Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aborder le galop par prise d'équilibre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Jeu 9 Juin - 20:01

Bonjour bonjour,

Vu que je suis remise en selle et qu'on sort beaucoup ces temps avec Voyou j'aimerai commencer à bosser un peu plus technique.
Pour résumer rapidement, poney a 7 ans mais on sort sérieusement depuis quelques semaines seulement et jusque là il était quasiment pas monté, il est donc très vert dans le boulot monté. Il avait bossé un peu de façon classique y a 3 ans en pension travail, juste après son débourrage mais c'est tout.

Là du coup on sort exclusivement en extérieur, j'ai pas d'infrastructures sous la main. On galope en extérieur, pour l'instant sur des laps de temps très courts il est pas assez routiné là dedans. Il tient le galop assez peu de temps et retombe dans le trot, je dois solliciter régulièrement pour le relancer. Au trot par contre il est plutôt régulier, je peux rester rênes longues et il maintient bien l'allure.
Seulement voilà il prend toujours le galop par déséquilibre, en accélérant le trot. J'aimerai bien arriver à avoir quelque chose de plus propre sans qu'il court après son nez et en le redressant un peu plus.

Comment je peux aborder ça, sachant que je travaille façon Parelli, j'essaie toujours d'utiliser mon focus (= regard/énergie) et la voix avant de me servir de mes aides physiques. Et comme mes années de classique sont loiiiin derrière moi je manque d'idée pour travailler sur le sujet.
Ah oui, dernier détail, je monte en side pull. Smile

Des idées d'exercices à me suggérer ?
Revenir en haut Aller en bas
Alouette




MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Jeu 9 Juin - 20:31

J'ai eu deux DPs vertes dans le travail, un peu comme le tien en fait, et dans ma progression de travail, je ne me voyais pas demander à mon cheval un départ au galop en équilibre tant qu'il n'était pas à l'aise dans son galop et qu'il ne réussissait pas à le tenir tout seul, même si l'équilibre était pourri.
Si ça lui demande déjà un gros effort pour garder l'allure, alors, à mes yeux, travailler et le départ et l'allure en elle-même, c'est beaucoup pour le cheval.

Une fois que les chevaux tenaient l'allure, j'avais un exercice fétiche pour aider à obtenir peu à peu des départs par prise d'équilibre, c'était de demander un départ après une cession à la jambe (l'épaule en dedans, ça marche aussi).
Dans ton cas c'est quelque chose de plutôt facile à appliquer dans les chemins, même droit, il te suffit de faire quelques cessions à droits, à gauche (le temps que le loulou soit bien dans les jambes, et reporte bien son poids vers l'extérieur, c'est ce qu'on recherche). A la fin de la cession à la jambe gauche par exemple, tu demandes ton galop (avec les aides dont tu as l'habitude, je ne connais pas bien la méthode Parelli), en gardant ton poids du corps au bon endroit, etc. Au début tu va avoir un poney qui va toujours accélérer son trot, normal, mais s'il tarde à prendre le galop, continue d'accélérer, alors on reprend un trot dans le calme, et on reprend les cessions, jusqu'à avoir un départ au galop avec un nombre raisonnable (à tes yeux par rapport à ton cheval) de foulées de trot avant le galop, tout ça dans un maximum de calme.

Les cessions ont cet avantage de basculer le poids du corps du cheval du bon côté, il est dans de bonnes dispositions pour un départ au galop. Il faut tout de même veiller à l'activité, pour qu'il puisse prendre son galop facilement sans faire un effort démesuré.

Maintenant, s'il est vraiment très vert là-dessus, ça vaut peut-être plus le coup de travailler ce départ avec un pli externe (la cession va provoquer un léger pli interne), mais plutôt de façon classique, dans une courbe, pour un cheval qui engage, qui se pose quand même sur la main au trot, et qui sera, peu à peu, amené à faire des départs de plus en plus facile pour finir sur des départs plus équilibrés.

Bon après je ne connais pas du tout Voyou, je suppose que les cavalières qui te connaissent bien et et/ou ton cheval seront probablement de meilleur conseil !
Revenir en haut Aller en bas
Scrimgeour

avatar


MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Jeu 9 Juin - 21:37

Pour prendre le galop à partir du trot, pour l'instant, tu montes ton énergie et tu lui demandes avec ta voix ? Ou tu fais quelque chose d'autre ?

J'aurais tendance à penser qu'utiliser ton assiette peut aider à maintenir l'allure : si tu restes au galop avec ton bassin et qu'il repasse au trot, il sentira le décalage et pourrait essayer de reprendre le galop pour arranger ça.

Pour prendre le galop, si tu sens qu'il accélères le trot, je pense que tu peux fermer bien tes mains en réponse (pas forcément en tendant les rênes, mais juste les serrer dans tes mains), ça peut limiter la fuite vers l'avant et le pousser à se rééquilibrer un peu sur son arrière-main, et donc engager le galop.

Un exercice un peu bateau pour les départs, c'est de trotter sur un cercle et de demander le galop en un point précis, toujours le même, s'il le prend, alors tu quittes le cercle pour faire un tour de piste (en lui lâchant bien les rênes, la conservation de l'allure est un point à travailler d'autre part), sinon tu repasses au petit trot pour qu'il reprenne ses esprits. C'est un peu rébarbatif donc il ne faut pas le faire long. Et tu peux aussi mettre des quilles là où tu demandes le départ : c'est plus visuel pour lui Wink .
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Jeu 9 Juin - 21:40

C'est souvent plus facile pour le cheval de comprendre le départ en équilibre quand on fait la transition depuis le pas. Ainsi, il ne peut pas précipiter. Et toi, tu peux tout à fait utiliser ta voix comme tu le souhaites.

Quand c'est bien acquis au pas, c'est beaucoup plus facile pour lui de faire les transitions depuis le trot.

Et bien sûr, demander en sortie de courbe aide pas mal, mais tu dois déjà le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Jeu 9 Juin - 23:25

En effet, j'ai pas précisé mais je vais pas commencer à travailler ça demain hein, je compte attendre qu'il soit plus à l'aise dans l'allure et qu'il arrive à la tenir mieux que ça. Mais je me fais pas trop de souci, il me faisait la même chose au trot au départ et c'est venu assez vite donc ça devrait suivre son cours. Et idem je vais pas lui demander demain de me faire des départs impeccables sans trotter trop vite, mais juste petit à petit essayer de mettre des choses en place pour lui faire comprendre ce que je veux.

Mais pour l'instant oui, l'énergie / le code vocal suffisent quasiment à chaque fois pour le faire partir, si vraiment il tombe trop dans le trot je rajoute un peu de jambe pour lui rappeler qu'il reste encore un cap à passer et je félicite quand il y est. Mais je me sers assez peu des jambes.

Au niveau de l'assiette je l'utilise aussi dans ce sens là, quand il rétrograde je reste moi même au galop et là je réutilise les jambes pour redemander un départ et il repart aussi vite.
Apres malheureusement pour les cercles en extérieur c'est pas possible, j'ai pas franchement d'espaces qui me le permettent on est uniquement sur des chemins et les prés ne sont pas fauchés donc hors de question d'aller dedans.

Pour le fait de demander depuis le pas j'avoue que je l'ai jamais fait parce que j'avais à l'idée que c'était bien moins facile pour le cheval du coup je me voyais pas lui demander tout de suite. Mais peut être que je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Snape

avatar


MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 11:00

Quand on bossait ca il y a quelques années en club, on fessait toujours beaucoup de transitions trot pas, trot arrêt, pas arrêt et vice versa, toujours dans une attitude très active et avec une bonne impulsion. Ca permettait de rendre le cheval réactif et dans le mouvement en avant, à l'écoute des transitions. Ça aide bien pour un départ au galop en équilibre parce que ça motive et met en avant Smile

_________________
La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 11:16

Hihi, je me permet de répondre un peu vu qu'avec Alios on commence ENFIN à travailler le galop!

Pour les départs du pas, j'avoue que ça m'étais un peu - beaucoup - sorti de la tête, mais J.D'Orgeix le conseillé aussi à 100% pour un jeune cheval : justement pour qu'il ne parte pas sur les épaules en accélérant au taquet le trot.  Après ça a le mérite aussi de travailler fortement sur l'impulsion du cheval... S'il est capable de partir du pas au galop, c'est que quand même, il se bouge les fesses et il est à l'écoute. Donc c'est "doublement intéressant" je pense. Du coup, merci de l'avoir rappelé A&A, je le ferais la prochaine fois avec Alios Very Happy

De mon côté, javec Alios, à l'ancienne pension, c'était juste la misère de lui faire prendre le galop. Maintenant, c'est plus du tout le cas et il le prend "comme rien". Sauf que voilà, la grosse différence avant/ après, c'est qu'à l'heure actuelle il est beaucoup plus dynamique, il a beaucoup plus d'impulsion naturelle... Et bon, le terrain est bien plus agréable pour ses sabots...

Maintenant, sur les séances qu'on fait, voilà comment je m'y prend :

- A l'inverse d'A&A, je lui demande de partir au galop juste avant un tournant sur le petit côté de la carrière : vu qu'il va tourner pas longtemps après, ça "l'oblige" à se redresser, puis je trouve que ça le "réveille" car du coup il y a le départ, il y a le tournant... Et en plus un second tournant qui arrive assez vite, donc là aussi, ça le maintien dans un certain dynamisme, sinon c'est sûr qu'il ne peux pas le passer correctement au galop. En plus de ça, ça lui évite de se désunir, et s'il part désuni, il se remet correctement au virage puisqu'il sent bien que ça à du mal à passer sinon : à l'inverse s'il est en ligne droite et désuni, c'est moi qui doit l'arrêter sinon il continu...

- Si je vois qu'il accélère son trot, puisque quand même, ça lui arrive, j'annule la demande au galop. Ça pareil, c'est un truc que j'avais lu dans un livre de J.D'Orgeix : éviter d'apprendre au cheval à tomber dans le galop pour éviter d'avoir ça à "récupérer" ensuite. Bon après c'est J.D'Orgeix qui le dit - n'est pas J.D'Orgeix qui veut - Smile  Mais si je vois qu'il accélère son trot je ne demande pas le galop, je le repasse au pas et on repars au trot. Si le trot est bon, je redemande le galop et normalement il ne ré-accélère pas.

Après j'ai l'impression que s'il accélère c'est qu'il est "surpris" par ma demande et que c'est peut-être un peu compliqué pour lui (selon l'endroit où il se trouve), donc jouer sur les transitions est intéressant je trouve, pour avoir le cheval vraiment à l'écoute, et s'aider du terrain si possible, pour lui faciliter la tâche. Bon après, lui demander le galop au même endroit ça aide pas mal aussi! Sinon vraiment, s'il accélère, tu le repasse au pas, et hop tu redemande : il s'attend plus à ta demande, il est plus attentif et du coup il y a des chances pour qu'il y parte sans accélérer sont trot, mais plus par prise d'équilibre!


En tout cas jouer sur les transitions rapprochées devraient peut-être t'aider aussi, lui demander des choses. Pour exemple, sauf que là ça n'ira pas pour toi vu que tu es en extérieur et pas en carrière, mais ça illustre un peu l'idée que demander pas mal ça stimule et ça aide à avoir un départ propre, j'ai fais faire ça à Alios la dernière fois :

j'ai mis des barres au sol sur les deux grands côtés de la carrière. Barres peu espacées, pour un passage au trot plutôt rassemblé.

Je lui ai juste demander : passage des barres au trot avec du coup un trot rassemblé - prise du galop avec le passage des deux virages du petit côté de la carrière - on repassage au trot et on passe à nouveau des barres au sol rassemblées, on repars au galop en se reprenant deux virages assez proche et hop on repars sur les barres au sol mais au trot.

Avec cet exercice, d'un coup "oh magie", il ne se couché plus dans les virages et il partait sans se désunir. En plus de ça j'ai eu de très bonnes transitions trot/galop et galop/trot : les barres m'ont vraiment aidé à capter son attention.

Donc forcément, ça, ça ne va pas pour l'extérieur. Mais là où ça peut servir, c'est de voir si de ton côté lui demande "beaucoup" de choses ou pas? Beaucoup de transitions? Si tu capte bien son attention et qu'il répond de suite, il évitera sans doute d'allonger son trot parce qu'il sera assez réactif Smile

Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 11:31

J'avais entendu dire qu'en partant du pas le cheval avait davantage tendance à se creuser et donc, sur un jeune cheval, c'était pas forcément top pour le dos ? Vous en pensez quoi ?
Je me pose la question parce que même si Borgia part à peu près proprement, il a un galop dégueulasse, beaucoup de mal à s'équilibrer, et il chauffe à moooort une fois qu'on a galopé... Sauf que tous ces problèmes s'effacent quand on part du pas. Mais avec son dos encore peu musclé c'est dur de savoir quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
DressLove

avatar

Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 12:06

Il me semble que pour partir correctement et franchement au galop à partir du pas, le cheval ne peut pas creuser son dos, car il engage ses postérieurs un minimum pour avoir la poussée nécessaire qui lui permet de partir en équilibre, du moins au moment du départ.
Je pense que ce qui n'est pas top, c'est de partir trop souvent à partir du pas et de galoper trop longtemps avec un jeune, ça risquerait de le faire trop forcer avec son dos et son arrière-main qui ne sont pas encore assez musclés, et de l'inciter à partir soit en coup-de-cul, soit à fond en se creusant.
Ce qui est bien, c'est de partir au galop rênes longues, sur un grand cercle, comme ça il peut utiliser son encolure pour s'équilibrer et le cercle fait qu'on a un minimum de contrôle de la vitesse. Et en plus il ne se sentira pas "coincé" !

_________________
Le cheval léger est une notion aussi vague que celle de la température avant l'invention du thermomètre. G. Le Bon
Faites du cheval un compagnon et non un esclave, vous verrez quel ami extraordinaire il est. N. Oliveira
Délaissez la technique et montez avec votre cœur ! N. Oliveira
Revenir en haut Aller en bas
Barya

avatar


MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 12:50

Ok, partir rênes longues et sur le cercle c'est déjà ce que je fais donc c'est cool !
Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 14:45

C'est super intéressant ce post, on sent qu'il y a pleins d'approches Smile Je pique l'idée de ton dispositif Laetitia !

Puisque tu es en extérieur Emilie, essaie de voir si des légères montées peuvent t'aider à partir. Beaucoup de chevaux ont envie d'accélérer en montée afin de se servir de la vitesse pour moins forcer : si c'est le cas de Voyou, ça peut valoir le coup de demander quelques galops en montée - en veillant bien à ne pas le laisser prendre trop de vitesse une fois lancé ! - afin de profiter de son impulsion naturelle.

Sinon je n'avais jamais entendu l'idée de partir du pas. Ca me semble vraiment difficile à obtenir par contre, mais un cheval bien éduqué à la voix comme Voyou sera sûrement plus réceptif que d'autres à cette méthode !
Revenir en haut Aller en bas
Floppy

avatar

Localisation : Lille (59)

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 16:19

Je plussoie Earl, c'est très intéressant à suivre comme fil !

Personnellement je n'ai pas grand chose à ajouter car je procède comme Laëtitia, et qu'elle a très bien expliqué ! sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Ven 10 Juin - 22:57

Je rejoins l'idée des départs en partant du pas. Pour Reinette en tout cas ça a été vraiment difficile au départ mais ça l'a beaucoup aidé. Par contre ça me semble difficile à faire en extérieur. 

Ce qui m'a beaucoup servi avec Reinette c'est aussi de travailler les départs rapprochés en faisant attention à la qualité du trot dans les transitions descendantes. 

Je plussoie le dispositif de Laetitia également. Mon ancienne mono me faisait plein de montages comme ça avec des barres au sol et d'une façon générale je trouve que ça aidait à avoir une jument droite.
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Sam 11 Juin - 5:09

Hihi j'suis contente de voir que je n'ai pas mis un mauvais dispositif :p

Ptitegrenouille : pourquoi tu pense que le départ au galop du pas serait difficile en extérieur?
"Au contraire" elle peut, peut-être, obtenir plus d'impulsion/ plus facilement, qu'en carrière, et du coup finalement arriver un peu mieux à obtenir ce départ?

Revenir en haut Aller en bas
ptitegrenouille

avatar

Localisation : Le pays de la lavande et des moutons

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Sam 11 Juin - 8:17

Parce que je trouve que c'est plus simple de leur apprendre en leur donnant un point de repère pour le départ et en y revenant plusieurs fois. En plus, dans ma petite expérience les premières fois où j'ai bossé le galop du pas ça pouvait donner lieu à quelques incompréhensions parfois un peu sportives au départ. Pas forcément très sécurisant selon le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Laëtitia

avatar

Localisation : 81

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Sam 11 Juin - 11:18

Oui c'est sûr que pour partir toujours au même endroit, c'est compliqué :/

Revenir en haut Aller en bas
Poney clown

avatar

Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Sam 11 Juin - 14:01

Merci pour vos avis. Smile Je vais tenter de répondre à tout le monde.

Pour les montées, j'ai toujours eu des chevaux à monter qui en effet, partaient spontanément au galop pour se faciliter la vie. Margot était la championne pour ça. J'ai tenté avec Voyou... peine perdue ! A ma grande surprise l'idée ne lui vient jamais de galoper dans une montée, mais genre pas du tout. Il reste au petit trot tranquillement, même en poussant un peu j'ai pas réussi. La seule fois où il a galopé en montée c'était sur route, il avait été surpris par je ne sais quoi. Mais bref, lui ça l'inspire pas plus que ça et comme sur les dénivelés je les laisse globalement libres au niveau balancier et j'essaie de les gêner les moins possible je me vois pas lui demander un départ au galop là en plein effort si lui n'en ressens pas le besoin malgré la difficulté.

Je note bien les exercices avec les barres au sol mais du coup c'est difficilement applicable ici.. C'est pareil pour mes endroits de galop j'ai assez peu de chemins qui soient dégagés, pas pleins de grosses pierres, et sécurisés au niveau route ou zone passante. Et en général avant et après je suis sur route ou sur chemin dénivelé donc pas idéal pour mobiliser à l'aide de beaucoup de transitions.
J'ai pas encore testé mais j'ai un long chemin à peu près plat où on galope souvent, je me suis dit que je pourrais sans doute l'utiliser en faisant plusieurs A/R. Un aller pour travailler sur les transitions rapprochées par exemple, un aller pour les départs au galop, un aller pour galoper plus longtemps etc. A voir.

Pour les départs du pas je vais tester aussi pour voir comment il y répond mais j'avoue que spontanément je ne pense pas qu'il soit capable de me les donner pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Dim 12 Juin - 10:07

C'est marrant qu'il n'accélère pas, mais je suis d'accord avec toi : si spontanément il n'en a pas envie de lui-même, mieux vaut ne pas travailler le galop à ce moment-là Smile
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    Mar 14 Juin - 14:44

Je passe très vite, et n'ai lu qu'en diagonale, désolée si je répète des choses déjà dites.

Juste quelques remarques donc:

- Les tout premiers galops (dès la première séance montée), on les demande généralement par perte d'équilibre en demandant juste d'accélérer le trot. Ce qui importe le plus dans un premier temps, c'est de donner au cheval le réflexe quasi automatique d'avancer, de le mettre bien en avant dans un trot et un galop assez rapides (voire même très rapide). On parle là des toutes premières séances, et à te lire Poney Clown je dirais que c'est ce qui a un petit peu manqué avec Voyou, et cumulé avec son caractère naturellement calme, ça te donne ce petit trop plein de nonchalance même dans les montées Wink . Pas grave c'est récupérable bien sûr, mais cette étape est importante, on ne peut pas seulement travailler un jeune cheval dans des allures calmes et cadencées si on souhaite lui conserver un minimum d'impulsion naturelle et de réactivité.  Je commencerais donc quand même par quelques séances bien énergiques au grand trot en l'envoyant aussi au grand galop de temps en temps, peu importe la méthode du moment qu'il galope vraiment énergiquement (et sans perdre le galop dans les virages, signe le plus fréquent de perte d'impulsion au galop).

Mais effectivement il vaut mieux ne pas installer le cheval dans ce fonctionnement en déséquilibre: donc assez vite, sitôt que la mise en avant est bien installée, on va chercher plutôt des départs au galop par prise d'équilibre.

- Pour le départ par prise d'équilibre, je plussoie Laetitia concernant l'endroit du départ: surtout pas en sortie de coin, mais au contraire juste avant d'y arriver: l'idée c'est que le coin oblige le cheval à s'engager davantage, il est moins tenté de se "vautrer" pour fuir en avant aussi, et cela favorise donc la prise d'équilibre. Pour que ça marche, il faut bien sûr que le cavalier soit attentif à conserver une bonne activité à l'abord du coin et ne pas laisser le cheval s'éteindre, ni couper le coin. Si on le fait en sortie de coin, le cheval a tendance à relâcher son effort:  il prendra moins facilement le galop, et même s'il le prend, il sera moins bien équilibré.

- les installations avec des barres su sol: pourquoi pas oui, ça peut aider à réveiller les mous, et ça peut aider le cavalier qui n'a pas l'habitude aussi.

- Partir du pas ou du trot? Pour beaucoup de jeunes chevaux, partir du pas est quand même difficile au début. Si ça marche tant mieux, mais si le cheval est un peu froid, ou au contraire fébrile avec une tendance à fuir la main, ça risque d'être compliqué. A proscrire totalement dans le cas d'un cheval ayant tendance à chercher à se traverser aussi: là sans hésiter il faut d'abord qu'il avance droit, donc mouvement en avant obligatoire.
Dans tous ces cas, il vaut mieux partir du trot, mais en veillant à bien préparer le départ : raccourcir le trot tout en remettant beaucoup de jambes pour favoriser l'engagement des postérieurs. Rester bien assis (ne pas partir du trot enlevé mais s'asseoir au moins quelques foulées avant le départ), avec un contact constant sur les 2 rênes sans abandonner le cheval, mais surtout (l'erreur classique de bien des cavaliers), sans donner de coups dans la bouche avec des mouvements involontaires des mains, ni gêner le cheval par des mouvements parasites de l'assiette. Le cavalier n'est pas censé "aider" le cheval à galoper (le cavalier qui "pompe" en pensant aider son cheval au galop, un grand classique:innocent: ). Au contraire, moins il en fait et plus il est fixe, moins il gêne le cheval et mieux c'est!

- Si vraiment on n'y arrive pas (mais seulement dans ce cas, et ne surtout pas en faire une habitude, sauf si on monte en western où les objectifs sont différents), on peut faciliter les choses au début en contre-incurvant légèrement le cheval (bout du nez vers l'extérieur) lorsqu'on demande le départ avant le coin. Cela correspond beaucoup plus à l'attitude naturelle des chevaux en liberté, leur permettant ainsi de ne pas surcharger leur postérieur interne et de ne pas avoir à s'incurver. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aborder le galop par prise d'équilibre.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Aborder le galop par prise d'équilibre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ au Galop laborieux, besoin d'aide
» Travailler le galop
» étrier long ou court pour apprendre le galop
» Quel galop pour une demi-pension ?
» Racccorder prise léectrique 13 broches sur cablage 7 broches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: Discussions générales :: Le cheval et l'équitation-
Sauter vers: