Une communauté de passionnés d'équitation et de chevaux en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flakiss

avatar


MessageSujet: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Lun 1 Fév - 19:34

Bonjour !

J'avais déjà créé ce sujet de polémique sur CM, je me vois contrainte aujourd'hui de le recréer car une fois de plus, un cheval est mort d'épuisement sur une course d'endurance aux EAU... Cette jument, fruit du prolifique élevage français de chevaux arabes d'endurance, qui avait fait ses preuves sous la selle d'une célèbre cavalière internationale française, est morte d'épuisement, après seulement trois boucles, soit environ 90 km... Oui mais 90 km sous une chaleur écrasante, dans le désert, à près de 28 km/h de moyenne...

Ce n'est pas le premier cheval à mourir d'épuisement, et malheureusement, je doute que ce soit le dernier... Il y a à peine un an, une autre jument passait l'arme à gauche sur les pistes des EAU, elle s'est brisé les deux antérieurs sous la fatigue...

L'endurance, pourtant la discipline la plus contrôlée au monde, n'arrive pas à sortir de ce qui semble être une impasse. Combien de chevaux morts sur les pistes faudra-t-il encore pour que les instances réagissent ?

Je n'ai plus de mots pour décrire ma haine envers ceux qui ne prennent les chevaux que pour des faire-valoir, ceux qui sont capables de pousser un cheval jusqu'à la mort pour quelques minutes de gloire...
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Lun 1 Fév - 20:17

Où est le sport quand des chevaux déjà épuisés sont encore poussés à galoper par des dizaines de personnes qui leur courent après ?...



Comment peut-on approuver quand, sur 55 partants, 37 chevaux sont éliminés (donc un décédé)...

Les résultats de cette course

Signification des sigles :
DSQ : disqualifié
RET : abandon
FTQ : élimination (cardio, métabolisme)
GA : boiterie
CI : "Catastrophic Injury", doux euphémisme pour signifier que le cheval est décédé
Revenir en haut Aller en bas
Floppy

avatar

Localisation : Lille (59)

MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Lun 1 Fév - 20:40

J'avoue que je ne m’intéresse pas beaucoup à l'endurance à cause d'une mauvaise expérience (j'ai accompagné une amie qui faisait 20km il me semble, on a été accueillies comme des chiens, personne pour nous renseigner, cavaliers et organisateurs pas sympa qui nous toisent enfin bref) mais ces décès en chaîne me font poser pas mal de questions.

Déjà, comment une discipline aussi réglementée au niveau vétérinaire peut-elle laisser des courses longues et éprouvantes se dérouler en plein après-midi sous un soleil de plombs ? Il est évident que les chevaux vont souffrir de la chaleur, des conditions climatiques dures (humidité ou l'inverse par exemple). Je veux dire, est-ce que le FEI ou l'organisateur des gros concours d'endurance ont un droit de regard quant aux conditions climatiques ou aux horaires de départs etc ? Je me souviens par exemple avoir voulu regarder une phase qualifiante de reining aux USA (une sorte de grand-chelem entre plusieurs Etats américains) qui a finalement été reportée à cause la chaleur.

Maintenant, outre les conditions de départs, il faut aussi mettre les cavaliers en doute : Un vrai cavalier qui prend soin (ou du moins, qui s'inquiète pour son cheval de concours) prendra-t-il le risque de voir son gagne-pain faire un coup de sang, une blessure grave ou un autre problème qui pourrait mener son cheval à l'euthanasie ? Personnellement je ne vois pas en quoi c'est "gênant" pour le cavalier d'abandonner quand il voit que y'a un problème, que le cheval n'ira pas au bout etc... A part le prix de l'engagement, qu'est ce qu'il perd ? Je ne sais pas vraiment comment sont dirigés les chevaux d'endurance, quelles sont les grosses écuries, les pays en tête, mais enfin il faut pas être un imbécile fini pour pouvoir prendre la bonne décision à temps.

D'ailleurs, la fédération (ou l'organisateur) prend-il ses dispositions par rapport à des décès (par exemple) en écartant le cavalier des compétitions suivantes s'il veut participer avec un autre cheval ? Y a-t-il des sanctions prises à leurs égards, ou même une "enquête" pour savoir si le cheval était déjà "fautif" de base (problème cardiaque par exemple) ou si l'effort que lui a demandé le cavalier (conscient du risque, et qui a décidé de continuer même quand le cheval allait mal) l'a poussé à trépas ? Quant aux personnes qui courent derrière et pousse le cheval à galoper jusqu'à la ligne d'arrivée, n'y a-t-il pas réglementation sur le sujet ?

NB : Pour ceux que ça intéresse, je joins le règlement FEI de l'endurance (en anglais), trouvable ici : FEI Endurance Rules (je vais de ce pas lire tiens)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Lun 1 Fév - 21:44

Les cavaliers ayant poussés leurs chevaux (le dossard 13 et 34 par exemple qu'on voit longuement sur la vidéo) ont été disqualifié... Voilà la seule mesure prise. La fédération des EAU a été suspendue pendant 6 mois début 2015 suite à la mort de Bundi (2 antérieurs fracturés ; photo en spoiler, âmes sensibles s'abstenir) ce qui impliquait que tous cavaliers ressortissants des EAU et tous les chevaux leur appartenant n'avaient plus le droit de concourir, toutes les compétitions internationales ont été annulées (mais les compétitions nationales, ne pouvant être interdites par la FEI, ont continué).

Spoiler:
 

Il faut savoir tout de même savoir que de 2006 à 2014, la FEI a été présidée par la Princesse Haya, qui n'est autre que l'épouse du Sheik Al Maktoum. Elle a donc fermé les yeux sur nombre de ces agissements.

Le problème n'est pas tellement les conditions climatiques ou la distance mais plutôt les vitesses exorbitantes a laquelle ils vont. Courir dans le désert, oui c'est faisable. Mais à 28 km/h de moyenne, franchement ? Quelle personne sensée courre à cette vitesse ? Surtout dans ces conditions ! La FEI n'a pas de droit de regard à ma connaissance sur cela. L'organisateur, bien sûr qu'il en a, c'est lui qui choisit les parcours de la course ! Des chevaux qui finissent des courses dans le désert en parfaire intégrité physique, il y en a, mais ils ne courent pas à 30 km/h... On le dit toujours : la distance ne fait pas mal aux chevaux, la vitesse oui.

Ils ont tellement d'argent que cela leur importe peu que leurs chevaux meurent, ils en ont des dizaine de remplacement, ils peuvent acheter tout ce qu'ils veulent. Alors tu vas me dire, "oui mais il faut arrêter de leur en vendre" : quel éleveur, quand on sait comment se porte l'élevage de nos jours, refusera un chèque à 5, voire 6 chiffres pour un seul cheval ? Les émirs ne sont pas idiots, ils achètent le silence des éleveurs et de tout le monde en leur achetant leurs chevaux 5, voire 10 fois plus cher que n'importe qui d'autre... Franchement, si demain on te dit, je t'achète ton cheval pour 90 000€, même si tu sais qu'il va désespérément au casse-pipe, tu refuses catégoriquement ?

Alors oui, moi je suis comme toi, je préfère abandonner sur une compétition plutôt que mettre à mal l'intégrité physique de mon cheval, mais ces personnes ne raisonnent pas comme nous. Ils préfèrent tenter le tout pour le tout, qui sait, le cheval va peut être tenir le coup ? Bon après il sera foutu c'est sûr, mais bon, il en a 10, 15, 20 autres dans son écurie, donc c'est pas si grave, non ?

En effet, on n'a pas le droit de pousser son cheval, quelque soit le moyen utilisé (cravache et stick interdits, éperons interdits, personnes qui courent à côté interdites), d'où le fait qu'ils aient été disqualifié. Mais n'aurait-il pas fallu les arrêter sur la piste ? Plutôt que faire endurer ces longs kms au cheval et l'éliminer à la sortie ?

Je ne crois pas qu'il y ait des mises à pieds pour ces cavaliers...

Si tu as Facebook, je te conseille de suivre la page "Clean endurance" qui relaie pas mal d'articles et vidéos sur le sujet, en anglais pour la plupart par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mar 2 Fév - 15:34

Je trouve ça super intéressant d'avoir ton avis Flakiss, puisque tu suis beaucoup plus que la plupart d'entre nous ce qui se passe en compétition de haut niveau d'endurance. Donc merci de partager Smile


En revanche, je ne suis pas d'accord avec toi en ce qui concerne le côté "pauvre petit éleveur innocent".
Selon moi, faire naître un animal est une responsabilité. On se doit de lui assurer le soin et la protection, et s'il est destiné à la vente, à lui chercher un bon acheteur. Alors oui, on peut se tromper, oui un animal peut être revendu, oui les accidents ça arrive... Mais un éleveur (ou un entraîneur, ou un propriétaire) qui vend ce type de cheval à des écuries qui traitent ainsi leurs chevaux, c'est juste un très gros con. Il ferait mieux d'aller vendre des motos et se racheter une conscience.
C'est trop facile de tendre la main pour le chèque tout en fermant les yeux sur le destin du cheval vendu.
Oui, c'est un métier difficile et beaucoup d'éleveurs sont en difficulté. Mais alors quoi ? Est-ce que quelqu'un les oblige à faire ce métier ? Non. Alors si leur seule solution pour s'en sortir c'est de vendre 90 000 euros un cheval qui va être envoyé pour mourir d'épuisement dans le désert, ils n'ont qu'à changer de voie.
Être éleveur c'est avant tout être passionné. Si tu prends 90 000 euros pour qu'on envoie crever ton cheval, ce n'est plus les chevaux qui te passionnent, c'est le pognon et dans ce cas là il y a pleins de voies de reconversion !



Pour ce qui concerne le fait que les écuries puissent se permettre de tuer ainsi des chevaux de ce prix, il y a certes le fait que l'argent y coule à flots...
Mais au risque de me faire taper sur les doigts, est-ce qu'il n'est pas aussi plus facile de faire des couples cavalier/cheval en endurance que dans d'autres disciplines ? En haut niveau de dressage par exemple, on sait qu'un bon cheval ne vaut rien sans un bon cavalier, et qu'il faut du temps pour construire un couple.
En endurance, certes il faut être bon cavalier si on veut ménager sa monture tout en la poussant à son maximum. Mais est-ce qu'un cavalier lambda sur un très bon cheval inconnu ne peut pas, comme on le voit sur ces horribles images, pousser le cheval jusqu'à l'épuisement ?
J'espère ne pas donner l'impression de dénigrer l'endurance. J'ai bien conscience qu'amener un cheval à ce niveau là n'est pas une mine affaire. Mais j'ai quand même l'impression que n'importe quel cavalier peut monter au pied levé un de ces excellents chevaux pour le pousser dans ses retranchements et les limites de l'épuisement... Et donc que ça rend le cheval moins "précieux" dans l'écurie, puisqu'il n'y a pas besoin qu'il forme un "couple" avec son cavalier.

Bien sûr, j'ai conscience que ce n'est qu'une partie de l'endurance. Un cavalier qui entraîne lui-mêmes ses chevaux, connaîtra leurs limites et leurs possibilités, leurs méthodes de prédilection, etc, sera au contraire un cavalier qui aura besoin de très bien connaître son cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mar 2 Fév - 16:25

Concernant mon exemple sur les éleveurs, je n'essaie pas de leur trouver des excuses, désolée si mon message a été compris comme cela. Bien sûr qu'il y a des éleveurs qui se soucient du bien être de leurs chevaux et de leur avenir, mais il y en a aussi qui avec ces alléchantes propositions font semblant de ne pas voir ce qui va arriver au cheval...

Je te rejoins tout à fait sur ton deuxième paragraphe, je vais même aller plus loin : oui, on peut réussir à haut niveau en endurance sans pour autant être un bon cavalier (voire même en étant un très mauvais cavalier cf la vidéo ci-dessus...). C'est là tout le soucis de la discipline, elle est très accessible (pas de Galop demandés par exemple), même à haut niveau, presque n'importe qui ayant obtenu ses qualifications peut concourir en épreuves internationales... C'est ainsi qu'on retrouve des gens qui ne savent pas monter à cheval, qui bousillent les chevaux à haut niveau car c'est la seule discipline où ils ont une chance de briller... Il y aurait bien une solution : être plus exigeant en terme de qualification et/ou niveau ? Oui, mais c'est fermer la porte au nez à toute une tranche de cavaliers qui, comme moi, n'ont pas passé leurs galops par exemple...

Alors oui, demain je te jette sur le dos d'un cheval entraîné et qualiteux, tu es capable de gagner une CEI***, c'est bien ça le soucis...
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mar 2 Fév - 20:13

Ah ben tu vas encore plus loin que moi ^^ J'avais peur que mes propos ne semblent déplacés mais visiblement ça va ^^
Revenir en haut Aller en bas
Pan

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mar 2 Fév - 20:15

Ah oui ? J'étais persuadée qu'il fallait des Galops "pleine nature" pour participer aux épreuves d'endurance ???
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mar 2 Fév - 20:20

Non, il faut le Galop 2 pour les mineurs. Pour les majeurs, il n'y a aucun niveau demandé car ça marche avec un système de qualification afin de justement limiter la casse mais bon, les qualifications ne sont pas assez exigeantes à mon goût... Déjà à partir du moment où ils ont passé le cardiaque maximum à 64 (contre 54 auparavant), ils ont ouvert la porte à tout ça...

Earl : c'est un fait, ce serait se mentir que de dire qu'il faut être un cavalier émérite pour faire de l'endurance. Alors oui, c'est mieux quand on sait monter, ça préserve mieux le cheval mais bon, puisque maintenant on fait du cheval jetable, à quoi bon savoir monter ? Maintenant on prend les chevaux, on les use jusqu'à la couenne sur deux voire trois saisons pour les plus solides et on les fout à la retraite, s'ils ne sont pas morts ou cassés (tendinite, fracture d'effort) avant.
Revenir en haut Aller en bas
Aendel




MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Dim 27 Mar - 0:50

J'ai parlé avec un entraîneur au EAU, il entraînait environ 100 chevaux sur la saison. Sur ces 100 il en perd entre 8 et 10 en course et à entrainement. Ils sont vraiment pas tendre là bas !
Il faut aussi savoir que les chevaux sont presque systématiquement bloqués des membres avant de courir... Du coup, pas de soucis, il ne sentent pas la douleur et vont "au bout" : la fracture.

Pour ce qui est des vitesses, il arrivent à atteindre ces vitesses en ayant des voitures qui suivent et il arrosent non stop le cheval (histoire d'éviter la surchauffe), et les vétos officiels la bas, sont à priori peu regardant (et ils sont potes avec quelques écuries sympa qui leur payent des jolies vacances ... Ca n'aide pas des masses non plus.)

Et ce qui est bizarre, c'est qu'ils n'euthanasient presque jamais, du coup ils sont dans des ranchs dans le désert tout cassés... C'est pas une vie rose les EAU pour les chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
EnolaPegase

avatar

Localisation : Paris-Province

MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Dim 27 Mar - 3:08

Aendel a écrit:
Il faut aussi savoir que les chevaux sont presque systématiquement bloqués des membres avant de courir... Du coup, pas de soucis, il ne sentent pas la douleur et vont "au bout" : la fracture.
Et ce qui est bizarre, c'est qu'ils n'euthanasient presque jamais, du coup ils sont dans des ranchs dans le désert tout cassés... C'est pas une vie rose les EAU pour les chevaux.

Tu veux dire que même avec fracture des deux jambes ils le laissent mourir dans un coin de ranch ?
Ce qu'il y avait plus haut m'avait vraiment choquée, mais là j'en suis presque à la nausée ...
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Dim 27 Mar - 12:50

Aendel a écrit:
J'ai parlé avec un entraîneur au EAU, il entraînait environ 100 chevaux sur la saison. Sur ces 100 il en perd entre 8 et 10 en course et à entrainement. Ils sont vraiment pas tendre là bas !
Il faut aussi savoir que les chevaux sont presque systématiquement bloqués des membres avant de courir... Du coup, pas de soucis, il ne sentent pas la douleur et vont "au bout" : la fracture.

Pour ce qui est des vitesses, il arrivent à atteindre ces vitesses en ayant des voitures qui suivent et il arrosent non stop le cheval (histoire d'éviter la surchauffe), et les vétos officiels la bas, sont à priori peu regardant (et ils sont potes avec quelques écuries sympa qui leur payent des jolies vacances ... Ca n'aide pas des masses non plus.)

Et ce qui est bizarre, c'est qu'ils n'euthanasient presque jamais, du coup ils sont dans des ranchs dans le désert tout cassés... C'est pas une vie rose les EAU pour les chevaux.

Je ne comprend pas ce que tu veux dire dans la phrase en gras. Peux-tu expliciter un peu s'il te plait ?

Pour la phrase en italique : oui c'est le principe de l'assistance mais non-stop non ça c'est faux, je connais des gens là bas, les points d'assistance sont définis par l'organisateur (c'est dans le règlement FEI). Toutes les assistances faites en dehors de ces points sont considérés comme de l'assistance sauvage, sanctionnable par l'élimination.

Pour les vétos, la corruption est présente partout, c'est aux instances (FEI) de réagir là dessus...

Idem je ne comprend pas bien ta dernière phrase ? Les chevaux blessés gravement (fractures etc..) sont euthanasiés, bien entendu. Pour des blessures plus légères (tendinites etc...), en effet, je ne saurais pas dire mais ce ne sont pas des blessures qui nécessitent forcément une euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
Poney Rouge

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Dim 27 Mar - 14:38

Ben dis donc, déjà que ce n'était pas très reluisant, là on touche le fond. No

_________________
L'amour de n'importe quel animal n'a pas de prix
Revenir en haut Aller en bas
Aendel




MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Lun 28 Mar - 1:05

Flakiss a écrit:
Je ne comprend pas ce que tu veux dire dans la phrase en gras. Peux-tu expliciter un peu s'il te plait ?

Pour la phrase en italique : oui c'est le principe de l'assistance mais non-stop non ça c'est faux, je connais des gens là bas, les points d'assistance sont définis par l'organisateur (c'est dans le règlement FEI). Toutes les assistances faites en dehors de ces points sont considérés comme de l'assistance sauvage, sanctionnable par l'élimination.

Pour les vétos, la corruption est présente partout, c'est aux instances (FEI) de réagir là dessus...

Idem je ne comprend pas bien ta dernière phrase ? Les chevaux blessés gravement (fractures etc..) sont euthanasiés, bien entendu. Pour des blessures plus légères (tendinites etc...), en effet, je ne saurais pas dire mais ce ne sont pas des blessures qui nécessitent forcément une euthanasie.

La phrase en gras : anesthésies 4 points ou 6 points hautes avec de la mépivacaine. Faite par l'entraineur le plus souvent. C'est vraiment pas reluisant. Du coup ca fait une névrectomie temporaire.

Et enfin oui, le chevaux sont beaucoup moins euthanasiés ... Perso, voir un cheval avec une fracture du coude évidente repartir car "inch allah" il s'en remettra alors que ca fait un mois qu'il boite dessus, j'ai pas vraiment apprécié. Ou celui qui vient à la clinique vétérinaire pour un cheval sub claquant en colique, mais inch allah il va s'en sortir ... Non, c'est pas acceptable et pourtant c'est le quotidien des veto la bas.

Les doubles fractures comme l'image, je pense et j’espère qu'elles sont euthanasiées sur le champ de course.

Pour les point d'assistances, c'est ce qu'on expliqué pour justifier les 28 km/h lors des courses, lorsque j'ai ouvert des yeux comme des soucoupes.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Lun 28 Mar - 8:39

Il perd 10% des chevaux qu'il entraîne et se prétend "entraîneur"... intéressant !
Mais comment on peut pratiquer de telles méthodes et ensuite venir les raconter, ça me tue.
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mer 30 Mar - 9:08

Citation :
Pour la phrase en italique : oui c'est le principe de l'assistance mais non-stop non ça c'est faux, je connais des gens là bas, les points d'assistance sont définis par l'organisateur (c'est dans le règlement FEI). Toutes les assistances faites en dehors de ces points sont considérés comme de l'assistance sauvage, sanctionnable par l'élimination.

En même temps, je me rappelle d'une vidéo d'une grande course qui avait bien tourné et qui montrait clairement que l'assistance sauvage était une pratique courante et même pas cachée, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Jeu 7 Avr - 21:45

A&A a écrit:
En même temps, je me rappelle d'une vidéo d'une grande course qui avait bien tourné et qui montrait clairement que l'assistance sauvage était une pratique courante et même pas cachée, non ?

Normalement (je dis bien normalement) les cavaliers qui pratiquent l'assistance sauvage doivent être éliminés...

Grande avancé, les championnats du monde d'endurance devant se dérouler en décembre aux UAE leur ont été retirés ! La FEI cherche dore et déjà un nouveau lieu pour ce championnat ! cheers

Citation :
UAE National Federation update/FEI World Endurance Championships

The FEI Bureau acknowledged the efforts that have been made by the United Arab Emirates National Federation (UAE NF) in Endurance since the reinstatement of the National Federation in July 2015. However, despite the hard work and progress to date, the FEI Bureau is of the opinion that the UAE NF is not currently in a position to guarantee that horse welfare would be fully protected at an FEI World Endurance Championship in the UAE this year.

As a result, the Bureau decided to remove the FEI World Endurance Championships 2016 from the UAE. The Championships, which were scheduled to take place from 10-17 December 2016 at the Dubai International Equestrian Centre (DEC), were originally allocated to the EEF by the Bureau in December 2014.

The bid process will now be reopened to find a replacement venue outside the UAE for the Championships. The deadline for receipt of bids is 18 May and the allocation to a new host will be made during the Bureau teleconference on 14 June. It is expected that the Championships will now take place in September or October, so the qualifying period will be moved back by two months and results starting from October 2014, instead of December 2015, will now count for qualification.

At the same time, there was also unanimous agreement among the Bureau Members that rule breaches are absolutely unacceptable and that the FEI must work even more closely with the UAE NF to guarantee the National Federation’s full implementation of FEI Rules and Regulations as well as on the July 2015 agreement which will guarantee the welfare of the horse in National and International events. Additionally, and until further notice, the FEI will not sanction any events organised by the DEC.

Source : http://fei.org/sites/default/files/FEI%20Bureau%206%207%20April%202016%20wrap%20up%20report.pdf
Revenir en haut Aller en bas
aster




MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Ven 8 Avr - 9:47

Ah ben c'est bien la première fois que tu nous met une vraie nouvelle positive concernant ce problème! Bon il restera sûrement du boulot quand même,  mais au moins c'est un début cheers
Revenir en haut Aller en bas
A&A



Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Ven 8 Avr - 10:37

Super nouvelle Smile
Ca ne doit pas leur plaire ^^ Est-ce que ça suffira pour les faire réfléchir, par contre...
Revenir en haut Aller en bas
Poney Rouge

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Ven 8 Avr - 10:52

Ah bien ! Smile

_________________
L'amour de n'importe quel animal n'a pas de prix
Revenir en haut Aller en bas
Flakiss

avatar


MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   Mer 15 Juin - 16:13

Les championnats du monde ont été réattribué à Samorin en Slovaquie. C'est une bonne chose, l'organisation a l'air top (ils ont déjà organisé les championnats d'Europe l'année dernière). Un peu déçue que ça ne soit pas en France tout de même ! Smile

http://fei.org/news/longines-fei-world-endurance-championships-2016-allocated-slovakia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mettre fin à l'hécatombe des chevaux d'endurance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débourrage selle à tout âge ?
» Cherche pension pour ma jument
» Peur de monter.
» Cherche équidé pour mettre avec mes chevaux
» Peut-on mettre des chevaux sur n'importe quel terrain?(loi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval  :: En particulier :: Polémiques et débats-
Sauter vers: