Pour acheter et se faire conseiller il y a l'excellent site SOS Sabots, qui propose même des kits d'essayage pour voir quelle taille et quel type est adapté au cheval.

Enfin, et le point le plus important c'est d'être aidé d'un BON professionnel. Comme dans toutes les disciplines on trouve de tout, des bons et des franchement mauvais. Perso je te conseille de faire appel à un pareur, qui parera totalement différemment du MF mais à mon sens de manière plus efficace. Un MF qui pare un pied le fait toujours en vue de poser un fer. Même sur un cheval qui va rester pied nu ils gardent en général cette habitude là et le pied est prévu pour "rentrer" dans un fer, pas pour rester nu.
Tu peux contacter ma pareuse, Laure Souquet (elle a un site internet, elle est également ostéopathe tu devrais trouver sans problème sur google). Je suis en haute-savoie et elle se déplace dans toute la France du coup comme t'es pas "si loin" elle vient peut être jusque chez toi. Ou peut être qu'elle peut te recommander quelqu'un.

Pour illustrer ce long pavé je peux parler de mon cas puisque c'est celui que je connais le mieux. Voyou a été ferré 2 fois, seulement aux antérieurs lorsqu'il avait 4 ans. Du coup le pied n'avait pas trop été modifié par le ferrage. Parce que oui, quand on regarde un pied ferré et un pied nu on peut voir de nombreuses différences à l'oeil nu. Sur un pied nu la fourchette est large, elle joue son rôle de pompe en venant toucher le sol et favorise le retour veineux vers le coeur, chose impossible sur un pied ferré. Les glomes sont écartés et ne se touchent pas, les talons sont larges à l'inverse d'un pied ferré.
Bref, Voyou n'est pas resté ferré longtemps et on est vite revenu à du pied nu par conviction. Au départ j'avais une pareuse qui n'est pas celle que j'ai actuellement. Elle ne pouvait venir que toutes les 8 à 10 semaines. Clairement pour lui c'était pas assez. En bon poney rustique il a les pieds qui poussent beaucoup et surtout à l'époque il ne bossait pas donc zéro usure, c'est pas en restant dans un pré plein d'herbe qu'il allait user ses pieds. Bref du coup il était toujours long, avait de gros évasements et des seimes superficielles.
J'ai fini par changer de pareuse, on a fixé 1 parage par mois pour voir. Finalement c'est ce rythme là qu'il lui faut, on enlève moins de corne donc il est moins inconfortable après le parage et ses pieds sont beaucoup plus équilibrés. En 1 an de parage on a rattrapé les évasements et corrigé au pied son antérieur gauche (légèrement cagneux au départ) et les seimes ont disparues.
A terme le but c'est que je fasse un parage sur deux moi même (je dois me former prochainement) pour entretenir et que ma pareuse vérifie et valide régulièrement pour éviter les soucis. On espacera peut être les parages aussi en fonction de notre travail. A l'époque j'avais besoin de parer beaucoup parce qu'il n'usait pas suffisamment sa corne. En ce moment je sors entre 2 et 4 fois par semaine en extérieur, il use beaucoup plus vite du coup et on a quasiment rien à enlever lors du parage. Du coup en fonction du rythme de travail on va pouvoir jouer sur le temps entre deux parages.

Malgré le fait qu'il ait quasiment toujours été pieds nus il reste sensible. Particulièrement juste après un parage et au printemps lorsque l'herbe est riche (l'herbe de printemps occasionne de mini fourbures, avec accumulation de toxines au niveau du pied et du coup sensibilité accrue, surtout sur une année pluvieuse comme cette année). Du coup je m'adapte, j'utilise en général les boots durant une dizaine de jours après le parage pour lui rendre les balades plus confortables, parce que je ne peux éviter les cailloux ici. Si j'avais des terrains sableux par exemple je n'en aurais probablement pas besoin mais les terrains ici sont durs malheureusement. Je fais en fonction de lui donc, je ne prends pas les boots systématiquement parce qu'elles ne doivent être qu'une béquille, une aide ponctuelle et elles perdent beaucoup d'intérêt si mises systématiquement puisque le pied est toujours protégé et ne s'endurcit jamais. Je les mets quand je sais que je vais faire une grosse sortie ou que j'ai envie de faire une sortie très active, pour ne pas être gênée par les terrains. Inversement quand je ne les mets pas j'accepte du coup de m'adapter à lui, d'aller à son rythme et d'accepter qu'il marche sur bas côtés pour éviter les zones trop caillouteuses.

Bref, du coup tout ça pour dire que le pied nu c'est des contraintes, faut pas imaginer se simplifier la vie parce que ce n'est pas vrai. Mais personnellement je ne reviendrai pas en arrière, ça demande de l'investissement et de l'adaptation, encore et encore mais j'estime que je peux bien faire ça au regard de ce qu'il me donne. Evidemment cela n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Liz'a

avatar


MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Sam 2 Juil - 12:39

@Earl : Oui elle était ferrée des quatres Wink C'est vrai que j'aurais pu faire la transition 2 par 2, mais pour la saillie, j'ai du la déférrer des quatres, donc voilà ^^

@ptitegrenouille : Quand tu parles d'hydrater le pied, tu parles de tout ce qui est onguent et graisse ? J'ai beaucoup lu sur les groupes pieds-nus que ces produits étaient "inutiles", et pour le coup je suis assez d'accord, les fois où j'ai graissé les pieds de ma jument, je n'ai pas vu beaucoup de changements dans la qualité de sa corne... Tu aurais des choses à me proposer ? Smile

@Poney clown : J’espérais que tu allais me répondre, il me semblait bien que tu étais calée sur le sujet Wink

@Poney clown a écrit:
Je peux te répondre un peu puisque j'ai fait le choix de laisser mon poney pieds nus.
Avant toute chose, il faut garder en tête qu'avoir un cheval pieds nus c'est ni une économie financière ni une économie en temps. Et surtout c'est un travail sur du long terme, ça prend du temps et surtout ça demande vraiment un réel investissement de la part du propriétaire.
Oui ça je suis tout a fait d'accord, c'est entre autre pour ça que j'ai attendu un peu, pour avoir les moyens. J'ai trouvé un job pour cet été, ce qui va me permettre d'investir dans tout ce qui est hipposandales, rape, et après faire des stages pour me former également Wink

Ce n'est plus comme avec un cheval ferré, qu'on peut ""utiliser"" (c'est pas le bon terme, on est d'accord mais je ne trouve pas le bon mot) pour sortir en balade ou en CSO selon l'humeur du jour. Ca nécessite de s'adapter à lui, et à ses capacités du moment. Donc peut être qu'on ne pourra pas faire LA balade de l'année parce qu'il aura trop mal aux pieds et qu'on aura pas de boots, ou qu'on pourra pas galoper à tel endroit parce que le terrain ne lui permet etc. En tant que proprio c'est parfois franchement frustrant, j'avoue qu'il m'arrive de râler parce que je sais que mon poney va marcher moins vite que les autres à cause du terrain ou que je vais pas pouvoir galoper à tel endroit. Mais tant pis, je mets mon ego dans ma poche et je m'adapte.
Du coup le pied nu, si on est pas prêt à s'adapter à son cheval c'est pas la peine. C'est pas grave hein, mais faut le savoir. Et c'est pas systématique ce que je dis y a des chevaux pour qui ce genre de souci ne se pose pas du tout mais ça peut arriver.
ça pour le coup je suis totalement prête à m'adapter (ce que je fais déjà, quand elle a pas envie de bosser ou que ce que je lui propose ne lui plait pas, tant pis on arrête, et on fait une séance gratouille, ça elle est toujours partante :p ). Pour moi c'est normal de faire en fonction du cheval et non du cavalier, même si comme tu le dis, des fois ça fait un peu râler ^^

D'un point de vu purement personnel je suis convaincue des bénéfices du pied nu pour le bien être du cheval de manière globale (en vrac, meilleure position du pied et du coup quasiment pas de souci type naviculaire en pieds nus ; meilleure proprioception donc pied plus sur ; moins de problèmes en cascade qui se répercutent sur l'ensemble du cheval ; meilleure correction des aplombs etc) mais là n'est pas la question, on trouve des quantités d'articles et bouquins sur le sujet. Smile
Comme toi, plus je lis et me renseigne, plus j'en suis convaincue également... C'est pour ça que passer au pied-nu commençait à être quelque chose que je voulais rapidement faire !

C'est là que vient le moment délicat de la transition. Un pied pousse lentement, il faut jusqu'à 1 an pour renouveler totalement un sabot autant dire que c'est long. Et il faut forcément, au cours de cette transition stimuler le pied et sortir sur des terrains durs. Du coup évidemment le cheval est mal à l'aise et on a très souvent tendance à s'arrêter là parce qu'on voit son cheval pas bien. C'est pas simple de trouver le bon dosage, de savoir vraiment observer son cheval et voir quand c'est trop pour lui. Apres ça peut aussi être très "simple" et peu douloureux, on dit souvent que marcher 10 min par jour sur du terrain type goudron stimule le pied et l'aide à s'endurcir, pas besoin donc de l'emmener en balade 2h dans la caillasse avec un cheval qui boite tellement il a mal.
Oui c'est ça, je ne sais pas si je dois attendre qu'elle aille un peu "mieux" avant de la faire marcher sur le bitume, ou si je peux commencer dès maintenant. Comme tu dis, c'est difficile de les voir avoir mal, et de pouvoir doser... De toute façon, ce mois ci elle sera tranquille au pré, et ensuite je la ferai marcher tous les jours/les deux jours sur la route pendant 5/10 min, pour commencer à stimuler le pied Smile

Durant la transition et même après ça nécessite dans la plupart des cas de parer très très régulièrement, [...]
Pour acheter et se faire conseiller il y a l'excellent site SOS Sabots, qui propose même des kits d'essayage pour voir quelle taille et quel type est adapté au cheval.
J'ai déjà scruté rapidement ce site, je ne savais pas qu'il proposait des kits d'essayage, c'est bon à savoir, merci !

Enfin, et le point le plus important c'est d'être aidé d'un BON professionnel. Comme dans toutes les disciplines on trouve de tout, des bons et des franchement mauvais. Perso je te conseille de faire appel à un pareur, qui parera totalement différemment du MF mais à mon sens de manière plus efficace. Un MF qui pare un pied le fait toujours en vue de poser un fer. Même sur un cheval qui va rester pied nu ils gardent en général cette habitude là et le pied est prévu pour "rentrer" dans un fer, pas pour rester nu.
Tu peux contacter ma pareuse, Laure Souquet (elle a un site internet, elle est également ostéopathe tu devrais trouver sans problème sur google). Je suis en haute-savoie et elle se déplace dans toute la France du coup comme t'es pas "si loin" elle vient peut être jusque chez toi. Ou peut être qu'elle peut te recommander quelqu'un.
Merci pour le contact ! Je vais essayer de la contacter alors Wink Oui en effet, je ne veux pas que ce soit mon maréchal qui s'occupe du pied nu (surtout qu'il n'y est pas super ouvert...) d'où ma préoccupation à trouver quelqu'un de qualifié ^^

Pour illustrer ce long pavé je peux parler de mon cas puisque c'est celui que je connais le mieux. [...]
Du coup je m'adapte, j'utilise en général les boots durant une dizaine de jours après le parage pour lui rendre les balades plus confortables, parce que je ne peux éviter les cailloux ici. Si j'avais des terrains sableux par exemple je n'en aurais probablement pas besoin mais les terrains ici sont durs malheureusement. (tout comme chez moi, impossible de faire un tour sans passer par un chemin de rempli de pierre et de cailloux...)

Bref, du coup tout ça pour dire que le pied nu c'est des contraintes, faut pas imaginer se simplifier la vie parce que ce n'est pas vrai. Mais personnellement je ne reviendrai pas en arrière, ça demande de l'investissement et de l'adaptation, encore et encore mais j'estime que je

ça je n'en doute pas, je ne passe pas au pied nu "pour payer moins cher le parage", mais vraiment par conviction. Donc on va tout faire pour y arriver!
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Sam 2 Juil - 13:05

Non quand je parle d'hydratation je parle tout simplement d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Angel

avatar

Localisation : Veranne ( Loire )

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 12:28

Mes deux bébé sont au parages naturel , j'ai moi même fait un stage pour pouvoir pratiquer seul , mais je fait quand même venir des professionel de temps en temps pour verifier mon travail dont " ludivine damotte " et " Pareur JC "

c'est un long travail de passer un cheval ferré a pied nue , j'y suis dedans depuis 1 ans et ces pas fini , j'utilise encore des boots sur certain terrain.

Bon courage

_________________
-------------------------------------------------------------------------------
L'amour qu'il nous donne est bien plus fort que tout
-------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Liz'a

avatar


MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 16:06

Je reviens vers vous après 2 mois (tout pile dis donc!) de pieds-nu...

Tout d'abord la bonne nouvelle, c'est qu'elle marche beaucoup mieux : elle se déplace normalement dan son pré, et également sur le goudron ! Hier elle a même trotter sur la route sans montrer de gène, je suis contente ! Pour ce qui est des cailloux, elle y est toujours sensible, elle a vite tendance à boiter, mais c'est normal pour le moment.
Je la promène régulièrement sur le route pour stimuler la pousse de sa corne Wink

Le problème, c'est que je n'ai toujours pas trouvé de professionnel qui voudrait aller jusqu'à chez moi... Mon maréchal est venu car je trouvais ses sabots pas très joli, il m'a dit que si je voulais la laisser pied-nu, il ne fallait pas qu'il y touche sinon ce serait trop court et elle boiterait. Donc d'un côté je suis contente qu'il ne l'ai pas paré bêtement comme s'il allait la ferrer, mais d'un autre je sais qu'il n'est pas pour le pied-nu, il comprenait pas pourquoi je voulais pas la ferrer...donc j'ai un peu du mal... (même s'il est très sympa et qu'il m'a beaucoup aidé et conseillé depuis que je suis propriétaire).
Le prochaine fois je le ferrai revenir, comme je n'ai personne d'autre de toute façon...on verra comment ça se passe.

Donc voilà où nous en sommes, j'ai prévu de faire un stage bientôt, ce sera déjà ça !

@Eden Angel : J'avais déjà voulu contacter Ludivine Damotte, mais il est écrit sur son site qu'elle ne prend plus de nouveaux clients... Je vais essaye de contacter "Pareur JC" mais il est à presque 3h de chez moi, cela m'étonnerai qu'il vienne jusque là...
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 21:38

Tu as essayé de contacter ma pareuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Eden Angel

avatar

Localisation : Veranne ( Loire )

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 21:46

Oui j'ai oublier de préciser que Ludivine était enceinte du coup ne prenait plus .. désolé .. peut etre après quand elle reprendra a voir. Ah oui effectivement pour Pareur JC a 3h il ne ce déplacera pas ... Je suis sur que sa peut ce trouver en fouillant bien . ce que tu peut faire c'est rappeler les pareur déja contacter en leur demandant si il ne connaisse pas quelqu'un près de chez toi des fois par connaissance dans le metier, on ne sais jamais

_________________
-------------------------------------------------------------------------------
L'amour qu'il nous donne est bien plus fort que tout
-------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Liz'a

avatar


MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 21:56

@PoneyClown Oui aussi, et elle m'a dit qu'elle ne prenait pas de chevaux en parage vers chez moi car trop loin :/ (2h40). Je lui ai également demandé si elle avait quelqu'un à me conseiller, mais elle m'a dit ne connaître personne dans mon secteur ...

@Eden Angel : Tu n'as pas à être désolée Wink
Oui j'espère trouver, c'est triste d'avoir tant de mal à trouver de bon professionnel... Après j'ai entendu qu'un pareur se formait dans ma région, à vois si ça se fait !
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 22:05

Mince c'est dommage, comme elle fait des tournées partout en France je pensais que ça aurait pu le faire... :/
Tu es sûre des groupes de pieds nus sur FB ? Les gens auront peut être du monde à te conseiller.
Revenir en haut Aller en bas
Liz'a

avatar


MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   Jeu 1 Sep - 22:19

Oui sur Fb je suis dans "Chevaux pieds-nu, sans fers...". J'avais également fait une recherche là bas sur les posts déjà présent, et dans mon secteur on disait souvent Elodie Leclercq, mais elle a changé de région... Donc j'avoue avoir l'impression d'être un peu dans une "impasse"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passer aux pieds-nus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer aux pieds-nus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passer aux pieds nus, comment ?
» Passer aux pieds-nus
» Problème de pieds
» Transition au pieds nus, quel travail pour stimuler ?
» Pieds chaud ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: En particulier :: Soins, santé et nutrition-
Sauter vers: